Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Chapelle Sainte-Anne

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Chapelle de procession

Région administrative :

  • Chaudière-Appalaches

Municipalité :

  • Saint-Charles-de-Bellechasse

Date :

  • 1887 – 1890 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Chapelles de procession)

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Carte

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Saint-Charles-de-Bellechasse) 2013-09-03
 
Inventorié --
 

Haut de la page

Éléments caractéristiques

« Les éléments caractéristiques de la chapelle Sainte-Anne de Saint-Charles-de-Bellechasse liés sa valeur historique, ethnologique et architecturale comprennent, notamment :
- la façade avant en planches horizontales et les autres façades en bardeaux de bois;
- les planches cornières;
- le toit à deux versants droits en bardeaux de bois avec retour en façade de la corniche;
- la corniche moulurée;
- le clocheton;
- les fenêtres cintrées à battants et à moyens carreaux coiffées d'une imposte en hémicycle;
- la porte à panneaux et à battants avec une imposte en hémicycle. »

Source : Municipalité de Saint-Charles-de-Bellechasse

Haut de la page

Informations historiques

Deux chapelles de procession sont toujours en place à Saint-Charles-de-Bellechasse. Traditionnellement, on disait que ces chapelles marquaient les limites du village, ce qui n'est plus le cas depuis plusieurs décennies.

La chapelle Sainte-Anne présente un intérêt patrimonial pour ses valeurs historiques et ethnologiques. Reconstruite en 1890, la chapelle Sainte-Anne, située au nord-est du village, est une de deux chapelles de procession toujours en place à Saint-Charles-de-Bellechasse. La reconstruction de cette chapelle a été autorisée par les marguillers le 17 avril 1887. C'est le Sieur Gervais Audet dit Lapointe, maître-ouvrier de la paroisse qui a fourni les matériaux et effectué cet ouvrage la même année pour la somme de 400 piastres. Associée à une pratique religieuse traditionnelle, cette chapelle votive, dédiée à Sainte-Anne, servait de reposoir à l'occasion de processions comme celle de la Fête-Dieu. Utilisées traditionnellement comme points de repère, on disait que ces chapelles marquaient les limites du village, ce qui n'est plus le cas depuis plusieurs décennies.

La chapelle Sainte-Anne présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. D'inspiration française, elle est typique de ce genre de bâtiment construit pour les rituels de procession au Québec jusque vers la fin du XIXe siècle. Elle se caractérise comme suit : un plan rectangulaire avec abside en hémicycle ou à pans coupés, une structure de bois selon la technique de madrier sur madrier, une façade avant en planches horizontales et les autres façades en bardeaux, des planches cornières, un toit à deux versants droits en bardeaux de bois, une corniche moulurée, des fenêtres cintrées à battants et à petits carreaux et, enfin, une porte à panneaux et à battants avec une imposte en hémicycle.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Chaudière-Appalaches

MRC :

  • Bellechasse

Municipalité :

  • Saint-Charles-de-Bellechasse

Adresse :

  • 2843, avenue Royale

Localisation informelle :

Bâtiment situé entre les numéros 2841 et 2845 sur l'avenue Royale

Latitude :

46° 46' 30.978"

Longitude :

-70° 56' 22.601"

Désignation cadastrale :

  • Lot 2 821 420

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • ASSELIN, Gisèle, Yvan GRAVEL, Jean-Pierre LAMONDE et Paul ST-ARNAUD. Patrimoine religieux de Bellechasse. Québec, Les Éditions GID, 2009. 324 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013