Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Whitechapel Bell Foundry

Type :

Groupe

Autre(s) nom(s) :

  • Mears and Stainbank

Date :

  • 1570 –

Activité :

  • Artisanat (Arts, culture et communications)
  • Manufacture (Production, commerce et services)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (2)

Patrimoine mobilier associé (10)

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

La fonderie de cloches Whitechapel est fondée à Londres en 1570. Elle se spécialise uniquement dans la fabrication de cloches et d'accessoires complémentaires. Les bâtiments présents datent de 1670, soit quatre ans après le grand incendie qui détruisit une partie de la ville de Londres.

Très reconnue, la fonderie commence à exporter des cloches dès le milieu du XVIIIe siècle. Sa première commande extérieure lui vient de Saint-Pétersbourg, en Russie, en 1747. Elle exporte ensuite son savoir-faire de l'autre côté de l'Atlantique, à la Christ Church de Philadelphie en 1754. Au cours du XIXe siècle, le fondeur en chef, Thomas Mears II, effectue plusieurs voyages au Canada et fait des affaires considérables. Les cloches fabriquées à la Whitechapel Bell Foundry se retrouveraient dans la majorité des églises situées le long du fleuve Saint-Laurent.

La Whitechapel Bell Foundry produit plusieurs cloches très prestigieuses, dont la cloche de la Liberté (1752) installée à Philadelphie, aux États-Unis, la grande cloche d'airain de la basilique de Notre-Dame, à Montréal, surnommée «Le Gros Bourdon», d'un poids de plus de 13 000 kilogrammes, et le Big Ben de Londres (1858). Cette dernière, installée au palais de Westminster en Angleterre, pèse plus de 12 000 kg.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, la fonderie doit arrêter sa production de cloches pour fournir du matériel militaire à la demande du ministère de la Guerre du Royaume-Uni.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Whitechapel Bell Foundry. Foundry History [En Ligne]. http://www.whitechapelbellfoundry.co.uk/

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013