Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Ancienne église Wesley United

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Estrie

Municipalité :

  • Stanstead

Date :

  • 1890 – 1891 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Protestantisme (Église Unie))
  • Christianisme (Protestantisme (Méthodiste))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Personnes associées (1)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

L'ancienne église Wesley United est un lieu de culte construit en 1890 et 1891. Le bâtiment en bois présente un plan rectangulaire composé d'une partie centrale coiffée d'un toit à deux versants et encadrée de parties latérales plus basses surmontées d'un toit en appentis. Il est terminé par un choeur plus étroit à chevet plat. Une annexe rectangulaire d'un étage est érigée perpendiculairement à l'arrière du corps principal. L'église est dotée d'une tour-porche surmontée d'une flèche. Le lieu de culte est implanté légèrement en retrait de la voie publique sur un terrain au relief peu accusé et ceinturé d'arbres et d'arbustes. L'ancienne église Wesley United est localisée dans le noyau villageois du secteur de Beebe Plain, dans la ville de Stanstead.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Stanstead) 2009-05-04
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'ancienne église Wesley United présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Le lieu de culte témoigne de la croissance de la communauté méthodiste dans l'ancien village de Beebe Plain. Les premiers colons à s'établir dans cette région frontalière au tournant du XIXe siècle viennent de la Nouvelle-Angleterre. Ils sont généralement liés aux traditions religieuses protestantes non conformistes, qui font partie intégrante de la vie sociale, politique et culturelle des États-Unis. Par la suite, des immigrants britanniques s'ajoutent à la population d'origine américaine et contribuent aussi à alimenter la diversité des confessions religieuses présentes dans la région. Un temple est élevé dans le village de Beebe Plain en 1866. Il porte alors le nom d'Union Meeting House, puisqu'il est utilisé par les baptistes, les universalistes, les anglicans, les adventistes et les méthodistes. Ces derniers font toutefois ériger leur propre lieu de culte sur la rue principale en 1876 et 1877. Cette première église sert pendant près d'une quinzaine d'années avant de se révéler trop petite pour les besoins de la communauté méthodiste. Celle-ci fait donc ériger un temple comportant des dimensions plus importantes en 1890 et 1891. Nommé en l'honneur du fondateur du méthodisme, John Wesley (1703-1791), le lieu de culte prend le nom de Wesley United lorsque les méthodistes, les congrégationalistes et une partie des presbytériens fusionnent pour former l'Église Unie du Canada en 1925. L'ancienne église Wesley United rappelle ainsi la présence de la communauté méthodiste dans le secteur de Beebe Plain ainsi que celle de l'Église Unie.

L'ancienne église Wesley United présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Le bâtiment témoigne de la persistance du langage classique dans l'architecture religieuse de la fin du XIXe siècle. Au début de ce siècle, le style néoclassique, inspiré des formes de la Renaissance et de l'Antiquité, influence l'architecture des bâtiments religieux de diverses traditions. Alors que d'autres influences stylistiques sont en vogue dans la seconde moitié du XIXe siècle, notamment l'architecture néogothique, le vocabulaire classique continue d'être employé pour l'érection de certains lieux de culte. L'ornementation de l'ancienne église Wesley United témoigne de cette influence par la présence d'ouvertures cintrées, de corniches à modillons, d'un fronton triangulaire percé d'un oculus ainsi que d'une fenêtre palladienne. En outre, l'ancienne église Wesley United comporte un parement en bois, un matériau couramment employé comme dans l'architecture des temples protestants de la seconde moitié du XIXe siècle.

Source : Ville de Stanstead, 2010.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'ancienne église Wesley United liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- son implantation légèrement en retrait de la voie publique sur un terrain au relief peu accusé, dans le noyau villageois du secteur de Beebe Plain;
- son volume, dont le plan rectangulaire constitué d'un volume central encadré de parties latérales plus basses, le choeur plus étroit terminé par un chevet plat, le toit à deux versants, les toits en appentis ainsi que la tour-porche surmontée d'un clocher et d'une flèche;
- les matériaux, dont le parement en planches à clins, celui en bardeaux de cèdre ainsi que les éléments architecturaux et ornementaux en bois;
- les ouvertures, dont le portail cintré doté d'une porte en bois à double vantail et à panneaux, les fenêtres cintrées dotées de vitraux (dont une encadrée de deux fenêtres rectangulaires), celles rectangulaires à guillotine et comportant des vitraux (certaines jumelées) ainsi que l'oculus;
- l'ornementation, dont les corniches à modillons et le fronton triangulaire;
- l'annexe, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage, le toit à deux versants ponctué de deux pignons, le parement en planches à clins, celui en bardeaux de cèdre, ainsi que les fenêtres rectangulaires à guillotine et à vitraux;
- les souches de cheminées en brique.

Haut de la page

Informations historiques

L'ancienne église Wesley United est située dans une région frontalière dont le peuplement débute à la fin du XVIIIe siècle par la venue de colons de la Nouvelle-Angleterre. Les nouveaux arrivants s'établissent à différents endroits de sorte que trois petits noyaux villageois prennent forme à proximité de la frontière : Beebe Plain, Stanstead Plain et Rock Island. Ils sont généralement liés aux traditions religieuses protestantes non conformistes, qui font partie intégrante de la vie sociale, politique et culturelle des États-Unis. Les méthodistes sont présents à Stanstead Plain dès 1806. Au courant du XIXe siècle, des immigrants britanniques s'ajoutent à la population d'origine américaine et contribuent aussi à alimenter la diversité des confessions religieuses présentes dans la région.

Un temple est élevé dans l'agglomération de Beebe Plain en 1866. Il porte alors le nom d'Union Meeting House, puisqu'il est utilisé par les baptistes, les universalistes, les anglicans, les adventistes et les méthodistes. Ces derniers quittent toutefois l'Union Meeting House en 1875 et achètent un terrain avoisinant le cimetière du village sur la rue principale afin d'y ériger leur propre lieu de culte. Une première église méthodiste est construite en 1876 et 1877. Elle est utilisée pendant près d'une quinzaine d'années avant de se révéler trop petite pour les besoins de la communauté. Celle-ci acquiert alors un nouveau terrain acheté de la succession Horace Stewart et forme un comité responsable de l'érection d'un nouveau temple. Celui-ci est construit en 1890 et 1891 par l'entrepreneur Benjamin F. Kezar qui serait à l'origine d'autres temples méthodistes de la région. La nouvelle église présente des proportions importantes, notamment en raison de la croissance de la communauté. Elle est alors nommée Wesley Methodist en l'honneur du fondateur du méthodisme, John Wesley (1703-1791).

Des réparations sont effectuées sur le bâtiment en 1911 et un orgue est acheté deux ans plus tard. Ces opérations sont financées grâce à des dons de particuliers. En 1925, les méthodistes, les congrégationalistes et une partie des presbytériens fusionnent pour former l'Église Unie du Canada. Le lieu de culte méthodiste de Beebe Plain devient alors la Wesley United Church.

Au courant du XXe siècle, le portail localisé dans la tour-porche cesse d'être utilisé. À partir de ce moment, les fidèles entrent par une porte située sur le côté du bâtiment. En 1951, des travaux de réfection de la toiture de l'église Wesley United sont réalisés. Un carillon est installé dans le clocher en 1975 afin de souligner le 50e anniversaire de l'Église Unie du Canada. Six ans plus tard, les membres de l'Église Unie de différentes localités de la région s'unissent pour ne former qu'une seule communauté. En raison de la diminution de l'assistance, les services religieux sont donnés par un ministre dans les différents lieux de culte sur une base de rotation.

L'ancienne église Wesley United est vendue à des particuliers en 2007. Une partie de l'espace est transformé à des fins résidentielles. Il est envisagé d'utiliser l'autre partie du bâtiment à des fins culturelles.

L'ancienne église Wesley United est citée en 2009.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Estrie

MRC :

  • Memphrémagog

Municipalité :

  • Stanstead

Adresse :

  • 65, rue Principale

Latitude :

  • 45° 0' 35.9"

Longitude :

  • -72° 8' 41.7"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Stanstead Village de Beebe Plain Absent 67 ptie
68

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • BELLEVILLE, Marie-Claire, Thérèse GAGNON et al. Beebe, 1985. Sherbrooke, Albums souvenirs québécois, 1985. 271 p.
  • Bergeron Gagnon, Inc. La MRC de Memphrémagog : un patrimoine religieux à découvrir. Magog, Municipalité régionale de comté de Memphrémagog, 2004. 16 p.
  • Environnement Conseil BGA Inc. et Planigraph. Une région frontalière unique : Stanstead Plain, Rock Island, Beebe Plain, Ogden, Stanstead-Est, Canton de Stanstead, Estrie, PQ. Stanstead, Société historique de Stanstead, 1994. 15 p.
  • FARFAN, Matthew. Heritage sites of Stanstead: 11 buildings recommended for municipal citation. Stanstead, Produced for Teknika HBA, 2008. 50 p.
  • Pagé et Compagnie. La MRC Memphrémagog : une région qui se distingue. Magog, Municipalité régionale de comté de Memphrémagog, 1993. 112 p.
  • s.a. Bienvenue au centenaire de Beebe P.Q. : 1873-1973 = Welcome to Beebe P.Q. Centennial : 1873-1973. s.l. s.n., 1973. 60 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013