Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Ferme Chalifoux-Lockman

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Saint-André-Avellin

Date :

  • vers 1852 – (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine agricole

Usage :

  • Non applicable

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (5)

Personnes associées (2)

Images

Carte

Description

La ferme Chalifoux-Lockman est un ensemble agricole aménagé à partir de la deuxième moitié du XIXe siècle et comprenant une résidence ainsi que quatre bâtiments secondaires. La maison en bois, de plan rectangulaire, présente une élévation d'un étage et demi et est coiffée de toits à deux versants droits imbriqués. Une galerie couverte longe la façade et une véranda est greffée à l'arrière du bâtiment. Les dépendances agricoles en bois implantées à proximité de la résidence présentent des plans rectangulaires et des toits brisés ou à deux versants droits. L'ensemble se trouve sur un lot étroit et profond en bordure de la voie publique et à proximité de la rivière de la Petite Nation. Le terrain en pente surplombant la route est planté de quelques arbres matures en front. La ferme Chalifoux-Lockman se situe en milieu rural, dans la municipalité de Saint-André-Avellin.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Abrogation de règlement Site patrimonial Municipalité (Saint-André-Avellin) 2016-09-12

Statuts antérieurs

  • Citation, 2009-12-07
 

Haut de la page

Informations historiques

La ferme Chalifoux-Lockman est située sur le territoire de l'ancienne seigneurie de La Petite-Nation concédée en 1674. La région demeure inexploitée jusqu'au tournant du XIXe siècle. En 1788, les autorités du Séminaire de Québec, alors propriétaires de la seigneurie, confient l'administration de l'endroit au notaire Joseph Papineau (1752-1841). Le Séminaire de Québec lui cède une partie de la seigneurie en 1801. Deux ans plus tard, Papineau acquiert le reste du territoire de La Petite-Nation. En 1817, son fils Louis-Joseph Papineau (1786-1871) rachète une partie de la seigneurie.

En 1832, le cousin de Louis-Joseph Papineau, l'arpenteur André Trudeau, procède à la division de lots de ferme dans le secteur qui correspond à la future paroisse de Saint-André-Avellin. Les premiers colons s'y établissent en 1839. Le lot où est située la ferme Chalifoux-Lockman est concédé le 20 août 1839 à Auguste Birabin dit Saint-Denis. Il s'agit d'un terrain étroit et profond bordé en front par la rivière de la Petite Nation, dans le rang Saint-Joseph, aussi appelé côte Saint-Joseph.

La présence de bâtiments sur ce terrain est attestée dès les années 1840. La résidence aurait probablement été construite en 1852 alors qu'Auguste Birabin dit Saint-Denis habite toujours l'endroit. Le terrain connaît plusieurs censitaires et propriétaires au cours du XIXe siècle. En 1873, Gédéon Chalifoux acquiert la ferme. C'est peut-être lui qui fait ériger certains bâtiments agricoles dans la deuxième moitié du XIXe siècle. D'autres dépendances sont ajoutées, modifiées ou détruites au cours du XXe siècle. La maison est agrandie entre 1910 et 1930. L'entrée est ensuite aménagée sur le mur latéral près de l'ancien mur pignon. La ferme demeure la propriété des héritiers de Chalifoux, devenus Lockman par alliance, jusque dans les années 1980.

La résidence est transformée en gîte touristique en 2002. La fonction agricole de certains bâtiments secondaires tels que la grange-étable a toutefois été conservée.

La ferme Chalifoux-Lockman est constituée site du patrimoine en 2009. Elle est devenue un site patrimonial cité à l'entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel en 2012.

En 2016, le règlement de citation est abrogé.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Papineau

Municipalité :

  • Saint-André-Avellin

Adresse :

  • 60, route 321 Sud

Latitude :

  • 45° 40' 25.6"

Longitude :

  • -75° 1' 49.1"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Papineau Paroisse de Saint-André-Avellin Absent 48 pte

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013