Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Lemieux, Jean Paul

Images

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né le 18 novembre 1904 à Québec, Jean Paul Lemieux est le fils de Joseph-Flavien Lemieux, représentant de commerce, et de Corinne Blouin.

Lemieux fréquente l'École des beaux-arts de Montréal de 1926 à 1929 et poursuit ses études artistiques à Paris, à l'Académie de la Grande Chaumière ainsi qu'à l'Académie Colarossi. De retour au Québec, il obtient en 1935 un diplôme d'enseignant de l'École des beaux-arts de Montréal. Après avoir brièvement enseigné à cette institution, il donne des cours à l'École du meuble jusqu'en 1937, puis à l'École des beaux-arts de Québec de 1937 à 1965.

Dans les années 1930, Jean Paul Lemieux s'inspire des paysages ruraux et pittoresques de Charlevoix et des Cantons-de-l'Est pour réaliser ses premiers tableaux. Au cours de la décennie suivante, il se laisse influencer par l'art populaire, notamment dans la toile Notre-Dame protégeant Québec (1942), et fait de grandes compositions, par exemple, La Fête-Dieu à Québec (1944). À partir des années 1950, entre autres avec Les Ursulines (1951), l'artiste commence à simplifier son style, peignant des scènes statiques composées d'un espace dépouillé sur lequel se découpent des formes et des personnages épurés. Par la suite, il effectue plusieurs tableaux marquants tels que Gabriel (1951), Solitude (1953), Le visiteur du soir (1956), Train de midi (1956), Le rapide (1963) et Le cavalier dans la neige (1967). Il réalise les illustrations de l'ouvrage La petite poule d'eau (1971)de Gabrielle Roy et continue de peindre jusqu'à son décès.

Dès la fin de la décennie 1950, Lemieux commence à se faire connaître au Canada et à l'étranger. En 1958, il représente le Canada à l'Exposition universelle de Bruxelles et ses toiles sont notamment exposées à Pittsburg, aux États-Unis, à Paris et à Mexico. En 1960, il participe à la Biennale de Venise. Il est reçu membre de l'Académie royale des arts du Canada en 1966. L'année suivante, le Musée des beaux-arts de Montréal lui consacre une exposition rétrospective, ensuite présentée à Québec et à Ottawa.

Il est décédé à Québec le 7 décembre 1990.

Il avait épousé, en 1937, Madeleine Des Rosiers.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BRULOTTE, Gaétan. L'univers de Jean-Paul Lemieux. Montréal, Fides, 1996. 277 p.
  • CARANI, Marie. Jean-Paul Lemieux. Québec, Musée du Québec: Publications du Québec, 1992. 285 p.
  • DUBÉ, Marcel. Jean-Paul Lemieux et le livre. Montréal, Art global, 1993. 123 p.
  • LACROIX, Laurier. « Lemieux, Jean-Paul ». Institut Historica-Dominion. L'encyclopédie canadienne [En ligne]. http://www.thecanadianencyclopedia.com/
  • PORTER, John R., dir. Hommage à Jean Paul Lemieux. Ottawa, Musée des beaux-arts du Canada, 2004. 119 p.
  • ROBERT, Guy. Jean-Paul Lemieux ou la poétique de la souvenance. Québec, Éditions Garneau, 1968. 135 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013