Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Charnier

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Centre-du-Québec

Municipalité :

  • Saint-Cyrille-de-Wendover

Date :

  • vers 1898 – (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Chapelles de cimetière et charniers)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

Le charnier est un bâtiment funéraire construit vers 1898. La construction de petites dimensions présente un plan rectangulaire à un étage et est coiffée d'un toit à demi-croupes. Le charnier est situé à l'entrée du cimetière paroissial, sur un terrain dégagé au relief peu accusé, dans la municipalité de Saint-Cyrille-de-Wendover.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Saint-Cyrille-de-Wendover) 2008-11-03
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le charnier présente un intérêt patrimonial pour sa valeur ethnologique. Le monument témoigne des pratiques entourant l'inhumation des défunts au Québec. Au Moyen Âge, le mot « charnier » désigne les galeries couvertes ceinturant les cimetières. Aujourd'hui, un charnier est un bâtiment destiné à recevoir les cercueils durant la saison froide. Le sol gelé ne permettant pas de procéder à l'ensevelissement, ces constructions sont érigées dans de nombreux cimetières paroissiaux. Le charnier de Saint-Cyrille-de-Wendover rappelle cette ancienne pratique encore en usage dans plusieurs cimetières de la province.

Le charnier présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale comme exemple représentatif d'un type de bâtiment funéraire, soit le charnier. Ces constructions sont habituellement de petites dimensions, à plan rectangulaire et à étage unique. Le modèle le plus courant présente une toiture à deux versants droits, une porte d'entrée située sur un des murs pignons ainsi que trois murs aveugles. Construit en 1898, le charnier de Saint-Cyrille-de-Wendover rappelle ce type de bâtiment par son volume, son unique ouverture et sa maçonnerie en pierre équarrie, identique à celle de l'église de Saint-Cyrille, située à proximité. Il est en outre orné d'une croix placée sur son faîte qui évoque sa fonction religieuse. Cependant, il se distingue du modèle courant par sa toiture à demi-croupes.

Source : Municipalité de Saint-Cyrille-de-Wendover, 2009.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du charnier liés à ses valeurs ethnologique et architecturale comprennent, notamment :
- sa situation à l'entrée d'un cimetière, dans le noyau paroissial également composé de l'église de Saint-Cyrille, du presbytère, de la maison du sacristain et de la grange-écurie;
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage et la toiture à demi-croupes;
- les matériaux, dont la maçonnerie en pierre équarrie de différentes couleurs, la couverture en tôle ainsi que les éléments architecturaux et ornementaux en bois;
- les ouvertures, dont la porte à double vantail;
- l'ornementation, dont la croix du faîte.

Haut de la page

Informations historiques

Le charnier est situé dans le noyau paroissial de la municipalité de Saint-Cyrille-de-Wendover. Les cantons de Wendover et de Simpson sont ouverts à la colonisation au début du XIXe siècle. Les premiers colons arrivent dans la région vers le milieu du siècle. En 1849, une route reliant les deux cantons est tracée, ce qui facilite l'installation de nouveaux habitants. En 1865, une requête demandant l'établissement d'un lieu de culte est envoyée à l'évêque. En 1870, un premier lieu de culte en bois est construit, mais l'accroissement important de la population nécessite l'érection d'une nouvelle église en 1876. La première est alors déplacée afin de servir de presbytère pendant 16 ans, jusqu'à la construction de la maison curiale actuelle.

Le premier cimetière de la paroisse est béni en même temps que la seconde église. En 1897, la fabrique achète un nouveau terrain pour y relocaliser le cimetière, la localisation précédente étant jugée insalubre. De plus, ses dimensions trop restreintes ne répondent plus aux besoins de la population. En 1898, le charnier est construit à l'entrée du nouveau cimetière. Il est suivi de la construction de l'église actuelle de 1903 à 1905.

Le charnier est cité en 2008.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Centre-du-Québec

MRC :

  • Drummond

Municipalité :

  • Saint-Cyrille-de-Wendover

Adresse :

  • 4425, rue Principale

Latitude :

  • 45° 56' 2.0"

Longitude :

  • -72° 25' 27.0"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Drummond Canton de Wendover Absent 181-4

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • VERRIER, Claude. Saint-Cyrille-de-Wendover: histoire: Wendover 1805-1994: Simpson 1802-1994. s.l. s.n., 1994. 488 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013