Ministère de la Culture et des Communications
Répertoire du patrimoine culturel du Québec

Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Maison Duncan-N.-Dubé

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Auberge Beauséjour

Région administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

Municipalité :

  • Amqui

Date :

  • vers 1899 – (Construction)

Usage :

  • Fonction commerciale (Commerces de vente au détail > Magasins généraux)
  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Groupes associés (1)

Personnes associées (2)

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2

Groupement :

Détaché

Annexes :

  • Agrandissement

Saillies :

  • Auvent
  • Balcon
  • Escalier
  • Galerie
  • Oriel

Fondations :

  • Béton

Toit :

  • Forme : À croupes
    Matériau : Tôle à baguettes
  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Tôle à baguettes

Autre(s) porte(s) :

  • bois massif et vitrage, à imposte et à baies latérales

Fenêtre(s) :

  • circulaire, Fixe
  • Rectangulaire, Contemporaine

Éléments architecturaux :

  • Aisseliers
  • Balustrade en bois
  • Boiserie ornementale
  • Chambranle
  • Fronton
  • Planche cornière

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

Duncan Napoléon Dubé, né à Saint-Octave en 1865, se marie à Marie-Louise Matte en 1896. En 1899, la famille Dubé s'établit dans la paroisse de Saint-Benoît-Joseph-Labre, dans cette maison construite cette même année. En 1905, Dubé ouvre un magasin général dans l'annexe de sa maison.

En 1930, l'Unité sanitaire s'installe au rez-de-chaussée dans la partie droite du bâtiment. Jusqu'en 1944, la maison demeure dans la famille Dubé, puis, elle est vendue à Paul-Émile Ross. En 1946, la maison devient la propriété de Ludger Leblanc, important entrepreneur forestier, originaire des Îles-de-la-Madeleine, et arrivé au Lac-au-Saumon au début du 20e siècle.

En 1953, la maison est déménagée lors des travaux du ministère de la Voirie qui, pour permettre de décongestionner l'artère principale, décide de construire un nouveau pont et d'y relier la rue Saint-Benoît.

De 1969 à 1984, cette maison loge les Frères de l'Instruction chrétienne, établis à Amqui dans les années 1950. Par la suite, elle abrite jusqu'en 2000 un centre d'accueil pour personnes âgées.

Abandonnée pendant deux ans, Marcel Landry l'achète en 2002 pour en faire une auberge. Cette maison a ainsi retrouvé un peu de son lustre d'antan grâce à une restauration adéquate.

Haut de la page

Évaluation d'inventaire

  • Inventaire du patrimoine bâti de la MRC de La Matapédia (2010)
    MRC de La Matapédia


  • La maison Duncan-N.-Dubé possède une valeur patrimoniale supérieure. Cette valeur repose notamment sur la renommée de son premier propriétaire. Personnage important, Duncan Napoléon Dubé s'établit à Amqui en 1899 et fait construire cette maison. Commerçant et industriel, il ouvre un magasin général dans sa résidence en 1905 et un moulin à scie (scierie) à Amqui l'année suivante. Il est également maire du village d'Amqui de 1908 à 1911. Possédant un intérêt historique, ce bâtiment témoigne de la place centrale qu'occupaient les magasins généraux dans un village québécois du 19e siècle jusqu'au début du 20e siècle et aussi de la vitalité de cette principale artère commerçante d'Amqui de l'époque. La valeur de la maison Duncan N. Dubé réside aussi dans son architecture. La partie de la maison avec un toit en pavillon est représentative du courant cubique alors que la section de l'ancien magasin général, surmontée d'un fronton en façade, s'inspire du style néogrec. Caractéristique fort répandue sur les bâtiments commerciaux d'Amqui datant de la fin du 19e siècle et du tout début du 20e siècle, ce fronton est un attribut architectural qui se démarque dans le patrimoine bâti de la ville.

    Haut de la page

    Emplacement

    Region administrative :

    • Bas-Saint-Laurent

    MRC :

    • La Matapédia

    Municipalité :

    • Amqui

    Adresse :

    • 71, boulevard Saint-Benoît Ouest

    Latitude :

    • 48° 27' 85.0"

    Longitude :

    • -67° 25' 85.8"

    Haut de la page

    Références

    Notices bibliographiques :

    • LAROCQUE, Jacques. Vie d'autrefois 1889-1989. Un regard sur le passé à l'occasion du centenaire d'Amqui. Amqui, Ville d'Amqui, 1989. 378 p.
    • s.a. « Le patrimoine québécois: regard sur le passé d'Amqui ». L'Avant-Poste Gaspésien (1978), p. 12-13.
    • SINCLAIR, Benoît. Amqui, cent ans à raconter 1889-1989. Rimouski, Impressions des Associés Inc., 1989. 610 p.

    Multimédias disponibles en ligne :

    Haut de la page

    Gouvernement du Québec

    © Gouvernement du Québec, 2024