Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Ancien couvent de Saint-Léonard

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Saint-Léonard-de-Portneuf

Date :

  • 1953 – (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Mission)

Usage :

  • Services et institutions (Couvents, monastères et abbayes)

Éléments associés

Groupes associés (1)

Images

Carte

Description

L'ancien couvent de Saint-Léonard est un édifice conventuel construit en 1953. De plan rectangulaire, le bâtiment s'élève sur deux étages et est doté d'un parement de bardeaux d'amiante. Il est coiffé d'un toit à deux versants droits. Une galerie et un tambour sont aménagés contre le mur arrière. L'ancien couvent est situé en bordure de la voie publique, dans le noyau villageois de la municipalité de Saint-Léonard-de-Portneuf.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Saint-Léonard-de-Portneuf) 2008-03-03
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'ancien couvent de Saint-Léonard présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Il marque une étape importante dans l'histoire de l'enseignement à Saint-Léonard-de-Portneuf. Au début des années 1950, le curé du village constate la surcharge des petites écoles locales. Il manifeste son désir de confier l'éducation des jeunes à une communauté religieuse. En 1953, la congrégation des Soeurs Servantes du Saint-Coeur-de-Marie accepte de venir enseigner dans la municipalité. La même année, le couvent et un petit collège sont construits. Afin de répondre à une condition imposée par les religieuses, les deux bâtiments sont reliés par un passage couvert. Les soeurs donnent l'enseignement aux garçons et aux filles de la première à la huitième année. Dès 1960, le collège devient trop petit pour accueillir le nombre croissant d'élèves. Une école plus spacieuse, nommée Marie-du-Saint-Sacrement, est édifiée cette même année sur un terrain adjacent au couvent. Un deuxième passage couvert est alors aménagé pour réunir ce dernier à la nouvelle construction. Les élèves du primaire continuent de fréquenter le premier collège; le nouveau bâtiment sert d'école secondaire. En 1964, la centralisation des écoles entraîne le transfert des élèves du secondaire à Saint-Raymond. L'école Marie-du-Saint-Sacrement devient alors une école primaire. La congrégation demeure au couvent jusqu'en 1997. L'ancien couvent de Saint-Léonard constitue un témoin de cette période de changements dans le domaine de l'éducation au Québec.

L'ancien couvent de Saint-Léonard présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Le bâtiment témoigne de la persistance des formes classiques dans l'architecture institutionnelle rurale québécoise au XXe siècle. Il présente en effet certains éléments hérités du classicisme, tels que sa façade symétrique, son portail flanqué de pilastres et surmonté d'un entablement, sa corniche ainsi que les corbeaux disposés sous les extrémités du toit. Son parement de bardeaux d'amiante est un matériau fréquemment utilisé à l'époque de sa construction, en milieu rural, tant pour l'architecture résidentielle que religieuse. Les petites dimensions du couvent sont également adaptées à son environnement villageois. Bien conservé, l'ancien couvent a gardé bon nombre de ses composantes d'origine. Le premier passage couvert, qui relie le bâtiment au petit collège, fait place à une galerie sur le mur arrière; le deuxième passage le réunit toujours à l'ancienne école Marie-du-Saint-Sacrement. L'ancien couvent témoigne donc de l'adaptation des modèles traditionnels au contexte particulier de la construction.

Source : Municipalité de Saint-Léonard-de-Portneuf, 2009.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'ancien couvent de Saint-Léonard liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- sa situation en bordure de la voie publique, , dans le noyau institutionnel villageois;
- le passage couvert le reliant à l'ancienne école Marie-du-Saint-Sacrement;
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation de deux étages et le toit à deux versants droits;
- les matériaux, dont le parement de bardeaux d'amiante et les éléments architecturaux et ornementaux en bois;
- les ouvertures, dont le portail à baies latérales flanqué de pilastres et surmonté d'un entablement, les portes à panneaux, à vitrage et à carreaux, les fenêtres rectangulaires disposées de manière symétrique en façade et sur un mur latéral (certaines jumelées, à carreaux et à battants), ainsi que les chambranles;
- l'ornementation sobre, dont la corniche et les corbeaux;
- le tambour arrière, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage, le toit à deux versants droits, la fenêtre à guillotine, la porte à panneaux ainsi que les chambranles;
- la galerie arrière couverte et ses supports.

Haut de la page

Informations historiques

L'ancien couvent de Saint-Léonard est édifié à Saint-Léonard-de-Portneuf durant une période importante de l'histoire de l'enseignement dans la municipalité. Au début des années 1950, le curé du village constate la surcharge des petites écoles locales. Il manifeste son désir de confier l'éducation des jeunes à une communauté religieuse. En 1953, la congrégation des Soeurs Servantes du Saint-Coeur-de-Marie accepte de venir enseigner à Saint-Léonard-de-Portneuf. Cette année-là, le couvent et un petit collège sont construits. Afin de répondre à une condition imposée par les religieuses, les deux bâtiments sont réunis par un passage couvert.

Les soeurs donnent d'abord l'enseignement aux garçons et aux filles, de la première à la huitième année. Cependant, dès 1960, le collège devient trop petit pour accueillir le nombre croissant d'élèves. Une école plus spacieuse, nommée Marie-du-Saint-Sacrement, est édifiée la même année sur un terrain adjacent au couvent. Un deuxième passage couvert est alors construit pour relier ce dernier à la nouvelle construction. Les élèves du primaire continuent à fréquenter le premier collège; le nouveau bâtiment sert d'école secondaire.

En 1964, la centralisation des écoles entraîne le transfert des élèves du secondaire à Saint-Raymond; l'école Marie-du-Saint-Sacrement devient une école primaire. En 1980, le petit collège, anciennement relié au couvent par un passage couvert, abrite le centre municipal. Le passage couvert est aujourd'hui disparu; il fait place à une galerie construite contre le mur arrière.

Les Soeurs Servantes du Saint-Coeur-de-Marie continuent d'habiter le couvent jusqu'en 1997. Depuis 2000, le bâtiment accueille la Caserne du lin, qui y tient son atelier de production textile et son centre d'interprétation des produits du lin.

L'ancien couvent de Saint-Léonard est cité en 2008.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • Portneuf

Municipalité :

  • Saint-Léonard-de-Portneuf

Adresse :

  • 280, route du Moulin

Latitude :

  • 46° 53' 26.4"

Longitude :

  • -71° 54' 23.9"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Portneuf Paroisse de Saint-Raymond Absent 134-P

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • CANTIN, Julie et Nadine JULIEN. Au tournant d'un siècle : Saint-Léonard, 1899-1999. Saint-Raymond, Les Impressions Borgia inc., 1998. 456 p.
  • s.a. 75e anniversaire de St-Léonard de Portneuf, 1899-1974. Donnacona, Imprimerie Donnacona ltée, 1974. 251 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013