Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Vieux collège de Saint-Jacques

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Académie Saint-Louis-de-France
  • Center culturel du Vieux-Collège
  • Vieux Collège

Région administrative :

  • Lanaudière

Municipalité :

  • Saint-Jacques

Date :

  • 1912 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Mission éducative)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Collèges, séminaires et universités)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Groupes associés (1)

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

Le vieux collège de Saint-Jacques est un établissement d'enseignement construit en 1912. Le bâtiment de pierre présente un plan rectangulaire et une élévation de trois étages. Il est coiffé d'un toit plat. Un campanile à deux niveaux surmonte l'avant-corps central. Situé à une intersection, il est implanté en retrait de la voie publique, sur un terrain paysager. Le vieux collège de Saint-Jacques se trouve à proximité de l'église de Saint-Jacques, du presbytère et de l'ancien couvent des soeurs de Sainte-Anne, dans le noyau institutionnel de la municipalité de Saint-Jacques.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Saint-Jacques) 2008-03-17
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le vieux collège de Saint-Jacques présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. L'édifice est représentatif des bâtiments conventuels à vocation scolaire d'inspiration classique. L'utilisation des formes classiques se poursuit jusqu'au milieu du XXe siècle pour ces constructions. Elles comportent généralement un plan rectangulaire, une façade symétrique et un campanile en son centre, deux ou trois étages ainsi qu'un parement de pierre. Ces collèges ou couvents ont une apparence sobre, et leurs éléments ornementaux s'inspirent fréquemment de l'architecture classique tels que les chaînes d'angle. Les caractéristiques du vieux collège de Saint-Jacques, bâti en 1912, le rattachent à ce modèle architectural. Sa façade monumentale, marquée par l'avant-corps central orné d'une statue et surmonté d'un campanile, est également typique des édifices conventuels construits depuis le milieu du XIXe siècle. Il se distingue toutefois par son toit plat, rappelant son époque de construction plus tardive. Les deux lanternons surmontant les angles de la façade sont une autre particularité du bâtiment. Le vieux collège de Saint-Jacques constitue donc un exemple significatif de l'architecture des institutions d'enseignement en milieu rural.

Le vieux collège de Saint-Jacques présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Le bâtiment rappelle la présence des frères de Saint-Gabriel dans la communauté ainsi que leur rôle et leur influence. Les soeurs de Sainte-Anne enseignent aux jeunes filles de la région depuis plus d'un demi-siècle quand les frères de Saint-Gabriel s'installent à Saint-Jacques. Établis au coeur de l'ancien noyau villageois de Saint-Jacques de 1901 à 1961, ils s'occupent de l'éducation des jeunes garçons des environs. L'édifice, alors appelé Académie Saint-Louis-de-France, est construit en 1912 pour les besoins grandissants de leur institution. Le vieux collège de Saint-Jacques témoigne de la contribution des frères de Saint-Gabriel dans les environs de la municipalité de Saint-Jacques.

Source : Municipalité de Saint-Jacques, 2008.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du vieux collège de Saint-Jacques liés à ses valeurs architecturale et historique comprennent, notamment :
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation de trois étages, le toit plat, l'avant-corps central surmonté d'un campanile à deux niveaux coiffé d'un dôme ainsi que les lanternons (dotés d'une base rectangulaire et d'un toit en pavillon);
- les matériaux, dont la maçonnerie en pierre à bossage, les éléments ornementaux et architecturaux en pierre de taille lisse ou en tôle;
- les ouvertures, dont leur disposition régulière, les fenêtres rectangulaires (dont certaines étroites), les soupiraux ainsi que les chambranles;
- l'ornementation, dont les niches groupées, la statue de saint Louis de France, la corniche et les chaînes d'angle;
- sa situation en retrait de la voie publique, sur un terrain paysager;
- sa localisation à proximité de l'église de Saint-Jacques, du presbytère, du couvent des soeurs de Sainte-Anne, de l'ancienne maison du sacristain et du cimetière paroissial, dans le noyau institutionnel catholique.

Haut de la page

Informations historiques

Le vieux collège de Saint-Jacques succède à plusieurs lieux d'enseignement pour garçons dans le village de Saint-Jacques. Des soeurs de Sainte-Anne y arrivent en 1853. Un an après, les Clercs de Saint-Viateur s'installent à Saint-Jacques, d'abord jusqu'en 1855, puis de 1860 à 1871, pour tenir une école de garçons. De leur départ jusqu'en 1901, l'instruction des élèves est assurée par des enseignants laïques. Ils donnent les cours dans une maison en pierre d'un étage située sur le terrain du vieux collège de Saint-Jacques. Une autre communauté religieuse, les frères de Saint-Gabriel, reprend l'enseignement des garçons à partir de 1901. Des besoins constants d'espace incitent la Fabrique, dès 1909, à bâtir un nouvel édifice à l'emplacement initial. Celui-ci est plus spacieux et plus adapté à l'enseignement.

En 1912, l'Académie Saint-Louis-de-France, aujourd'hui appelée le vieux collège de Saint-Jacques, est érigée. Sa construction tient compte des technologies modernes et des normes d'hygiène les plus récentes. Elle compte des salles de classe, un dortoir, une salle pour les religieux et une chapelle. Une statue de saint Louis de France orne la façade. Elle souligne les 25 ans de la présence des frères de Saint-Gabriel à Saint-Jacques.

Pendant plus de 60 ans, les garçons reçoivent l'enseignement des frères de Saint-Gabriel. À partir de 1961, une nouvelle école primaire et secondaire, aussi nommée Saint-Louis-de-France, prend la relève. Elle est située derrière le vieux collège de Saint-Jacques et quelques frères y enseignent. À partir de cette même année, des groupes sociaux et des organismes communautaires occupent des locaux du vieux collège de Saint-Jacques.

Le vieux collège de Saint-Jacques est cité en 2008. Le bâtiment est utilisé comme centre culturel où sont établis des organismes communautaires ainsi que de petites entreprises.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Lanaudière

MRC :

  • Montcalm

Municipalité :

  • Saint-Jacques

Adresse :

  • 50, rue Saint-Jacques

Latitude :

  • 45° 56' 51.6"

Longitude :

  • -73° 34' 9.6"

Désignation cadastrale :

  • Lot 3 024 727

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • LANOUE, François. Une nouvelle Acadie, Saint-Jacques de l'Achigan, 1772-1972. Joliette, Mise à jour, 1972. 410 p.
  • s.a. Cinquantenaire de l'arrivée des frères de Saint-Gabriel à Saint-Jacques de Montcalm, 1901-1951. Joliette, 1951. 148 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013