Ministère de la Culture et des Communications
Répertoire du patrimoine culturel du Québec

Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Tuyau de drainage

Type :

Patrimoine mobilier (Bien archéologique)

Autre(s) nom(s) :

  • Drain
  • Raté de production
  • Rejet de production
  • Tuile de drainage

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Québec

Date :

  • après 1853 – avant 1932 (Production)
  • après 1957 – avant 1959 (Contexte archéologique)

Période :

  • Le Québec moderne (1867 à 1960)
  • Le Régime britannique (1760 à 1867)

Thématique :

  • Patrimoine industriel

Classification :

  • Bien archéologique > Outils et équipement pour les matériaux > Agriculture
  • Bien archéologique > Outils et équipement pour les matériaux > Travail du verre, du plastique, de l'argile, de la cire > Travail de l'argile
  • Bien archéologique > Structures > Élément de bâtiment

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Images

Description

Le tuyau de drainage est un élément de canalisation datant d'entre la moitié du XIXe siècle et le premier tiers du XXe siècle dont la fabrication est demeurée à l'étape préliminaire. Incomplet, le tuyau cylindrique consiste en un fragment en terre cuite grossière locale sans glaçure. La surcuisson de l'objet a provoqué un changement de la couleur de la pâte, des cratères, des bulles et des boursoufflures de la pâte visibles en surface. La portion préservée de l'objet mesure 13,5 cm de hauteur, 9,8 cm de longueur et 4 cm de largeur.

Provenance archéologique :

  • CeEt-960 > Opération 5 > Sous-opération B > Lot 8 > Numéro de catalogue 2

Site de provenance :

  • Ferme Cadet

Contexte archéologique :

  • Remblai

Fonctions / usages :

Le tuyau de drainage est un élément d'un réseau de canalisations connectées les unes aux autres servant à évacuer l'excès d'eau d'un sol humide. Le tuyau de drainage peut être utilisé dans les champs agricoles ou près des fondations de bâtiments.

Lieu de production :

  • Amérique du Nord > Canada > Québec > Capitale-Nationale > Québec

Type de fabrication :

Semi-industriel

Technique de fabrication :

  • Tréfilé à la filière
  • Cuit

Matériaux :

  • Céramique - terre cuite grossière (commune) (Sans glaçure)

Dimensions :

  • Diamètre extérieur (Estimée / intégral) : 19 centimètre(s)
  • Diamètre intérieur (Estimée / intégral) : 14 centimètre(s)
  • Épaisseur (Mesurée / subsistant) : entre 2,2 et 2,8 centimètre(s)
  • Largeur (Mesurée / subsistant) : entre 9,8 et 10 centimètre(s)
  • Longueur (Mesurée / subsistant) : entre 13,5 et 14,7 centimètre(s)

Intégrité :

Objet incomplet (moins de 25% de l'objet)

Nombre de biens :

1

Nombre de fragments :

1

Numéro de l'objet :

  • CARQ : 37
  • Numéro archéologique : CeEt-960-5B8-2
  • Numéro d'inventaire : 244

Discipline :

  • Archéologie historique

Altérations :

  • Bulle d'air (Cuisson de fabrication) : Sur la surface extérieure  
  • Boursouflure (Cuisson de fabrication) : Sur la surface extérieure  

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Le tuyau de drainage en terre cuite grossière est fabriqué entre 1853 et 1932 à la Poterie Bell de Québec. Le tuyau est produit par filage en comprimant de l'argile à travers une filière ou profileuse de forme cylindrique. L'argile préalablement homogénéisée et mélangée est mise dans une boîte cylindrique en fonte. Un piston est abaissé dans la boîte, comprimant l'argile et produisant un long cylindre au centre vide. Le tuyau est coupé à la longueur désirée, puis est séché et cuit. Puisque l'objet comporte des défauts de fabrication produits lors de la cuisson, l'objet est rejeté avec d'autres objets jugés insatisfaisants.

Pour sa production, la Poterie Bell utilise de l'argile locale, mais importe également les matériaux nécessaires pour la fabrication de pipes blanches ainsi que le charbon pour la cuisson. La terre cuite grossière utilisée pour ce tuyau est un matériau peu adapté pour les tuyaux d'égout et d'aqueduc en raison de sa grande porosité et fragilité, mais celle-ci est très adaptée pour la production de tuyaux de drainage utilisés à des fins agricole ou pour le drainage près des fondations d'une habitation.

Le tuyau de drainage a été mis au jour en 2021 sur le site de la Ferme Cadet, sur la rive sud de la rivière Saint-Charles, à Québec. Concédée en 1673, la terre est située le long de l'ancien chemin de Lorette. De nombreux propriétaires se sont succédé depuis sa concession. L'un d'eux est Joseph-Michel Cadet, connu pour son implication dans l'Affaire du Canada, propriétaire de la terre de 1752 à 1766 sans y avoir habité. Elle est plutôt exploitée par des engagés. La terre est transférée officiellement à William Moodie Bell vers 1830 et reste dans la famille durant plus d'un siècle. À sa mort en 1837, la propriété est léguée à ses fils William et David Bell. En 1845, ceux-ci érigent une manufacture de poterie sur la terre, plus à l'est de la maison familiale. Cette poterie se spécialise d'abord dans la production de briques et de tuyaux en argile locale, puis elle produit d'autres objets tels que des pots à plantes, des contenants utilitaires et des pipes à pâte blanche. La manufacture utilise des machines à vapeur, mais elle a encore recours au façonnage au tour de potier pour la production de cruches et de certains pots à plantes, par exemple. La poterie reste en activité jusqu'en 1932.

Le tuyau de drainage a été retrouvé dans une couche archéologique associée à un remblai de nivellement daté d'entre 1957 et 1959. Plusieurs rejets de production associés à la Poterie Bell ont été découverts dans cette couche archéologique, y compris plusieurs objets en terre cuite commune et des pipes comportant des défauts de fabrication ainsi que la marque « W. & D. Bell ».

Haut de la page

Évaluation d'inventaire

  • Numérisation de la collection archéologique de référence du Québec (2016 - )
    Société du musée d'archéologie et d'histoire de Montréal Pointe-à-Callière


  • Le tuyau de drainage a été sélectionné pour la collection archéologique de référence du Québec, car il s'agit d'un exemple de raté de production céramique réalisé par filage et que l'objet provient de la Poterie Bell (1845-1932) de Québec. L'objet a également été choisi parce qu'il représente un exemple de tuyau de drainage produit aux XIXe et XXe siècles au Québec.

    Haut de la page

    Emplacement

    Region administrative :

    • Capitale-Nationale

    MRC :

    • Québec

    Municipalité :

    • Québec

    Arrondissement municipal :

    • La Cité

    Adresse :

    • 300, rue Saint-Paul

    Code Borden

    CeEt-960      

    Haut de la page

    Références

    Notices bibliographiques :

    • BRONGNIART, Alexandre. Traité des arts céramiques ou Des poteries considérées dans leur histoire, leur pratique et leur théorie. 3e édition. Paris, Dessain et Tolra, 1977. s.p.
    • COLLARD, Elizabeth. Nineteenth-Century Pottery and Porcelain in Canada. Kingston / Montréal, McGill-Queen's University Press, 1984. 477 p.
    • Ethnoscop inc. Patrimoine archéologique des poteries, briqueteries, tuileries et fabriques de pipes au Québec. Étude produite dans le cadre de la participation du Québec au Répertoire canadien des lieux patrimoniaux, volet archéologique. Québec, Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, 2009. 52 p.

    Multimédias disponibles en ligne :

    Haut de la page

    Gouvernement du Québec

    © Gouvernement du Québec, 2024