Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Site patrimonial de la Maison-Dumulon

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Ancien bureau de poste de Rouyn
  • Site historique de la Maison-Dumulon
  • Site historique Joseph-Dumulon

Région administrative :

  • Abitibi-Témiscamingue

Municipalité :

  • Rouyn-Noranda

Date :

  • 1923 – 1924 (Construction)

Usage :

  • Services et institutions (Bureaux de poste)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (2)

Groupes associés (1)

Personnes associées (3)

Images

Carte

Description

Le site patrimonial de la Maison-Dumulon est un ensemble de deux bâtiments en bois rond construit en 1923 et 1924. Il comprend un magasin général ayant également servi de bureau de poste et une résidence familiale. Les deux bâtiments de plan rectangulaire, à un étage, sont coiffés d'un toit à deux versants droits de faible pente. Ils sont érigés dos à dos sur une pointe de terre s'avançant dans le lac Osisko, nappe d'eau qui se déverse dans le lac Rouyn. Ce site patrimonial est situé dans la municipalité de Rouyn-Noranda.

Ce bien est classé site patrimonial. Un site inscrit à l'Inventaire des sites archéologiques du Québec lui est associé.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Site patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1978-09-19
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le site patrimonial de la Maison-Dumulon présente un intérêt pour sa valeur historique. Dans les années 1920 et 1930, à la suite de la mise au jour de gisements de cuivre, d'or, de zinc et d'argent, la prospection minière en Abitibi prend une ampleur sans précédent au Québec. Des commerçants aventureux, tel Jos Dumulon (1873-1926), suivent bientôt les prospecteurs afin de desservir les milliers de travailleurs venus s'installer avec leur famille dans les campements aménagés autour des mines. Dumulon établit ainsi le premier magasin général et le premier bureau de poste de Rouyn, sur une pointe de terre qui fait face au campement de la Noranda Mines Limited, sur la rive opposée du lac Osisko. Un riche gisement aurifère y avait été découvert au début des années 1920. Le bâtiment ayant abrité le magasin général et le bureau de poste ainsi que l'ancienne maison familiale Dumulon rappellent aujourd'hui la grande épopée minière de l'Abitibi-Témiscamingue. La valeur historique du site repose également sur son association avec la famille Dumulon, qui occupe les lieux de 1924 à 1973. Cette famille joue un rôle important dans l'histoire de Rouyn. Jos Dumulon s'engage dans le développement minier de l'Abitibi dès le début des années 1920. Avec ses fils, il met en place un réseau de transport entre Ville-Marie et le camp qu'ils ont établi au lac Rouyn pour les chercheurs d'or. Construit quelques années plus tard, leur magasin général établi sur le bord du lac Osisko est le premier de Rouyn. Son bureau de poste constitue alors le seul lien avec l'extérieur pour les centaines de travailleurs des mines, dont bon nombre étaient européens.

Le site patrimonial de la Maison-Dumulon présente aussi un intérêt pour sa valeur architecturale. Bâtis en 1923 et 1924, le magasin général et la maison familiale Dumulon sont les plus anciens bâtiments de Rouyn. Leur plan rectangulaire, leur structure en rondins d'un étage et leur toit à deux versants de faible pente illustrent bien la simplicité des premières constructions dans les nouveaux camps miniers au début du XXe siècle.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2005.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du site patrimonial de la Maison-Dumulon liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- sa situation au bord du lac Osisko et à proximité de mines d'or et de cuivre;
- le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage, la structure en rondins de cyprès et d'épinette et le toit à deux versants droits de faible pente;
- la présence d'un site archéologique témoignant d'une occupation amérindienne ancienne et d'une occupation euroquébécoise du XXe siècle.

Haut de la page

Informations historiques

Dans les années 1910, des prospecteurs arpentent le territoire de l'Abitibi en quête de gisements d'or. L'un d'entre eux, Edmund Horne (1865-1952), repère la présence d'or et de cuivre sur les bords du lac Osisko, dans le canton de Rouyn, en 1917. Cette découverte donne lieu à une véritable ruée vers l'Abitibi.

Jos Dumulon (1873-1926) est alors entrepreneur forestier à Ville-Marie, au Témiscamingue. Les prospecteurs qui viennent inscrire leur terrain au bureau des mines de Ville-Marie sont optimistes quant à la possibilité de découvrir des gisements d'or. Dumulon nourrit alors le projet d'ouvrir un magasin général dans le nouveau Klondike que constitue la région de l'Abitibi-Témiscamingue. Dès 1922, il s'engage donc dans le développement de l'industrie minière en faisant construire trois grands bateaux qui transportent les prospecteurs et leur matériel de Ville-Marie à Rouyn. Il installe aussi un camp sur le bord du lac Rouyn, où les chercheurs peuvent se loger et se ravitailler. Enfin, il transporte également le courrier des prospecteurs.

En 1923, la société Noranda Mines Limited, fondée par un syndicat minier américain, s'intéresse aux découvertes de Horne et procède à l'aménagement de mines. Jos Dumulon peut enfin réaliser son projet. Il obtient la permission de la Rouyn-Dasserat Gold Mines de s'établir sur une pointe de terre qui fait face au campement de la Noranda Mines Limited sur la rive opposée du lac Osisko et y construit un magasin général. Un an plus tard, le bâtiment abrite également un bureau de poste. Dumulon possède alors le plus gros commerce de cette région. Malgré tout, il connaît des difficultés financières, car les sommes investies dans le transport des prospecteurs sont importantes et toutes ses ressources sont bientôt épuisés. Le magasin général fait faillite en 1926, peu de temps avant le décès de Jos Dumulon. La famille est contrainte de fermer le commerce et se consacre uniquement au bureau de poste, qui occupe désormais toute la superficie du bâtiment.

En 1933, la pointe Dumulon se trouvant en marge du développement de Rouyn, les autorités de la municipalité aménagent un nouveau bureau de poste à l'intérieur de la ville. Agnès Bélanger, veuve de Jos Dumulon, transforme l'ancien commerce en résidence et s'y installe avec ses filles, tandis que son fils Léon et sa famille habitent la maison. Par la suite, Léon et sa mère échangent leur résidence. À cette époque, les murs extérieurs des deux bâtiments sont revêtus de planches.

Les Dumulon quittent les lieux en 1973 et, durant quelques années, les deux bâtiments sont laissés à l'abandon. Menacés de démolition, ils sont sauvés grâce à des pressions de la population. Les pièces du magasin sont démontées et entreposées en attendant des travaux de restauration. Des fouilles archéologiques révèlent une occupation amérindienne ancienne, qui s'ajoute aux vestiges euroquébécois du XXe siècle.

Le site patrimonial de la Maison-Dumulon est classé en 1978. Des travaux de restauration sont alors entrepris. Aujourd'hui, un centre d'interprétation y retrace l'histoire du site et de la municipalité de Rouyn-Noranda.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Abitibi-Témiscamingue

MRC :

  • Rouyn-Noranda

Municipalité :

  • Rouyn-Noranda

Adresse :

  • 191, avenue du Lac

Latitude :

  • 48° 14' 21.5"

Longitude :

  • -79° 0' 56.1"

Désignation cadastrale :

  • Lot 3 899 117

Code Borden

DbGs-1      

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • GOURD, Benoît-Beaudry. « Ancien bureau de poste de Rouyn et maison Dumulon ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome II. Québec, Les Publications du Québec, 1991, p. 543-544.
  • GOURD, Benoît-Beaudry. Le Klondike de Rouyn et les Dumulon. Histoire du développement minier de la région de Rouyn et d'une famille de pionniers. Rouyn, Collège de l'Abitibi-Témiscamingue, 1982. 114 p.
  • s.a. La maison Dumulon. Rouyn, Corporation de La maison Dumulon, 1984. s.p.
  • VINCENT, Odette. Histoire de l'Abitibi-Témiscamingue. Les Régions du Québec. Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1995. 763 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013