Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Phare de l'île du Pot à l'Eau-de-vie

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Maison-phare de l'île du Pot à l'Eau-de-vie

Région administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

Municipalité :

  • Saint-André

Date :

  • 1884 (Agrandissement)
  • 1860 – 1861 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine maritime et fluvial

Usage :

  • Transport, communication et services publics (Phares et aides à la navigation)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Inventaires associés (1)

Description

Plan au sol :

Carré

Nombre d'étages :

1

Structure :

  • Bois, madrier sur madrier
  • Maçonnerie en pierre

Annexes :

  • Agrandissement

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Toutes les façades : Bois (Planche horizontale), Pierre

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Bois, bardeaux
  • Forme : À dos d'âne
    Matériau : Bois, bardeaux

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Saint-André) 2014-04-07
 
Citation Situé dans un site patrimonial Municipalité (Saint-André) 2014-04-07
 
Inventorié --
 

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du phare de l'île du Pot à l'Eau-de-vie comprennent notamment:
«- la singularité du modèle qui combine dans une composition harmonieuse les fonctions de tour et d'habitation au sein d'un même bâtiment;
- la volumétrie symétrique composée d'une tour circulaire surgissant au centre d'une habitation de plan carré, d'un seul étage et coiffé d'un toit à quatre versants, à laquelle s'ajoute la cuisine reconstruite au nord avec un toit à deux versants;
- la tour qui constitue le coeur de l'ensemble architectural, incluant ses matériaux, la galerie étroite munie d'un garde-corps en fonte, une lanterne (dont on dit qu'elle reprend la forme d'une poivrière) couronnée par une coupole en cuivre peint rouge et surmontée d'une girouette en forme de flèche.
- l'organisation spatiale intérieure d'origine qui comprend l'escalier en colimaçon et la petite ouverture au rez-de-chaussée qui permettait au gardien d'observer la couleur du feu, le petit hall d'entrée menant directement à la tour au centre, flanqué de deux rangements au sud et d'une grande salle au nord, à partir de laquelle trois chambres sont placées en enfilade à l'est;
- la qualité des matériaux extérieurs, en particulier la couverture en bardeau, le parement de planches à clin et les fenêtres à petits carreaux (incluant les nouvelles fenêtres fabriquées selon le modèle d'origine);
- la qualité des matériaux intérieurs, en particulier les finis de plâtre des murs, les planchers et les marches en bois de l'escalier.
- une empreinte au sol réduite qui tire parti du terrain accidenté;
- l'accès au bâtiment par le biais d'un réseau de passerelles, d'escaliers et d'une grande galerie avec balustrade en croix de St-André et soutenue par des équerres en bois;
- les fondations en maçonnerie de pierres, recouvertes de planches de bois embouvetées posées à la verticale à l'est, au sud et à l'ouest.
- la palette de couleur d'origine avec les murs blancs et le toit rouge. »

Source : Municipalité de Saint-André

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

MRC :

  • Kamouraska

Municipalité :

  • Saint-André

Lieux-dits :

  • île Brandy Pot

Désignation cadastrale :

  • Lot 5 418 976

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013