Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Moulin Simard

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Saint-Hilarion

Date :

  • 1845 – (Construction)
  • 1925 – (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine agricole

Usage :

  • Fonction industrielle, transformation de matières végétales et animales (Moulins à farine)

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Jumelé

Structure :

  • Béton, structure autoportante
  • Bois

Annexes :

  • Autre

Saillies :

  • Cheminée
  • Mât

Fondations :

  • Béton

Élévations :

  • Façade arrière : Béton
  • Façade gauche : Métal (Tôle profilée)
  • Façade avant : Bois (Planche à feuillure)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Tôle profilée

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à moyens ou grands carreaux
  • Rectangulaire, Fixe

Lucarne(s) :

  • À pignon

Éléments architecturaux :

  • Chambranle
  • Épi

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Le bâtiment le plus ancien de cet ensemble est un moulin à farine érigé en 1845 par un dénommé Moïse Tremblay. Le second bâtiment, qui date de 1925, est une construction annexe abritant un moulin à carder la laine. Ce dernier est demeuré en usage jusqu'à une date récente.

Haut de la page

Évaluation d'inventaire

  • Inventaire du patrimoine agricole de la MRC de Charlevoix (2011 - 2012)
    MRC de Charlevoix


  • Cet ensemble de deux bâtiments accolés l'un à l'autre, érigé en bordure d'une cascade et près d'autres constructions traditionnelles à fonction résidentielle et agricole, présente une valeur patrimoniale supérieure. La rareté de ce type de construction, l'intérêt ethnologique de leur fonction, leur environnement pittoresque et leur architecture traditionnelle leur confèrent un intérêt certain. L'édifice principal, paré de planches horizontales sur l'une de ses façades et coiffé d'un toit à deux versants percé de lucarnes ornées d'épis, est un moulin à farine construit en 1845 par un dénommé Moïse Tremblay. Le bâtiment annexe, érigé en 1925, abrite quant à lui un moulin à carder la laine qui a récemment cessé ses activités. Les mécanismes des deux moulins étaient actionnés par le courant de la rivière du Moulin, qui borde la façade arrière des bâtiments. Le volume rectangulaire des moulins, plus élevé à l'arrière à cause de la présence de solides assises en béton et en pierres, leur architecture simple et fonctionnelle d'un côté et plus ornée à l'avant, sont des caractéristiques associées aux moulins à eau, dont il ne reste que quelques exemples dans Charlevoix à l'heure actuelle. Le moulin Simard, bien conservé, témoigne de modes de vie et de pratiques artisanales révolus.

    Haut de la page

    Emplacement

    Region administrative :

    • Capitale-Nationale

    MRC :

    • Charlevoix

    Municipalité :

    • Saint-Hilarion

    Adresse :

    • 84, chemin du Moulin

    Latitude :

    • 47° 34' 45.78"

    Longitude :

    • -70° 27' 35.28"

    Haut de la page

    Références

    Notices bibliographiques :

    • LALANCETTE, Gilles. Guide historique: Charlevoix. La Malbaie, Musée régional Laure-Conan, 1982. 121 p.
    • LEBREUX, Jean-Louis. Charlevoix: architecture rurale traditionnelle. La Malbaie, Héritage Charlevoix, 2001. 114 p.

    Multimédias disponibles en ligne :

    Haut de la page

    Gouvernement du Québec

    © Gouvernement du Québec, 2013