Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Fonds ancien de la bibliothèque du monastère des Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec

Description

Le fonds ancien de la bibliothèque du monastère des Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec est un ensemble d'ouvrages dont les pièces datent de 1601 à 1900. Le fonds contient des livres traitant principalement de sujets religieux. Il comprend aussi des livres de musique et de médecine et des ouvrages sur des sujets pratiques. Il est conservé au monastère des Augustines de la Miséricorde de Jésus, dans l'arrondissement de La Cité-Limoilou de la ville de Québec.

Ce biens est classé ensemble patrimonial. Il est associé à un site patrimonial classé.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Ensemble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2003-11-13
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le fonds ancien de la bibliothèque du monastère des Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique découlant de son association avec les Augustines de la Miséricorde de Jésus de l'Hôtel-Dieu de Québec. Il s'agit de la plus ancienne communauté hospitalière au Canada. En 1639, trois augustines arrivent à Québec en provenance de Dieppe, en France. L'année suivante, elles fondent un hôpital destiné aux Amérindiens, qu'elles souhaitent convertir par leur charité et leurs soins. En 1646, elles établissent l'Hôtel-Dieu et, recevant peu d'Amérindiens, elles soignent surtout des colons, des soldats et des matelots qui débarquent à Québec. À la fin du XIXe siècle, les augustines commencent à essaimer à l'extérieur de la capitale, et elles sont responsables de la fondation de plusieurs monastères et hôpitaux dans la province. Installées à Québec depuis plus de 370 ans, elles font figure de pionnières dans les domaines des soins infirmiers et de la pharmacologie. Le fonds rappelle l'oeuvre des Augustines, et les livres qui y sont conservés témoignent des fondements de la vie spirituelle des religieuses et des principes guidant leurs pratiques hospitalières.

Le fonds ancien de la bibliothèque du monastère des Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur historique liée à son importance documentaire. Cette collection se distingue par l'ampleur et la richesse de l'ensemble et par l'ancienneté des documents qu'il contient. Renfermant environ 2 800 volumes datant de 1601 à 1900, ce fonds est composé en grande partie de livres religieux, dont de nombreux sermons manuscrits de l'abbé Joseph de La Colombière (1651-1723), aumônier de la communauté. Ces sermons fournissent de précieux détails sur les famines, épidémies et autres fléaux qui ont accablé la colonie entre 1691 et 1723. Le fonds renferme également une douzaine de livres de musique (1664-1858), 168 volumes traitant de médecine (1676-1899), comme le « Traité universel des drogues simples » de Nicolas Lemery (1714), et quelques ouvrages de cuisine, dont « Le nouveau cuisiner royal et bourgeois qui apprend a ordonner toute sorte de Repas en gras et en maigre » de François Massialot (1732). Le fonds présente un potentiel remarquable pour la recherche, et il est en excellent état de conservation. Il témoigne des intérêts religieux et profanes des Augustines et apporte un éclairage sur la doctrine de l'Église et la pratique de la médecine pendant près de trois siècles.

Le fonds ancien de la bibliothèque du monastère des Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec présente en outre un intérêt patrimonial pour sa valeur historique résultant de sa constitution. Il rappelle les efforts consacrés par les Augustines à la création d'une collection d'ouvrages amassés dès le milieu du XVIIe siècle. C'est principalement au cours des XVIIe et XVIIIe siècles que les religieuses acquièrent ces documents auprès de correspondants français, dont le père François-Xavier Duplessis (1694-1771) et Sébastien Cramoisy (1585-1669), libraire, imprimeur et procureur des Augustines en France. La majeure partie des ouvrages anciens alors acquis par la communauté sont perdus en 1755 lors de l'incendie qui détruit l'Hôtel-Dieu et le monastère. Ce fonds est par la suite renouvelé par des dons de particuliers ou de communautés, dont les Jésuites, qui leur lèguent une partie de leur bibliothèque plus de vingt ans après la dissolution de l'ordre en 1773. Les livres du fonds, toujours conservés au monastère, font l'objet d'un regroupement au début du XXe siècle. Cette collection forme ainsi l'un des plus importants ensembles de livres anciens au Québec.

Source : Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, 2012.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du fonds ancien de la bibliothèque du monastère des Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec liés à ses valeurs historiques comprennent, notamment :
- les quelque 2 800 ouvrages datant de 1601 à 1900, dont 372 volumes datant du XVIIe siècle, 660 datant du XVIIIe siècle, 805 datant de la première moitié du XIXe siècle et 963 datant de la seconde moitié du XIXe siècle;
- les divers sujets couverts, surtout la religion, de même que la musique, la médecine, l'histoire, la géographie et la cuisine;
- les divers documents imprimés, dont des Écritures saintes, des dogmes, des ouvrages de catéchisme et de liturgie, des biographies de religieux et de religieuses, des hagiographies, des antiphonaires, des bréviaires, des graduels et des psautiers de grand format, des sermons, des conférences spirituelles, des dévotions, des oraisons, des récits de voyage, des descriptions topographiques, des itinéraires, des mappemondes, des dictionnaires historiques et géographiques, des encyclopédies médicales et des traités médicaux;
- les documents manuscrits, dont les sermons de l'abbé Joseph de La Colombière (1651-1723);
- la présence de plusieurs ouvrages rares, dont « La Vie de la Mere Catherine de Saint Augustin religieuse hospitalière de la Misericorde de Quebec en la Nouvelle-France » de Paul Ragueneau (1671).

Haut de la page

Informations historiques

Le fonds ancien de la bibliothèque du monastère des Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec est constitué par cette communauté religieuse à partir du XVIIe siècle. Les augustines arrivent à Québec en 1639 et fondent l'Hôtel-Dieu sept ans plus tard. Elles forment la plus ancienne communauté hospitalière au Canada.

Les Règlements des Augustines contiennent des directives précises quant à la possession et à l'usage des livres. Chaque maison doit notamment posséder une bibliothèque renfermant des ouvrages de piété destinés à l'usage des religieuses et aux lectures communautaires se déroulant au réfectoire, au noviciat ou dans d'autres lieux d'offices. Ce texte suggère également qu'un registre des livres soit tenu, et il prévoit des dispositions précises en ce qui a trait au rangement et au classement des livres.

Les Augustines de la Miséricorde de Jésus de l'Hôtel-Dieu de Québec acquièrent la majeure partie de leur collection de livres anciens par des dons. Dès 1660, elles réclament des missels et des livres de piété pour les patients de l'Hôtel-Dieu. Le père François-Xavier Duplessis (1694-1771), frère de mère Sainte-Hélène (1687-1760), supérieure des hospitalières, expédie aux religieuses depuis la France plusieurs livres au cours de la première moitié du XVIIIe siècle.

À l'occasion, la communauté commande aussi des ouvrages de France. Dès le milieu du XVIIe siècle, Sébastien Cramoisy (1585-1669), libraire, imprimeur et procureur des Augustines en France, remplit ces commandes à quelques reprises. En 1755, un violent incendie détruit le monastère, l'Hôtel-Dieu et ses dépendances. Il semble que la collection d'ouvrages constituée au XVIIIe siècle est alors presque entièrement détruite. Il se peut toutefois que certains volumes de la collection actuelle, imprimés avant 1755, aient fait partie de la collection initiale et aient été sauvés des flammes.

Après cet événement, les Augustines reçoivent de nombreux dons qui permettent de regarnir leur bibliothèque. Elles acquièrent également des encyclopédies et des traités médicaux afin d'approfondir leurs connaissances sur la médecine, la pharmacologie et les soins. Peu avant la rédaction de son testament en 1796, le père Jean-Joseph Casot (1728-1800), dernier jésuite canadien et administrateur des biens de la communauté, fait don aux Augustines d'une partie des archives du collège des Jésuites de Québec.

Au cours du XIXe siècle, les Augustines consacrent une partie de leur budget à l'achat de livres. Entre 1824 et 1850, elles font l'acquisition de près de 200 ouvrages.

Les différents volumes sont longtemps conservés dans les bureaux du monastère. Ils font l'objet d'un important regroupement au début du XXe siècle.

Le fonds ancien de la bibliothèque du monastère des Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec est classé en 2003.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • Québec

Municipalité :

  • Québec

Arrondissement municipal :

  • La Cité

Adresse :

  • 75, rue des Remparts

Haut de la page

Références

Contributeur de données :

Direction générale du patrimoine

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • BERNIER, Hélène. Le patrimoine des Augustines du monastère de l'Hôtel-Dieu de Québec : archives et livres anciens. Québec, Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2001. 95 p.
  • CHABOT, Marie-Emmanuel. « Simon de Longpré, Marie-Catherine de, dite de Saint-Augustin ». Université Laval/University of Toronto. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • COSSETTE, Joseph. « Casot, Jean-Joseph ». Université Laval/University of Toronto. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • Fédération des monastères des Augustines de la Miséricorde de Jésus. Augustines de la Miséricorde de Jésus [En Ligne]. http://www.augustines.org/
  • FLEMING, Patricia, dir., Gilles GALLICHAN, dir. et Yvan LAMONDE, dir. Histoire du livre et de l'imprimé au Canada. Vol. 1 : Des débuts à 1840. Montréal, Les Presses de l'Université de Montréal, 2004. 566 p.
  • FOURNIER, Jacques. La bibliothèque des Augustines de l¿Hôtel-Dieu de Québec : étude d¿un fonds ancien. Université de Montréal, 1983. 104 p.
  • ROUSSEAU, François. La croix et le scalpel. Histoire des Augustines de l'Hôtel-Dieu de Québec (1639-1989). Vol. 1. Sillery, Septentrion, 1989. 454 p.
  • ROY, Pierre-Georges. À travers l'histoire de l'Hôtel-Dieu de Québec. Lévis, 1939. 221 p.
  • SIMARD, Jean. « Monastère des Augustines de Québec ». s.a. Encyclopédie du patrimoine culturel de l'Amérique française [En ligne]. http://www.ameriquefrancaise.org/
  • THÉRIAULT, Michel. « Augustines de la Miséricorde de Jésus ». Institut Historica-Dominion. L'encyclopédie canadienne [En ligne]. http://www.thecanadianencyclopedia.com/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013