Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Allamand, Jeanne-Charlotte

Type :

Personne (Femme)

Autre(s) nom(s) :

  • Allamand-Berczy, Jeanne-Charlotte
  • Berczy, Jeanne-Charlotte

Date :

  • 1760‑04‑16 – 1839‑09‑18

Occupation :

  • Enseignant / professeur
  • Peintre / illustrateur

Éléments associés

Patrimoine mobilier associé (21)

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Née le 16 avril 1760 à Lausanne, en Suisse, Jeanne-Charlotte Allamand est la fille de Jean-Emmanuel Allamand, drapier et teinturier, et de Judith-Henriette-Françoise David.

Jeanne-Charlotte Allamand étudie possiblement la peinture à Lausanne. À la suite de son mariage, elle s'installe à Florence avec son époux William Berczy, qui lui donne des leçons de peinture. De passage à Londres en 1790, elle expose, aux côtés de celui-ci, deux scènes de genre à la Royal Academy of Arts.

Lorsque Berczy accepte en 1791 de recruter des colons pour la Genesee Association et de les guider vers un territoire de l'État de New York, Jeanne-Charlotte Allamand accompagne ce dernier et le supporte dans ses activités de colonisation, assumant la responsabilité des groupes de colons quand son mari se trouve à l'étranger.

En 1793, les représentants de la Genesee Association ne respectent pas les modalités de l'entente conclue avec Berczy. Ce dernier fonde donc une nouvelle association, la German Association, dans le but d'établir des colons dans le Haut-Canada. Durant l'hiver 1793-1794, Jeanne-Charlotte Allamand organise le départ des colons de l'État de New York vers le canton de Markham, dans le Haut-Canada. Pour leur part, les époux s'installent à York (Toronto) en 1794.

Avec Berczy, Jeanne-Charlotte Allamand s'établit à Montréal en 1798, d'où elle veille sur les affaires de la colonisation du canton de Markham. Dans sa maison, elle ouvre une école où elle enseigne le dessin, l'aquarelle, la musique et les langues jusqu'en 1817. Après la mort de son mari, elle se rend à Sandwich (Windsor), puis à Sainte-Mélanie-d'Ailleboust (Sainte-Mélanie), en compagnie de son fils William Bent.

Elle est décédée à Sainte-Mélanie-d'Ailleboust le 18 septembre 1839.

Elle avait épousé, en 1785, Albert-Guillaume (William) Berczy, peintre, architecte, auteur et colonisateur, fils d'Albrecht Theodor Moll et de Johanna Josepha Walpurga Hefele.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • DESJARDINS, Marie-Paule. Dictionnaire biographique des femmes célèbres et remarquables de notre histoire. Montréal, Guérin, 2007. 600 p.
  • KAREL, David. Dictionnaire des artistes de langue française en Amérique du Nord : peintres, sculpteurs, dessinateurs, graveurs, photographes et orfèvres. Québec, Musée du Québec / Les Presses de l'Université Laval, 1992. 962 p.
  • STAGG, Ronald J. « Allamand, Jeanne-Charlotte (Berczy) ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013