Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Basilique de Sainte-Anne

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Montérégie

Municipalité :

  • Varennes

Date :

  • 1884 – 1887 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (5)

Personnes associées (2)

Voir la liste

Inventaires associés (3)

Carte

Description

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Saillies :

  • Avant-corps
  • Cheminée
  • Clocher
  • Escalier

Fondations :

  • Pierre

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Tôle à baguettes

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage, à imposte

Fenêtre(s) :

  • cintrée, Fixe
  • circulaire, Fixe
  • Rectangulaire

Lucarne(s) :

  • À pignon

Éléments architecturaux :

  • Bandeau
  • Chaîne d'angle
  • Corniche à modillons
  • Pinacle
  • Retour de l'avant-toit

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Informations historiques

La première église est construite en 1692, la deuxième en 1718, la troisième en 1780 (agrandie en 1849, détruite en 1883). La première pierre de l'actuelle basilique est posée le 1er décembre 1884. La construction terminée est bénie le 10 novembre 1887 et consacrée le 27 juin 1888. Les plans proviennent des architectes montréalais Henri-Maurice Perrault et Albert Mesnard alors que les entrepreneurs sont Martineau et Fauteux. Les coûts de la construction s'élèvent à 80 000$.

Plusieurs artistes ont contribué à ce lieu de culte. On y trouve à l'intérieur des ¿uvres de François Beaucourt (premier peintre canadien couronné à Paris) et de Guido Nincheri. Antoine Cirier, Philippe Hébert, Louis Quévillion et Urbain Brien dit Desrochers y ont également travaillé. Les statues de Sainte Anne, Saint Pierre et Saint Paul sont de Philippe Hébert et datent d'environ 1886. Les vitraux ont été fabriqués par F.C.Spence & Sons en 1887. Le maître-autel, le baldaquin, la chaire et les autels latéraux ont été conçus par Félix Mesnard. La famille Massue a donné le tabernacle du maître-autel et l'autel en marbre. Les orgues des Frères Casavant sont acquises en 1963. La sculpture du Seigneur date de 1924 et serait en souvenir des ancêtres Bienvenu et Larose. La mosaïque « Pigeon vole » de l'artiste Mireille Lévesque a été inaugurée en 1998.

Elle à été désignée basilique mineure le 21 novembre 1993 par le pape Jean-Paul II.

Haut de la page

Évaluation d'inventaire

  • Inventaire du patrimoine bâti de la MRC de Marguerite-D'Youville (2014)
    MRC de Marguerite-D'Youville


  • La valeur accordée à ce lieu de culte catholique repose sur son intérêt historique pour la Ville de Varennes, sur sa valeur symbolique dans le paysage varennois, sur son architecture et sur son authenticité. Il s'agit d'une basilique mineure inspirée du style néo-roman qui puise dans l'architecture médiévale. Elle est composée d'un plan en croix latine avec ch¿ur en saillie et abside en hémicycle, d'une nef à trois vaisseaux, d'une tribune arrière, d'un baptistère et d'une voûte à arc en plein cintre. Le corps est construit de pierre de taille grise et le toit est couvert de tôle à baguettes. La façade est monumentale : parfaitement symétrique elle est composée de deux clochers disposés de part et d'autre d'une travée centrale plus courte abritant une grande rosace et une porte majestueuse à arc cintré à embrassure profonde avec ressauts. Des ressauts marquent également la rosace et les portes secondaires des travées latérales. Toutes les ouvertures sont à arc en plein cintre, caractéristiques essentielles de l'architecture néo-romane. De nombreux ornements agrémentent le lieu de culte, notamment des colonnes au niveau des portes et des clochers, des contreforts, des pinacles, des chaînages d'angle, de nombreux jeux de pierre décoratifs, une corniche à modillons, des croix et trois statues disposées dans des niches. La basilique comprend des ¿uvres de grandes valeurs de divers artistes dont Guido Nincheri, François Beaucourt, Antoine Cirier, Philippe Hébert, Louis Quévillion, Félix Mesnard et Urbain Brien dit Desrochers.

    À l'exception de certains travaux nécessaires de réparation et d'entretien qui ont eu lieu, la Basilique Sainte-Anne est d'une authenticité remarquable. Par sa monumentalité et la richesse de son architecture, elle marque le paysage varennois depuis son érection. Située à proximité du presbytère, de l'ancien couvent et actuel hôtel de ville, du Collège Saint-Paul et, à l'époque, de manoirs et de résidences bourgeoises, elle était et demeure le point central du village et un point de repère important dans le paysage. Elle demeure un symbole pour les résidents d'autant plus qu'elle a été désignée basilique mineure par la Pape Jean-Paul II.

    Haut de la page

    Emplacement

    Region administrative :

    • Montérégie

    MRC :

    • Marguerite-D'Youville

    Municipalité :

    • Varennes

    Adresse :

    • 195, rue Sainte-Anne

    Localisation informelle :

    Située à proximité du presbytère de Sainte-Anne (235, rue Sainte-Anne).

    Latitude :

    • 45° 40' 59.4"

    Longitude :

    • -73° 26' 33.1"

    Désignation cadastrale

    Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
    Verchères Paroisse de Varennes Absent 113-2
    79-3
    80-1

    Haut de la page

    Références

    Gouvernement du Québec

    © Gouvernement du Québec, 2013