Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Bernhardt, Sarah

Type :

Personne (Femme)

Autre(s) nom(s) :

  • Bernard, Henriette Rosine

Date :

  • 1844‑09‑22 – 1923‑03‑26

Occupation :

  • Acteur
  • Auteur

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Plaques commémoratives associées (1)

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Née à Paris, le 22 septembre 1844, Sarah Bernhardt est la fille de Judith-Julie Bernhardt, une célèbre courtisane. L'identité de son père est inconnue.

Bernhardt étudie au Conservatoire d'Art dramatique de 1859 à 1862. Elle entre à la Comédie française en 1862. Elle y demeure jusqu'en 1866 puis y retourne de 1874 à 1877. Elle est révélée au public lorsqu'elle joue dans les pièces Le Passant, en 1869, et Ruy Blas , en 1872. Elle fonde sa compagnie de théâtre en 1880 et part en tournée dans plusieurs pays d'Europe, aux États-Unis et au Canada.

Bernhardt fait une tournée au Canada en 1905. Toutefois, la salle où elle se présente est presque vide en raison des objections de l'archevêque de Québec, Mgr Louis-Nazaire Bégin.

Considérée comme la plus grande tragédienne française du XIXe siècle, surnommée la Voix d'or ou la Divine, elle dirige le théâtre de la Renaissance et le théâtre des Nations à partir de 1893. Elle y joue La Dame aux Camélias d'Alexandre Dumas fils. Elle participe à des films muets, dont Le Duel d'Hamlet (1900) et Sarah Bernhardt à Belle-Île (1912).

Elle a écrit plusieurs livres et pièces de théâtre.

Elle est décédée à Paris, le 26 mars 1923. Elle est inhumée au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Elle avait épousé à Londres, en 1882, Aristides Damala. Plusieurs liaisons lui sont connues. Elle aurait, entre autres, fréquenté Joseph-Charles-Eugène-Henri, prince de ligne avec qui elle a eu un enfant en 1864.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • GIDEL, Henry. Sarah Bernhardt: Biographie. Paris, Flamarion, 2006. 401 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013