Ministère de la Culture et des Communications
Répertoire du patrimoine culturel du Québec

Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Autel latéral

Type :

Patrimoine mobilier (Oeuvre d'art / Ethno-historique)

Région administrative :

  • Saguenay--Lac-Saint-Jean

Date :

  • 1943 (Production)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Classification :

  • Oeuvre d'art / Bien ethno-historique > Objets de communication > Objet de cérémonie > Meuble religieux > Autel et son environnement

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (2)

Patrimoine mobilier associé (3)

Voir la liste

Personnes associées (1)

Inventaires associés (1)

Description

L'autel latéral de droite, ayant pour titulaire le Sacré-Cœur, est constitué d'un tombeau de forme rectangulaire habillé de douze panneaux, aux rebords biseautés, faits de marbre noir à marbrures grises, aussi appelé marbre « Noir Belge ». Ils supportent une table rectangulaire faite d'un seul bloc du même marbre. Le panneau central, sur le devant de l'autel, a été travaillé au jet de sable pour former un motif stylisé de pampre de vigne avec, de part et d'autre, des gerbes de blé. Dans le sépulcre du tombeau se trouvent les reliques des saints martyrs Anastase, Modeste, Léon-Le-Grand et Charles-Garnier. Des croix pattées sont gravées sur les quatre coins de la table et au-dessus du sépulcre des reliques.

Numéro de l'objet :

  • Numéro d'accession : 2021.407

Lieu de production :

  • Présumé : Amérique du Nord > Canada > Québec > Saguenay-Lac-Saint-Jean > Chicoutimi

Dimensions :

  • Hauteur (Mesurée / intégral) : 99,1 centimètre(s)
  • Largeur (Mesurée / intégral) : 157,5 centimètre(s)
  • Profondeur (Mesurée / intégral) : 67 centimètre(s)

Matériaux :

  • Pierre (Marbre)

Représentation iconographique :

  • Blé
  • Raisin

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Objet patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2012-10-18

Statuts antérieurs

  • Avis d'intention de classement, 2012-03-01
 

Haut de la page

Informations historiques

Un autel est une construction ou un meuble sur lequel est célébré le sacrifice de la messe.

Les plans des autels latéraux ont été réalisés par l'architecte de l'oratoire Léonce Desgagné (1908-1979) en 1943. Ils ont probablement été installés au même moment que le maître-autel le 2 août. D'après le Journal de la communauté, lors de la consécration du maître-autel et des pierres des deux autels latéraux, célébrée le 28 août par Dom François-Xavier Huet, abbé de Notre-Dame de Mistassini, assisté d'un aumônier, d'un chapelain et de l'abbé Armand Desgagné frère de l'architecte, on installe les reliques des saints martyrs Anastase et Modeste dans le tombeau des trois pierres d'autel. Les autels seront utilisés pour la première fois le lendemain, lors de la bénédiction de l'oratoire.

Dans le Rapport sur les oeuvres d'art et mobilier de l'oratoire Saint-Joseph de l'Hôtel-Dieu Saint-Vallier de Chicoutimi publié en 2008, par Ginette Laroche, celle-ci précise que pendant la conception des autels et des éléments allant se retrouver dans le sanctuaire, « tel qu'indiqué sur le plan [dessiné par Desgagné], seul le tabernacle devait être fabriqué en marbre noir veiné or - ce qui fut fait. Par contre, du granit rose avait été prévu pour la table et du noir pour les piliers. Finalement, les autels ont tous été réalisés en marbre noir, mais d'un type et d'une coloration différente de celle du tabernacle comme en témoigne la couleur grise des veinures. »

En 1963, l'incendie ayant détruit l'ancienne chapelle de la Sainte-Face, cause également quelques dommages à l'oratoire. Après un dégât d'eau ayant obligé le changement de revêtement du plancher, les religieuses de la communauté, accompagnées de l'architecte, en profitent pour revoir la configuration du sanctuaire afin de se conformer au renouveau liturgique qu'annonçaient les travaux du concile Vatican II (1962-1965). C'est dans cette optique qu'ils optent pour l'ajout d'un nouvel autel au centre du sanctuaire. Les autels latéraux, pour leur part, resteront aux mêmes endroits. C'est le 25 septembre 1963 que sera célébrée la consécration des quatre autels par le vicaire général du diocèse de Chicoutimi, monseigneur Léon Maurice. Durant cette célébration, de nouvelles reliques seront déposées dans les sépulcres de chaque autel. Celles des saints martyrs Anastase, Modeste, Léon-Le-Grand et Charles-Garnier seront déposées dans les autels latéraux.

Avant même d'obtenir, en 1940, le contrat pour le projet du nouvel hôpital auquel s'ajouteront, un an plus tard, un nouveau monastère et un nouvel oratoire, Léonce Desgagné entretenait déjà un lien avec la communauté des augustines de l'Hôtel-Dieu de Chicoutimi. En effet, en plus d'avoir un frère abbé, il avait deux tantes augustines, soeur Célina Simard (1871-1946), dite de Sainte-Véronique, entrée en 1891 et soeur Henriette Simard (1876-1900), dite de Sainte-Blandine, entrée en 1897.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • LAROCHE, Ginette. Oeuvres d'art et mobilier de l'oratoire Saint-Joseph de l'Hôtel-Dieu Saint-Vallier de Chicoutimi. Rapport de recherche [document inédit], Ministère de la Culture et des Communications, 2008. 94 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2024