Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Peinture (Les deux tours du fort de la montagne)

Images

Description

Dans ce paysage automnal peint entre 1911 et 1917, Georges Delfosse (1869-1939) montre deux tours de pierres de la fin du XVIIe siècle qui constituent les derniers vestiges de l'ancien fort de la Mission de la Montagne, établie par les Sulpiciens sur le flanc sud-ouest du mont Royal vers 1675. Au premier plan, à gauche, une première tour est frappée de rayons de soleil qui percent les feuillages colorés des arbres du boisé. Puis, en retrait dans la droite de la composition, une autre tour au toit conique est encadrée par la végétation environnante.

L'oeuvre a été restaurée à une date indéterminée.

Numéro de l'objet :

  • Numéro d'accession : 2002.0971

Lieu de production :

  • Amérique du Nord > Canada > Montréal

Dimensions :

  • Hauteur : 24 centimètre(s)
  • Largeur : 37 centimètre(s)

Médium :

  • Huile

Support :

  • Toile

Représentation iconographique :

  • Architecture (tours de l'ancien fort de la montagne)
  • Paysage

Signature :

  • Signé en bas à droite : Georges Delfosse

Sujet :

  • Architecture
  • Paysage

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Avis d'intention de classement Partie d'un objet patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2020-08-20
 
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

En 1913, Georges Delfosse (1869-1939) présente, au Salon de l'Académie royale des arts du Canada, un tableau représentant les tours de l'ancien fort des Sulpiciens sur le mont Royal, ce qui indique une nouvelle direction dans sa peinture. De fait, le peintre, mieux connu pour ses portraits et ses oeuvres religieuses, allait vouer au cours des années suivantes une attention toute particulière aux sujets historiques. Toutefois, au contraire des compositions basées sur les personnages célèbres de notre passé, qui étaient en vogue au cours de cette période marquée par un vaste mouvement de commémoration au Québec, Delfosse allait plutôt s'intéresser aux pierres, aux ruines, aux architectures anciennes de la province. Certes, l'idée n'est pas nouvelle pour l'artiste qui s'était déjà aventuré dans cette voie dès 1891, en réalisant une représentation du fort de Chambly. Mais, dans les années 1910, l'idée est assumée et les premiers essais font place à la série.

Cette manière d'aborder à la fois l'histoire et le paysage, urbain ou rural, se révèle fructueuse pour le peintre qui parvient à capter l'attention d'un jeune sulpicien venant tout juste de terminer son noviciat, Olivier Maurault (1886-1968). Ce dernier - qui, mentionnons-le, mènera une carrière exceptionnelle, rédigeant notamment nombre d'études sur les arts et sur l'histoire du Canada - devient un protecteur important de l'artiste. En plus de lui commander des oeuvres, il invite Delfosse à exposer ses paysages historiques à la Bibliothèque Saint-Sulpice, dont il est le directeur depuis 1915. Tenue du 18 mars au 17 avril 1917, et intitulée "Vieux Montréal, exposition historique par Georges Delfosse", l'exposition met en valeur une série de 56 tableaux qui suscitent l'intérêt du public. Parmi les oeuvres présentées figure Les tours du Grand Séminaire de Montréal, soit peut-être le tableau déjà exposé en 1913.

Nul doute que la représentation des vieilles tours qui s'élèvent sur la propriété des Sulpiciens, dans le parterre situé devant le Grand Séminaire de Montréal, ait touché la sensibilité du directeur de la bibliothèque. Acquis sans doute lors de cette exposition, le tableau trouve finalement place dans la collection privée de l'abbé Maurault qui, à son décès en 1968, le lèguera à ses soeurs, Adine et Fanny Maurault. Quelques années plus tard, ces dernières en feront don à la communauté en souvenir de leur frère.

Auteur : Pierre-Olivier Ouellet, 2014

Haut de la page

Références

Gestionnaires des données :

Univers culturel de Saint-Sulpice

Contributeur de données :

Univers culturel de Saint-Sulpice

Notices bibliographiques :

  • ATHERTON, William H. et Georges DELFOSSE. Vieux Montréal historique d'après les peintures originales par Georges Delfosse, 1642 à 1942 - Introduction et notes par W. H. Atherton... = Old historical Montreal from the original oil paintings by Georges Delfosse.... Montréal, 1932. 40 p.
  • CHAUVIN, Jean. « Georges Delfosse ». CHAUVIN, Jean. Ateliers. Études sur vingt-deux peintres et sculpteurs canadiens. Montréal et New York, Louis Carrier et Cie/Les éditions du Mercure, 1928, p. 168-176.
  • MCMANN, Evelyn de R. Royal Canadian Academy of Arts / Académie royale des arts du Canada. Exhibitions and Members, 1880-1979. Toronto, University Press of Toronto, 1981. 451 p.
  • Québec, Musée national des beaux-arts du Québec, centre de documentation, dossier d'artiste « Delfosse, Georges », Transcription du deuxième carnet de commande du peintre Georges Delfosse de 1914 à 1933, par Jean-Guy Dagenais, sept. 2006 et nov. 2007.
  • s.a. Le Vieux Montréal : exposition historique par Georges Delfosse du 18 mars au 17 avril 1917 à la bibliothèque St-Sulpice, Montréal. Montréal, 1917. 6 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013