Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Église Sacré-Coeur-de-Grande-Entrée

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Église de Sacré-Coeur-de-Jésus
  • Église Sacré-Coeur
  • Église Sacré-Coeur de Grande-Entrée

Région administrative :

  • Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine

Municipalité :

  • Les Îles-de-la-Madeleine

Date :

  • 1899 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Carte

Description

L'église Sacré-Coeur-de-Grande-Entrée est un lieu de culte de tradition catholique érigé en 1899. Le bâtiment massif en bois comporte une nef rectangulaire à trois vaisseaux terminée par un choeur à chevet plat. Il est coiffé d'un toit à deux versants droits. La façade, aménagée dans l'un des murs pignons, compte deux porches et est surmontée d'un petit clocher sur le faîte. Une sacristie de plan rectangulaire à un étage et demi prolonge le bâtiment vers l'arrière. Elle est également coiffée d'un toit à deux versants droits. L'église Sacré-Coeur-de-Grande-Entrée est située en retrait de la route principale, en bordure d'une lagune, sur l'île de la Grande Entrée dans la municipalité des Îles-de-la-Madeleine.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Les Îles-de-la-Madeleine) 2006-01-17
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'église Sacré-Coeur-de-Grande-Entrée présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. La construction de cette église marque l'installation définitive de familles de pêcheurs à l'extrémité est des îles de la Madeleine au tournant du XXe siècle. L'île de la Grande Entrée est peuplée tardivement contrairement aux autres îles de l'archipel. Cette partie des terres est à l'origine réservée au clergé anglican. Elle est ensuite vendue à partir de 1850 sous forme de lots. Le sol y est peu propice à l'agriculture; toutefois, le homard abonde dans la lagune. L'île est donc habitée temporairement durant la saison de la pêche par des pêcheurs et des marchands qui y établissent des campements. À partir des années 1880, l'amélioration des routes et des moyens de communication favorise l'installation permanente des familles. La mission de Grande-Entrée (créée en 1876) dépend alors de la paroisse de Havre-aux-Maisons; la messe est célébrée dans une résidence privée. Une première chapelle est construite vers 1887, mais à un endroit éloigné du village. Elle est désassemblée, puis remontée et agrandie sur le site actuel en 1899 lors d'une corvée. Le cimetière est aménagé quelques années plus tard et un presbytère est construit en 1910. L'église Sacré-Coeur-de-Grande-Entrée témoigne du développement du village de Grande-Entrée.

L'église Sacré-Coeur-de-Grande-Entrée présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. D'architecture vernaculaire, le bâtiment est construit selon un savoir-faire traditionnel local. Il y intègre cependant quelques éléments associés à l'architecture néogothique. L'église, de dimension imposante, est érigée en bois. Elle est coiffée d'un toit à deux versants droits comme la majorité des bâtiments résidentiels et publics de l'archipel. Son parement en planches posées à clins est également caractéristique des constructions locales. D'aspect sobre et dépouillé, le bâtiment a pour principal ornement des ouvertures à arcs brisés. Cet élément, de même que la verticalité de la façade accentuée par le clocher central, s'inscrit dans l'architecture néogothique. Le style est fréquemment utilisé à la fin du XIXe siècle pour les églises rurales au Québec. L'église Sacré-Coeur-de-Grande-Entrée, érigée par les villageois de Grande-Entrée, est un bel exemple d'architecture religieuse vernaculaire.

L'église Sacré-Coeur-de-Grande-entrée présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur ethnologique. L'île de la Grande Entrée est l'un des plus importants ports de pêche au homard au Québec. Une cérémonie propre à l'île a lieu chaque année dans l'église. Il s'agit d'une messe spéciale marquant l'ouverture de la pêche au homard au début de mai. Le prêtre procède ensuite à la bénédiction des bateaux sur le quai. Une gerbe de fleurs est ensuite lancée à la mer pour honorer la mémoire des marins et pêcheurs disparus. Les villageois des autres paroisses des îles de la Madeleine se rendent à Grande-Entrée pour l'occasion. L'église Sacré-Coeur-de-Grande-entrée, en plus d'être vouée au culte religieux, sert également de salon funéraire. En effet, la sacristie est agrandie en 1992 afin d'y loger le salon mortuaire du village. Ainsi, le bâtiment est intimement lié à la vie communautaire et aux traditions des paroissiens.

Source : Municipalité des Îles-de-la-Madeleine, 2008.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'église Sacré-Coeur-de-Grande-Entrée liés à ses valeurs historique, architecturale et ethnologique comprennent, notamment :
- sa situation en bordure d'une lagune, en retrait de la route principale, sur l'île de la Grande Entrée dans la municipalité des Îles-de-la-Madeleine;
- son volume, dont la nef de plan rectangulaire à trois vaisseaux, le choeur à chevet plat, le toit à deux versants droits, le clocher composé d'une base carrée et d'une lanterne avec abat-sons surmontée d'une croix;
- ses matériaux, dont le parement en planches posées à clins (peint en blanc), le bois des ornements (peint en vert) et la couverture en tôle à baguettes;
- ses ouvertures, dont les hautes fenêtres à carreaux et à arcs brisés des longs pans et au centre des façades avant et arrière, les deux porches au toit arrondi, le portail central à tympan cintré et vitré, l'entrée du sous-sol protégée par un tambour sur la façade latérale gauche, ainsi que les chambranles;
- les ornements, dont les planches cornières, les retours de corniche des murs pignons, les corniches du toit et du clocher;
- la sacristie, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage et demi, le toit à deux versants droits;
- le parvis de béton.

Haut de la page

Informations historiques

L'église Sacré-Coeur-de-Grande-Entrée est le deuxième lieu de culte érigé sur l'île de la Grande Entrée. Elle témoigne du développement de cette communauté. L'île n'est peuplée par des résidents permanents qu'à compter de la fin du XIXe siècle. Elle est cependant fréquentée dès les premiers temps de la colonisation du Nouveau Monde par des pêcheurs et chasseurs de vaches marines. Les Madelinots des autres îles, et surtout les jeunes non encore établis, s'y rendent durant la saison de la pêche, du printemps à l'automne. Ils habitent des campements fournis la plupart du temps par les propriétaires des usines de transformation du poisson. Cette mobilité de la main-d'oeuvre favorise le développement d'une identité régionale unique. À partir des années 1880, l'amélioration des routes et des moyens de communication favorise l'installation permanente des familles. Une première chapelle est construite vers 1887, mais située à un endroit éloigné du village. En 1899, lors d'une corvée, elle est désassemblée, puis remontée et agrandie sur le site actuel.

D'architecture vernaculaire, le bâtiment est érigé selon un savoir-faire traditionnel local. Il y intègre cependant quelques éléments associés à l'architecture néogothique. D'aspect sobre et dépouillé, l'église est caractéristique des constructions locales par son volume et ses matériaux; ses ouvertures à arcs brisés sont inspirées du style néogothique en vogue à l'époque. Le bois de construction est une rareté sur les îles. Une partie des matériaux utilisés pour l'église provient probablement d'une cargaison naufragée, en plus de ceux de la première chapelle. Une cloche de bateau est utilisée jusqu'en 1903. Ensuite, une cloche coulée à Paris en 1885 à la fonderie Le Royer est installée dans le clocher.

Le cimetière de la paroisse est aménagé quelques années après l'érection de l'église et un presbytère est construit en 1910. À l'origine, le clocher de l'église est une tour accolée à la façade principale du côté gauche. Au début des années 1960, la façade est réaménagée pour lui donner son aspect actuel. Durant ces travaux, la sacristie, située sur le côté de l'église, est déplacée à l'arrière. En 1992, la sacristie est agrandie afin d'y loger le salon funéraire de la paroisse.

L'église Sacré-Coeur-de-Grande-Entrée est citée en 2006. Chaque année au début de mai, une messe spéciale y est célébrée pour l'ouverture de la pêche au homard.

L'église est détruite par un incendie le 20 mai 2014.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine

MRC :

  • Les Îles-de-la-Madeleine

Municipalité :

  • Les Îles-de-la-Madeleine

Adresse :

  • chemin de l'Église

Lieux-dits :

  • Grande-Entrée

Latitude :

  • 47° 33' 44.0"

Longitude :

  • -61° 31' 26.0"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Îles-de-la-Madeleine Île-Coffin Absent 53-A-4-2
53-A-5
53-A-6
53-B-1

Haut de la page

Références

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013