Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Mine Broughton

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Mine du rang XV
  • Usine Luzenac

Région administrative :

  • Chaudière-Appalaches

Municipalité :

  • Saint-Pierre-de-Broughton

Thématique :

  • Patrimoine industriel

Usage :

  • Production et extraction de richesses naturelles (Extraction minière: minéraux non métalliques)

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

L'ancienne mine Broughton est située dans la municipalité de Saint-Pierre-de-Broughton. Son gisement, découvert en 1925, a été exploité pour la stéatite, communément appelé « pierre à savon ». La production à cette mine s'est faite de manière intermittente et par différentes compagnies dont la Broughton Soapstone and Quarry Company, Limited (Talc BSQ inc.). Le site contient une excavation mesurant 500 mètres de long sur 150 mètres de large et plus de 15 mètres de profond. Celle-ci n'est pas remplie d'eau, ce qui nous permet de constater les travaux qui y ont été effectués. Dans les dernières années de son exploitation, la roche riche en talc était extraite par simple rabotage au moyen d'une pelle hydraulique Caterpillar 235. L'exploitation était faite par tranches de 3 mètres de hauteur et les travaux effectués sur deux gradins. Il est possible de voir à certains endroits les traces dans la roche qu'a laissées la pelle hydraulique.

Le gisement exposé a la forme d'un croissant. Le gisement est surtout constitué de schiste à talc et à carbonates avec un coeur de serpentinite partiellement chloritisée, talcifiée et cabonatée. Le minerai exploité est un schiste à talc et à carbonates gris verdâtre à grains moyens ou grossier. En 1985, la compagnie Luzenac a acquis le site, mais celle-ci a cessé ses activités en 2001 en raison de la présence de fibres d'amiante dans le minerai.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Le gisement de la mine Broughton est découvert en 1925, à la suite de travaux de prospection effectués par Louis Richard Cyr sur les terrains qu'il possédait depuis 1921. La mine est exploitée a ses tout débuts par la Robertson Soapstone Quarry Comapany Limited, compagnie qui a été formée par Louis Richard Cyr, prospecteur de métier, et son oncle, le Dr Oliva Cyr, dentiste de Thetford Mines. Louis Richard Cyr est gérant de la compagnie alors que le Dr Oliva Cyr en est le président. Au mois d'août 1930, la Robertson Soapstone Quarry Company Limited devient la Broughton Soapstone and Quarry Company Limited, qui devient plus tard la compagnie Talc BSQ inc. Cette compagnie a exploité un grand nombre de gisements au cours de son histoire; on en compte au moins sept dans le canton de Broughton, huit dans le canton de Thetford, un dans le canton de Leeds et un dans le canton de Bolton.

La mine Broughton est opérée de manière intermittente. Entre 1925 et 1927, une quantité considérable de pierres taillées est produite sur le terrain, soit 1 048 mètres cubes. La technique d'exploitation consiste à extraire la pierre à savon en blocs, d'un volume moyen de 75 cm cubes, au moyen de légers perforateurs avec fleurets en ciseau tranchant, en acier. Les blocs sont ensuite envoyés à l'usine de la Broughton Soapstone and Quarry Company, Limited du Rang X, XI, lot 12. Les blocs sciés sont ensuite utilisés pour le garnissage de fours, dédiés à la récupération des alcalis, dans les usines de pâte et papier. Une quantité appréciable de poudre de talc (talc pulvérisé) est aussi expédiée. Cette poudre est obtenue en pulvérisant les déchets résultant de la taille des blocs. Plus précisément, elle est produite à l'aide d'un simple circuit de broyage à sec comprenant des broyeurs à marteaux et tamis ainsi que d'un broyeur à rouleaux Raymond avec séparateur à air. Suivant les usages auxquels le talc est destiné, différentes granulométries sont produites dont le 48-200 mailles, utilisé pour le saupoudrage des matériaux de toiture à base d'asphalte, le 200 mailles, utilisé comme agent transporteur pour les insecticides ou comme additif dans la céramique et le ciment à joints, et le 325 mailles, utilisé comme matière de charges dans le caoutchouc.

Vers 1940, la Broughton Soapstone and Quarry Company Limited reprend le travail sur le terrain afin de produire du talc pulvérisé. La compagnie exploite le terrain jusqu'en 1985, date à laquelle la compagnie Luzenac inc. acquière le site. Cette compagnie produit, par intermittence, surtout du talc pulvérisé. Puis, en 2001, la compagnie doit fermer ses portes, car des traces de fibres d'amiante ont été retrouvées dans ses produits.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Chaudière-Appalaches

MRC :

  • Les Appalaches

Municipalité :

  • Saint-Pierre-de-Broughton

Adresse :

  • 15e Rang

Latitude :

  • 46° 15' 33.5"

Longitude :

  • -71° 13' 8.11"

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • GAUDARD, Serge. Voyage au coeur des Appalaches : guide des curiosités minérales de la MRC de l'Amiante. Thetford Mines, Musée minéralogique et minier de Thetford Mines, 1993. 178 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013