Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Église de Saint-Tharcisius

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

Municipalité :

  • Saint-Tharcisius

Date :

  • 1926 – 1928 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Inventaires associés (2)

Images

Carte

Description

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2

Groupement :

Détaché

Saillies :

  • Cheminée
  • Clocher
  • Escalier
  • Marquise
  • Perron
  • Tour

Fondations :

  • Béton

Élévations :

  • Toutes les façades : Bois (Bardeau)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Asphalte, bardeaux

Autre(s) porte(s) :

  • contemporaine

Fenêtre(s) :

  • cintrée, Fixe
  • Rectangulaire, Fixe

Éléments architecturaux :

  • Chambranle
  • Fronton
  • Planche cornière
  • Retour de l'avant-toit

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Une chapelle-école est construite en 1921 et une mission est fondée l'année suivante pour desservir la population des cantons Blais et Lepage. La paroisse de Saint-Tharcisius est érigée en 1926 et la nouvelle église est construite de 1926 à 1928 sur un site choisi par les autorités diocésaines, loin du noyau primitif de la mission. En 1947, l'église est agrandie de façon à prendre son aspect actuel. Il est à noter que les sources se contredisent au sujet des dates de construction de l'église et ne sont pas claires au sujet des limites et du nom de la mission qui deviendra plus tard la paroisse de Saint-Tharcisius.

Haut de la page

Évaluation d'inventaire

  • Inventaire du patrimoine bâti de la MRC de La Matapédia (2010)
    MRC de La Matapédia


  • L'église de Saint-Tharcisius possède une valeur patrimoniale supérieure. Son intérêt repose notamment sur son usage. L'église paroissiale, pivot de la société québécoise aux 19e et 20e siècles, est au centre de la vie sociale du village. Elle comporte également un intérêt sur les plans artistique, architectural et historique. Cette église, construite de 1926 à 1928, témoigne de la naissance de ce petit noyau villageois et de son érection en paroisse sous le patronage de Saint-Tharcisius en 1926. De style néoclassique, ce lieu de culte possède des caractéristiques issues de ce courant, dont la symétrie des ouvertures arquées, le fronton interrompu en façade, doté d'un oculus, et le décor sobre formé de chambranles et de planches cornières. Par ailleurs, son revêtement en bardeau de bois, ses fenêtres et son programme décoratif (planches cornières, chambranles) se trouvent toujours sur la construction. Toutefois, la conservation de ces éléments est menacée par un entretien déficient attribuable au manque de ressources financières. La valeur patrimoniale de cette église tient aussi aux qualités paysagères de son site. Elle s'élève sur un terrain plat entourée de vastes plaines qui offrent une perspective sur les montagnes, au carrefour des deux plus importantes routes du village.

    Haut de la page

    Emplacement

    Region administrative :

    • Bas-Saint-Laurent

    MRC :

    • La Matapédia

    Municipalité :

    • Saint-Tharcisius

    Adresse :

    • 37, rue Principale Nord

    Latitude :

    • 48° 32' 45.6"

    Longitude :

    • -67° 20' 24.3"

    Désignation cadastrale

    Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
    Matapédia Canton de Blais Absent P-49

    Haut de la page

    Références

    Liens Internet :

    Notices bibliographiques :

    • ARGUIN-GAGNÉ, Germaine. St-Tharsicius 1926-1976. s.l. s.d. 168 p.
    • LUSSIER, Isabelle et Caroline ROY. La Vallée-de-la-Matapédia, une histoire d'appartenance. Vol. 9. Sainte-Foy, Les Éditions GID, 2004. 285 p.
    • PELLETIER, Michel. Mon coin de pays... La Matapédia !. Sainte-Florence, MRC de la Matapédia, 1995. s.p.

    Multimédias disponibles en ligne :

    Haut de la page

    Gouvernement du Québec

    © Gouvernement du Québec, 2013