Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Quézel

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Saint-Augustin-de-Desmaures

Date :

  • vers 1786 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Images

Carte

Description

La maison Quézel est une demeure rurale d'inspiration française construite avant 1786. L'habitation en pierre, de plan rectangulaire à un étage et demi, est couverte d'un toit à deux versants asymétriques. Le versant arrière est droit et à faible débordement. Le versant avant présente un larmier retroussé qui forme un avant-toit. La maison est située dans un secteur agricole, accessible par un ancien tronçon du chemin du Roi, dans la ville de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Ce bien est classé immeuble patrimonial.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2012-10-19

Statuts antérieurs

  • Reconnaissance, 1977-03-25
  • Avis d'intention de classement échu, 1975-10-16
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Quézel présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Elle est représentative de la maison rurale d'inspiration française et de son évolution. Ce type est issu de savoir-faire et de modèles français qui ont été progressivement adaptés aux conditions particulières du pays, telles que le climat et la disponibilité des matériaux, et à certaines influences stylistiques. Cette tradition architecturale se poursuit au-delà de la Conquête (1760) et intègre des apports britanniques. Construite avant 1786, la maison Quézel présente un plan rectangulaire à un étage et demi, un carré bas et peu dégagé du sol ainsi que des ouvertures disposées symétriquement en façade. La maçonnerie de pierre est crépie sur le pignon est et une chaîne d'angle en pierre de taille est visible du côté ouest de la façade principale. À l'intérieur, se trouvent des plafonds à couvre-joints, des poutres apparentes, des planchers anciens et une pierre d'évier. L'évolution de cette habitation se reflète dans le toit à deux versants asymétriques. Le versant arrière droit et fortement incliné, sans lucarne ni corniche, est caractéristique de la tradition française. Le larmier retroussé et débordant du versant avant démontre que le toit a été modifié de ce côté au XIXe siècle. La charpente garde d'ailleurs les traces d'un agrandissement. En effet, un second niveau d'arbalétriers et de pannes indique un rehaussement du toit. La porte à encadrement dorique et les chambranles en bois à capucine témoignent de l'influence néoclassique dans l'architecture de la première moitié du XIXe siècle.

La maison Quézel présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. La demeure est située aux abords d'un ancien tronçon du chemin du Roi, qui traversait la seigneurie de Desmaures d'est en ouest à partir de 1716. En 1734, la communauté des Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec acquiert cette seigneurie et la renomme seigneurie des Pauvres, car les revenus qui en sont tirés servent au soutien des indigents. La maison Quézel et son environnement demeuré agricole constituent un rappel de la seigneurie des Pauvres.

Source : Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, 2007.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les caractéristiques de la maison Quézel liés à ses valeurs architecturale et historique comprennent, notamment :
- son volume, dont le plan rectangulaire à un étage et demi, le carré bas et peu dégagé du sol ainsi que le toit à deux versants (droit et fortement incliné à l'arrière et retroussé à l'avant);
- la charpente du toit, constituée de fermes à entrait retroussé et à poinçons, d'aisseliers, d'entretoises et dotée sur le versant avant d'un second niveau d'arbalétriers et de pannes;
- les matériaux, dont la maçonnerie de pierre (crépie sur le mur pignon est), les esses en fer forgé, la couverture en tôle à la canadienne du versant avant, la couverture en tôle à baguettes du versant arrière ainsi que les éléments architecturaux et ornementaux en bois;
- les ouvertures (disposées régulièrement en façade), dont les portes en bois, le portail dorique, les fenêtres rectangulaires, carrées ou cintrées (à battants et à grands ou à petits carreaux), les lucarnes à pignon ainsi que les chambranles menuisés (certains à capucine);
- les éléments de l'intérieur, dont les planchers anciens, les plafonds à couvre-joints, les poutres apparentes, la pierre d'évier et la quincaillerie d'origine des portes;
- la proximité de l'ancien tronçon du chemin du Roi;
- la situation de la maison en milieu agricole.

Haut de la page

Informations historiques

La maison Quézel est située sur le territoire de l'ancienne seigneurie de Desmaures. À partir de 1716, cette dernière est traversée d'est en ouest par le chemin du Roi. En 1734, elle est acquise par les Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec, qui la renomme seigneurie des Pauvres, car les revenus qui en sont tirés servent au soutien des indigents.

En 1786, Louis Gingras et son épouse donnent une maison et son terrain, situés en bordure du chemin du Roi dans la seigneurie des Pauvres, à Michel Quézel. La date de construction de la résidence demeure incertaine, mais une habitation de pierre, qui pourrait être la maison Quézel, se trouvait sur cet emplacement en 1751.

La maison reste la propriété de la famille Quézel durant 180 ans. Six générations s'y succèdent, lui apportant, au fil du temps, quelques changements afin de l'adapter à leurs besoins. Le toit est modifié, probablement dans la première moitié du XIXe siècle. Les lucarnes à pignon, les chambranles menuisés à capucine et le portail dorique de la porte principale sont probablement aussi ajoutés à cette époque.

La maison Quézel est reconnue en 1977. En 2007, des travaux de restauration sont entrepris. La pierre de la façade est mise à nue, la couverture est refaite et une galerie est construite. Une pierre d'évier a été découverte durant ces travaux.

La maison Quézel est devenue classée à l'entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel en 2012.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • Québec

Municipalité :

  • Saint-Augustin-de-Desmaures

Adresse :

  • 514, chemin du Roy

Latitude :

  • 46° 43' 36.55"

Longitude :

  • -71° 31' 56.442"

Désignation cadastrale :

  • Lot 3 056 131

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • SALOMON DE FRIEDBERG, Barbara. « Maison Quézel ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 292.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013