Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Hôtel Petite-Nation

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Saint-André-Avellin

Date :

  • avant 1900 – (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Hôtels)

Images

Carte

Description

L'hôtel Petite-Nation est un bâtiment dont le corps principal est construit peu avant 1900. Celui-ci présente un plan rectangulaire et une élévation de trois étages incluant le toit mansardé. L'annexe, érigée perpendiculairement à l'arrière du corps principal, comporte un plan rectangulaire d'une élévation de deux étages coiffé d'un toit à deux versants à pente faible. Elle est construite au cours du XXe siècle. L'hôtel Petite-Nation est situé en bordure de la rue principale du noyau villageois de la municipalité de Saint-André-Avellin.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Saint-André-Avellin) 2009-08-03
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'hôtel Petite-Nation présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique historique. Le bâtiment rappelle une période d'expansion du village de Saint-André-Avellin. Les premiers colons arrivent au cours des années 1840 dans cette partie de la seigneurie de la Petite-Nation, propriété de la famille Papineau. Ils amorcent le défrichage et l'exploitation du territoire à des fins agricoles. Vers le tournant du siècle, l'économie se diversifie tandis que des commerces et des services se développent pour répondre aux besoins d'une population en croissance. Des magasins généraux, de meubles, des boutiques de forge, des cordonneries et des hôtels apparaissent dans l'agglomération. À cette époque, l'essor économique et le développement des communications ferroviaires et terrestres favorisent l'apparition de lieux d'hébergement et de restauration dans les différentes régions du Québec. Les établissements hôteliers en milieu villageois constituent des lieux de rencontre pour les visiteurs de même que pour les résidents des environs. L'hôtel Petite-Nation est érigé peu avant le début du XXe siècle et devient un centre de vie sociale pour la municipalité de Saint-André-Avellin, notamment par la tenue de spectacles et de festivités diverses. Le village compte à ce moment quelques établissements hôteliers, mais peu d'entre eux subsistent aujourd'hui. L'hôtel Petite-Nation est donc un dernier témoin de l'activité hôtelière qui se développe à Saint-André-Avellin au tournant du XXe siècle.

L'hôtel Petite-Nation présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale reposant sur sa représentativité par rapport aux hôtels érigés en milieu villageois à la fin du XIXe siècle, lesquels s'apparentent à l'architecture domestique mais se distinguent par leurs dimensions plus imposantes. Les établissements hôteliers de la fin du XIXe siècle s'inscrivent généralement dans une typologie résidentielle existante, la maison mansardée. Ce type d'habitation vernaculaire découle de l'architecture Second Empire et apparaît dans les milieux urbains et ruraux au Québec, durant le dernier quart du XIXe siècle. Son principal trait distinctif est l'utilisation d'un toit mansardé qui offre l'avantage d'une plus grande surface habitable à l'étage. L'hôtel Petite-Nation démontre cette adaptation de l'architecture résidentielle aux établissements hôteliers par le volume de son corps principal, de plan rectangulaire et d'une élévation de trois étages, coiffé d'un toit mansardé percé de lucarnes.

Source : Municipalité de Saint-André-Avellin, 2009.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'hôtel Petite-Nation liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- sa localisation en bordure de la rue principale, dans le noyau villageois;
- le volume du corps principal, dont le plan rectangulaire, l'élévation de trois étages ainsi que le toit mansardé;
- les matériaux, dont la couverture en tôle à baguettes;
- les ouvertures, dont les fenêtres rectangulaires et les lucarnes à pignon;
- les souches de cheminées;
- l'annexe, construite perpendiculairement à l'arrière du corps principal, dont son plan rectangulaire, l'élévation de deux étages et le toit à deux versants droits à pente faible.

Haut de la page

Informations historiques

L'hôtel Petite-Nation est situé dans la municipalité de Saint-André-Avellin qui occupe une partie de l'ancienne seigneurie de la Petite-Nation, propriété de la famille Papineau. Les premiers colons arrivent dans cette portion du territoire au cours des années 1840. Ils amorcent le défrichage et l'exploitation du territoire à des fins agricoles. La paroisse de Saint-André-Avellin est érigée canoniquement en 1851, suivie de l'érection civile en 1855. Le nombre d'habitants augmente au cours de la seconde moitié du XIXe siècle et le village prend graduellement forme.

Vers le tournant du siècle, l'économie se diversifie tandis que des commerces et des services se développent pour répondre aux besoins de la population croissante. Des magasins généraux, de meubles, des boutiques de forge, des cordonneries et des hôtels apparaissent à cette époque dans l'agglomération. L'hôtel Petite-Nation est construit peu avant le début du XXe siècle. Un bar occupe le rez-de-chaussée depuis l'ouverture de l'établissement hôtelier. Au moment de son érection, le bâtiment comportait une galerie au second étage. À cette époque, l'essor économique et le développement des communications ferroviaires et terrestres favorisent l'apparition de lieux d'hébergement et de restauration dans les différentes régions du Québec. Les hôtels en milieu villageois constituent alors des lieux de rencontre pour les visiteurs de même que pour les gens des environs. Ils représentent des centres de vie sociale pour les municipalités. L'hôtel Petite-Nation exerce cette fonction, notamment par la tenue de spectacles et de festivités diverses.

Le bâtiment fait l'objet d'un agrandissement au cours du XXe siècle par l'ajout d'une annexe érigée perpendiculairement à l'arrière du corps principal. L'établissement comporte alors des chambres et pensions, deux bars avec orchestre et une salle de réception pour la tenue de banquets divers. Au cours du dernier quart du XXe siècle, la fonction hôtelière est remplacée par celle résidentielle avec la transformation des étages en logements. Le bar du rez-de-chaussée reste toutefois en activité.

L'hôtel Petite-Nation est cité en 2009. Le bâtiment est acheté par une coopérative de solidarité qui y a aménagé une auberge de jeunesse.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Papineau

Municipalité :

  • Saint-André-Avellin

Adresse :

  • 35, rue Principale

Latitude :

  • 45° 43' 12.8"

Longitude :

  • -75° 3' 25.3"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Papineau Paroisse de Saint-André-Avellin Absent 222 ptie

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • s.a. 125e anniversaire de Saint-André-Avellin. s.l. 1976. 88 p.
  • SOUCY, Yves. « L'ancien hôtel Petite-Nation entre dans le patrimoine ». Le Droit, 12 août 2009, p. 6.
  • SOUCY, Yves. « L'auberge de jeunesse de la Petite-Nation ouvrirait ses portes en septembre ». Le Droit, 8 mai 2009, s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013