Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Moulin Denison

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Estrie

Municipalité :

  • Danville

Date :

  • 1850 – 1855 (Construction)

Usage :

  • Fonction industrielle, transformation de matières végétales et animales (Moulins à farine)

Éléments associés

Personnes associées (2)

Carte

Description

Le moulin Denison est un moulin à eau destiné à moudre la farine, érigé entre 1850 et 1855. L'édifice revêtu de planches à clins se compose d'un corps de bâtiment et d'une annexe adossée à l'un des murs pignons. Le corps de bâtiment de plan rectangulaire, à deux étages et demi, est coiffé d'un toit à deux versants droits de faible pente aux avant-toits de longueur inégale. L'annexe à un étage reprend les principales caractéristiques du corps de bâtiment. Le moulin Denison se situe en bordure d'un ruisseau, dans un vallon boisé, dans l'ancien hameau de Denison Mills, aujourd'hui rattaché à la ville de Danville.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. Il bénéficie d'une aire de protection.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Bois, madrier sur madrier
  • Maçonnerie en brique

Annexes :

  • Agrandissement

Saillies :

  • Balcon
  • Cheminée
  • Escalier
  • Galerie

Fondations :

  • Béton
  • Pierre

Élévations :

  • Façade est : Bois (Planche à clins, Planche à clins)
  • Façade ouest : Bois (Planche à clins)
  • Façade nord : Bois (Planche à clins, Planche à clins)
  • Façade sud : Bois (Planche à clins)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Asphalte, bardeaux
  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Tôle profilée

Porte principale :

  • métallique, à battants

Autre(s) porte(s) :

  • bois, à panneaux, à baies latérales
  • métallique, à battants

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À auvent
  • Rectangulaire, À guillotine, à carreaux
  • Rectangulaire, À guillotine, à carreaux
  • Rectangulaire, Fixe

Éléments architecturaux :

  • Chambranle
  • Planche cornière
  • Planche de rive

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1973-09-20
 
Délimitation Aire de protection Ministre de la Culture et des Communications 1975-05-01
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le moulin Denison présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique, comme exemple représentatif de moulin à eau destiné à moudre la farine. Implantés en bordure de rivières ou ruisseaux à fort débit, les moulins à eau sont habituellement de vastes bâtiments. Les opérations - génération, transmission et application de l'énergie - se répartissent sur les différents étages. Les roues à eau disparaissent progressivement à partir de l'invention de la turbine, plus compacte et performante, en 1827. Le grain, d'abord nettoyé par les cribles, est acheminé vers les meules, puis vers le blutoir qui tamise la farine afin de la séparer du son. Dans le cas du moulin Denison, l'énergie est fournie par une turbine hydraulique logée au rez-de-chaussée. L'énergie est transmise aux machines situées aux deux niveaux supérieurs par un système de poulies, de courroies et de couples d'engrenage. Le moulin compte quatre paires de meules et un blutoir formé d'un meuble dont la section supérieure comprend des tamis et la section inférieure, un bac recueillant la farine prête à être ensachée. À la différence de plusieurs moulins, celui de Danville conserve la plupart de ses mécanismes anciens.
Le moulin Denison présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur historique comme témoin de l'histoire de Denison Mills. Composante essentielle des villages, le moulin sert à la transformation des productions locales, comme le grain, la laine et le bois, et constitue un centre d'intérêt pour les cultivateurs et les marchands. Originaire des États-Unis, Simeon Minor Denison (1801-1865) achète un premier moulin en 1848, puis construit le moulin actuel entre 1850 et 1855, donnant ainsi naissance au hameau de Denison Mills. Petite communauté prospère à la fin du XIXe siècle, la localité possède tous les services, dont une église, un magasin général et un bureau de poste. Au XXe siècle, les changements technologiques qui affectent les moulins, conjugués à l'attrait de villes voisines plus importantes, entraîneront le déclin de l'agglomération.

Le moulin Denison présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Ce bâtiment, vraisemblablement influencé par l'architecture des moulins de la Nouvelle-Angleterre, possède une charpente en bois, un toit à deux versants droits de faible pente, un revêtement de planches à clins et des fenêtres à guillotine à carreaux. Danville et les villes environnantes comptent plusieurs édifices résidentiels aux caractéristiques similaires remontant au XIXe siècle. Le moulin Denison se distingue, par ailleurs, par la structure mixte du rez-de-chaussée, composée de poteaux avec un remplissage apparent en brique, qui permettait de supporter le poids important de la machinerie et des marchandises conservées aux étages. De plus, certains aménagements anciens reliés à son exploitation subsistent, dont le barrage et la conduite d'amenée d'eau.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2005.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du moulin Denison liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, entre autres :
- sa situation en bordure d'un ruisseau ainsi que la proximité d'un réservoir (le lac Denison) et d'un barrage;
- la grandeur du bâtiment et le débordement d'un des avant-toits abritant autrefois le palan;
- la machinerie, dont la turbine hydraulique, le système de transmission de l'énergie formé de poulies, de courroies et de couples d'engrenage, les convoyeurs, les cribles, les quatre paires de meules en pierre ainsi que le blutoir;
- la porte à l'étage;
- le volume du bâtiment, dont le plan rectangulaire, l'élévation de deux étages et demi sur des fondations dégagées et le toit à deux versants droits de faible pente;
- les matériaux, dont les fondations en pierre des champs, la charpente en bois (pièces équarries recouvertes de madriers), la structure mixte du rez-de-chaussée formée de poteaux avec remplissage apparent en brique et le revêtement de planches à clins (peint en rouge);
- les ouvertures, dont les fenêtres à guillotine à carreaux;
- les chambranles, les planches cornières et les moulures couronnant le sommet des murs (peints en blanc);
- l'annexe de plan rectangulaire, à un étage, adossée à un mur pignon et reprenant les principales caractéristiques du corps de bâtiment.

Haut de la page

Informations historiques

Simeon Minor Denison (1801-1865) acquiert un terrain à Shipton en 1822, suivi par son père, Avery (1775-1826), qui achète un lot contigu l'année suivante. Originaires des États-Unis, les deux hommes s'adonnent à l'agriculture. Simeon devient propriétaire d'un premier moulin en 1848, mais ne l'exploite pas; le bâtiment aurait servi de modèle au moulin Denison, érigé entre 1850 et 1855. Ce moulin est actionné par une turbine hydraulique et compte quatre paires de meules en silex et calcaire. Denison aménage un barrage afin de créer un réservoir artificiel servant à régulariser le débit d'eau. Une conduite souterraine contrôlée par deux vannes relie le réservoir et le moulin.

Simeon Minor Denison et son fils Joseph Root (1839-1915) construisent, par la suite, un moulin à scie, une école, un magasin général qui loge un bureau de poste, une forge et une cordonnerie. Un hameau, connu sous le nom de Denison Mills, prend forme autour des entreprises de la famille Denison. Le village compte environ 150 habitants dans les années 1860. Une église est construite en 1875 pour desservir la population.

Après une période de prospérité relative, les changements technologiques qui affectent les moulins, conjugués à l'attrait de villes voisines plus importantes, entraînent le déclin de l'agglomération. La famille Denison continue néanmoins à exploiter le moulin à farine jusqu'en 1963. Après une brève période d'abandon, le bâtiment est acquis en 1971 par James Quig, qui restaure l'immeuble avec l'aide du ministère des Affaires culturelles.

Le moulin Denison est classé en 1973. Il bénéficie d'une aire de protection depuis 1975; celle-ci inclut d'autres bâtiments et des vestiges du site. Le moulin sert maintenant de résidence privée.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Estrie

MRC :

  • Les Sources

Municipalité :

  • Danville

Adresse :

  • 540, chemin Denison

Lieux-dits :

  • Denison

Latitude :

  • 45° 44' 52.031"

Longitude :

  • -72° 6' 8.516"

Désignation cadastrale :

  • Lot 4 836 012

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • ALLAIRE, Denis et Danille BÉDARD. Le hameau Denison Mills. s.l. Ministère des Affaires culturelles / Ministère du Tourisme, 1977. 112 p.
  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • MARTEL, Roland. Le moulin Denison. Sherbrooke, Ministère des Affaires culturelles, 1982. s.p.
  • Société d'histoire de Sherbrooke. « Moulin Denison ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome II. Québec, Les Publications du Québec, 1991, p. 475-476.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013