Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Angers, François-Réal

Images

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né à Pointe-aux-Trembles, le 20 novembre 1812, François-Réal Angers est le fils de François Angers, cultivateur, et de Marie-Desanges Larue.

Angers étudie au petit séminaire de Québec. En 1830, il est en belles-lettres quand il participe à la fondation de la Société littéraire. L'acte de la société est sanctionné le 14 décembre de la même année, mais elle ne vivra que quatre mois. Ayant obtenu sa commission d'avocat en 1837, il travaille, la même année, comme sténographe à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada.

De 1845 à 1848, Angers est corédacteur de la Revue de législation et de jurisprudence. Il préside ensuite l'Institut canadien de Québec, en 1850 et 1851. De 1851 à son décès, il est le principal collaborateur des Décisions des tribunaux du Bas-Canada. Avocat impliqué socialement, il défend avec Thomas-Jean-Jacques Loranger, de 1854 à 1856, les censitaires qui font des réclamations à la suite de l'abolition du régime seigneurial.

Angers est aussi connu comme auteur. Il écrit principalement au début de sa carrière d'avocat. Cinq de ses poèmes se retrouvent dans le Répertoire national, compilé par James Huston de 1848 à 1850. Toutefois, son plus grand succès est une chronique publiée en 1837, Les révélations du crime ou Cambray et ses complices, ouvrage qui reconstitue le climat de terreur créé à Québec, de 1832 à 1834, par un groupe de brigands commandés par Charles Cambray (Chambers). Elle paraît également sous forme de feuilletons dans plusieurs journaux et est traduite en anglais en 1867. Il a aussi publié Système de sténographie, applicable au français et à l'anglais (1836).

Il est décédé à Québec, le 27 mars 1860. Il est inhumé à Pointe-aux-Trembles.

Il avait épousé, en 1842, Louise-Adèle Taschereau; puis en 1853, Louise Panet.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BOIVIN, Aurélien. « Angers, François-Réal ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • HAYNE, David M. « Les révélations du crime, ou Cambray et ses complices, récit romancé de François-Réal Angers ». LEMIRE, Maurice, dir. Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec. Tome I : Des origines à 1900. Montréal, Fides, 1980, s.p.
  • LORTIE, Jeanne d'Arc. « [Poèmes épars], de François-Réal Angers ». LEMIRE, Maurice, dir. Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec. Tome I : Des origines à 1900. Montréal, Fides, 1980, s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013