Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Drapeau de Carillon

Type :

Patrimoine mobilier (Oeuvre d'art / Ethno-historique)

Autre(s) nom(s) :

  • Drapeau de l'abbé Filiatrault
  • Drapeau de Saint-Jude

Région administrative :

  • Montérégie

Municipalité :

  • Saint-Hyacinthe

Date :

  • vers 1902 (Production)

Classification :

  • Oeuvre d'art / Bien ethno-historique > Outils et équipement pour la communication > Communication visuelle

Éléments associés

Personnes associées (1)

Images

Description

Le drapeau de Carillon, composé d'une seule pièce de coton mesurant 119,5 cm de haut sur 165 cm de large, sur la face de laquelle une croix blanche est disposée sur un champ bleu foncé orné de quatre fleurs de lys blanches pointant vers le centre. Les côtés les plus courts du drapeau sont terminés par des ourlets. Cinq bandelettes doubles de tissu sont cousues à intervalles réguliers sur un des ourlets, permettant de fixer le drapeau à un mât. Sur l'une de ces bandelettes, on trouve l'inscription « Raymond Girouard inc. », étampée à l'encre bleue.

Lieu de production :

  • Amérique du Nord > Canada > Québec > Montérégie > Saint-Jude

Dimensions :

  • Hauteur : 119,5 centimètre(s)
  • Largeur : 165 centimètre(s)

Matériaux :

  • Fibre (Coton)

Type de fabrication :

Artisanal

Inscription :

Sur l'une des bandelettes permettant d'attacher le drapeau, on trouve l'inscription «Raymond Girouard inc.», étampée à l'encre bleue

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Avis d'intention de classement Objet patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2017-01-21
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le drapeau de Carillon a été conçu vers 1902 par l'abbé Elphège-Prime Filiatrault, curé de la paroisse de Saint-Jude de 1900 à 1916, dans le but de doter les Canadiens français d'un drapeau national. Pour concevoir cet emblème, l'abbé Filiatrault s'inspire de la bannière de Carillon et fait fabriquer par un artisan local un ou quelques drapeaux portant une croix blanche sur fond azur orné de quatre fleurs de lys pointant vers le centre. Le 26 septembre 1902, l'abbé Filiatrault fait hisser le drapeau de Carillon sur le mât de son presbytère, à Saint-Jude. En février 1903, l'abbé publie une brochure intitulée Aux Canadiens français - Notre drapeau, pour promouvoir l'usage de ce nouvel étendard. Le 24 juin 1905, le Carillon flotte au coeur du village de Saint-Jude à l'occasion de la fête de Saint-Jean-Baptiste. Dans les années subséquentes, le Carillon est toutefois employé avec une représentation du Sacré-Coeur en son centre et nommé le Carillon-Sacré-Coeur, au déplaisir de l'abbé Filiatrault. En 1947, les parlementaires de l'Assemblée législative de la province de Québec envisagent de doter le Québec d'un drapeau national. Une campagne d'opinion est organisée dans la population en faveur du fleurdelisé, anciennement nommé le drapeau de Carillon. Le 21 janvier 1948, le gouvernement de Maurice Duplessis adopte un arrêté en conseil, déclarant que le drapeau nommé fleurdelisé est choisi comme drapeau officiel de la province de Québec et que ses quatre lys seront placés en position verticale. Le drapeau de Carillon est ainsi l'ancêtre le plus direct du drapeau du Québec. L'exemplaire retrouvé en 1955 dans le presbytère de la paroisse de Saint-Jude est le seul prototype fabriqué pour l'abbé Elphège-Prime Filiatrault connu à ce jour.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Montérégie

MRC :

  • Les Maskoutains

Municipalité :

  • Saint-Hyacinthe

Adresse :

  • 650, rue Girouard Est

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013