Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Presbytère de Bassin

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Presbytère du Bassin

Région administrative :

  • Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine

Municipalité :

  • Les Îles-de-la-Madeleine

Date :

  • 1886 – (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Mission curiale)
  • Patrimoine religieux (Vie quotidienne)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Presbytères et bâtiments associés)

Éléments associés

Personnes associées (1)

Voir la liste

Carte

Description

Le presbytère de Bassin est une maison curiale érigée en 1886. Le bâtiment, dont le parement est en planches horizontales, se compose de volumes rectangulaires qui s'élèvent sur deux étages. Il est coiffé de toits mansardés à quatre versants percés de lucarnes et recouverts de bardeaux de cèdre peints en rouge. Une galerie couverte surmontée d'un fronton longe la façade principale. L'édifice forme avec l'église et le cimetière un ensemble religieux au coeur du village de Bassin, dans la municipalité des Îles-de-la-Madeleine.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Les Îles-de-la-Madeleine) 2006-01-17
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le presbytère de Bassin présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Le bâtiment est un exemple de maison mansardée, un type d'habitation découlant de l'architecture Second Empire. Ce style, élaboré en France au milieu du XIXe siècle, est introduit rapidement aux États-Unis, puis au Canada, grâce aux revues et catalogues d'architecture. La maison mansardée plaît pour ses qualités esthétiques, mais aussi pour les avantages de sa toiture qui offre plus d'espace sous les combles. Elle apparaît dans les milieux urbains et ruraux au Québec, durant le dernier quart du XIXe siècle. En plus des toits mansardés à quatre versants percés de lucarnes, le presbytère de Bassin se caractérise par ses frontons et sa galerie couverte. La toiture distinctive et le volume de ce bâtiment construit en 1886 contribuent à évoquer la prestance et la notoriété d'une maison curiale. L'architecture du presbytère de Bassin témoigne de l'importance de l'Église au Québec à la fin du XIXe siècle.

Le presbytère de Bassin présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur historique reposant sur son ancienneté. Le presbytère constitue en effet l'un des bâtiments religieux les plus anciens de l'archipel. La fin du XIXe siècle est une période significative pour les Îles-de-la-Madeleine, puisqu'elle correspond au moment où les paroisses s'érigent et que les institutions s'implantent. En 1877, un premier curé résident s'installe à Bassin et la paroisse Saint-François-Xavier-de-Bassin est érigée canoniquement. En 1885, la maison curiale de Bassin est détruite par un incendie. L'année suivante, le presbytère actuel est construit selon les plans de l'architecte James W. Sullivan (1846-1929). Peu de bâtiments religieux toujours en place proviennent de cette époque. En plus du presbytère de Bassin, il subsiste le presbytère du Havre-aux-Maisons et l'église de Saint-Pierre-de-La Vernière. Le presbytère de Bassin rappelle les premières décennies de la paroisse Saint-François-Xavier-de-Bassin.

Le presbytère de Bassin présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique reposant sur son implantation. Le bâtiment occupe une place centrale dans le noyau villageois de Bassin. Le presbytère forme avec l'église, le cimetière, l'école primaire et la caisse populaire l'ensemble institutionnel de cette localité. Ce regroupement est caractéristique des noyaux villageois de la première moitié du XXe siècle au Québec. Dans le village de Bassin, celui-ci est particulièrement bien défini contrairement au paysage bâti habituellement plus dispersé qui caractérise les Îles-de-la-Madeleine. Le presbytère profite également d'une position avantageuse dans le paysage. Tout comme l'église Saint-François-Xavier, il est situé parallèlement au chemin principal du village, sur un terrain en pente douce, qui descend vers le golfe du Saint-Laurent. L'implantation du presbytère de Bassin fait état de son importance au sein du village et constitue un élément structurant de l'ensemble institutionnel de Bassin.

Source : Municipalité des Îles-de-la-Madeleine, 2009.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du presbytère de Bassin liés à ses valeurs architecturale et historique comprennent, notamment :
- son volume, dont le corps de logis rectangulaire, l'élévation de deux étages, les toits mansardés et la galerie couverte;
- les matériaux, dont les planches horizontales, les bardeaux de cèdre peints en rouge ou blanc ainsi que les éléments ornementaux et architecturaux en bois;
- ses ouvertures, dont les portes à simple vantail semi-vitrées (dont une soulignée par une imposte et des baies latérales), ses lucarnes, ses fenêtres rectangulaires (certaines à grands carreaux et à guillotine) et sa baie en saillie;
- son ornementation, dont les frontons (certains à base interrompue), les chambranles, les planches cornières, les planches de rive, le garde-corps, les colonnes, la corniche, la frise et l'architrave;
- la véranda;
- la souche de cheminée;
- son emplacement, légèrement en retrait du chemin principal, sur un terrain en pente descendant face au golfe du Saint-Laurent;
- sa situation au sein de l'ensemble institutionnel de Bassin, à proximité de l'église Saint-François-Xavier-de-Bassin, du cimetière, de l'école primaire et de la caisse populaire.

Haut de la page

Informations historiques

Le presbytère de Bassin est la deuxième maison curiale à desservir la municipalité. Le premier presbytère du secteur est construit en 1849. Une quarantaine de personnes habitent à l'Anse-à-la-Cabane et à la Pointe-du-Moulin où se trouvent une maison-école, un moulin et des établissements de pêche. En 1874, pour marquer leur volonté d'accueillir un curé résident, les paroissiens déplacent le presbytère et la sacristie de Havre-Aubert à Bassin, à proximité de l'église construite l'année précédente. En 1877, le premier curé résident s'installe à Bassin et la paroisse Saint-François-Xavier-de-Bassin est érigée canoniquement. La première maison curiale à Bassin est détruite par un incendie en 1885. L'année suivante, le presbytère actuel est construit selon les plans de l'architecte James W. Sullivan (1846-1929), fils d'un immigrant bostonnais installé à l'île du Prince-Édouard. Il a aussi conçu l'église de Havre-aux-Maisons érigée en 1898, mais incendiée en 1973, et il a dirigé les travaux d'agrandissement de l'église de La Vernière en 1900.

En 1933, Hector Chiasson réalise quelques réparations à l'église et au presbytère. Cette même année, une salle paroissiale est construite près de l'église, sur les terrains de la fabrique. En 1936, un incendie provoqué par la foudre détruit l'église de Bassin construite en 1873. Jusqu'à la construction de la nouvelle église, achevée en 1939, la messe a lieu au presbytère.

Le presbytère de Bassin est cité en 2006.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine

MRC :

  • Les Îles-de-la-Madeleine

Municipalité :

  • Les Îles-de-la-Madeleine

Adresse :

  • 574, chemin du Bassin

Lieux-dits :

  • Bassin

Localisation informelle :

Île du Havre-Aubert

Latitude :

  • 47° 13' 21.0"

Longitude :

  • -61° 55' 54.0"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Îles-de-la-Madeleine Île-du-Havre-Aubert Absent 1644
1645
1646-P
1668-P
1670-P

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • FORTIN, Jean-Charles. Histoire des Îles-de-la-Madeleine. Sainte-Foy, Institut québécois de recherche sur la culture, 2003. 399 p.
  • NAUD, Chantal. Chronologie des Îles-de-la-Madeleine. s.l. Les Éditions Vignaud, 1993. 240 p.
  • s.a. Deux cents ans d'histoire : album souvenir : bicentenaire de l'établissement des Îles-de-la Madeleine. Îles-de-la-Madeleine, Musée de la Mer, 1993. 212 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013