Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Chaussegros de Léry, Charles-Étienne

Images

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né le 30 septembre 1774 à Québec, Charles-Étienne Chaussegros de Léry est le fils de Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry, ingénieur militaire, seigneur, grand voyer et conseiller législatif, et de Louise Martel de Brouague.

En 1794, Chaussegros de Léry commence un stage comme clerc d'avocat auprès de Michel-Amable Berthelot d'Artigny, mais ne le termine pas.

Issu d'une famille influente auprès du gouvernement, Chaussegros de Léry entreprend une carrière dans l'administration publique. Employé du Conseil législatif dès l'âge de 19 ans, il occupe le poste de greffier adjoint et d'adjoint au traducteur, puis, en 1797, celui de greffier adjoint et de traducteur. En 1804, il obtient la charge de greffier de la couronne en chancellerie et, l'année suivante, le poste de greffier de la Cour d'audition et de jugement des causes criminelles. Nommé commissaire à plusieurs reprises, il a notamment, en 1817, le mandat d'acheter des grains de semence pour les paroisses en difficulté et d'améliorer les communications dans la région de Québec. Sa position au sein de l'élite coloniale ainsi que sa longue carrière publique lui valent d'être nommé au Conseil exécutif en 1826 et au Conseil spécial du Bas-Canada en 1838.

Chaussegros de Léry s'illustre dans la milice. Quartier-maître général adjoint et adjudant général adjoint lors de la guerre de 1812, il est promu quartier-maître général de la milice du Bas-Canada en 1828. Deux ans plus tard, il devient colonel commandant des cinq bataillons de milice de la ville de Québec.

Parallèlement à sa carrière civile et militaire, Chaussegros de Léry consacre une partie de son existence à reconstituer le patrimoine immobilier de sa famille, qui inclut notamment les seigneuries Rigaud-De Vaudreuil, de Gentilly, Le Gardeur Belle-Plaine, de Beauvais, Perthuis et Sainte-Barbe-de-la-Famine.

Il est décédé à Québec le 17 février 1842. Il est inhumé à Saint-François-de-Beauce (Beauceville).

Il avait épousé à Québec, en 1799, Josephte Fraser, fille de John Fraser, juge de la Cour du banc du roi.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Assemblée nationale du Québec. Histoire: Dictionnaire des parlementaires du Québec de 1792 à nos jours [En Ligne]. http://www.assnat.qc.ca/
  • DUVAL, Marc et Renald LESSARD. « Chaussegros de Léry, Charles-Étienne ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013