Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Site patrimonial du Fort-de-Beaumont

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Vestiges du fort de Beaumont

Région administrative :

  • Chaudière-Appalaches

Municipalité :

  • Beaumont

Date :

  • 1914 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine militaire

Usage :

  • Services et institutions (Installations de défense militaire)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (2)

Événements associés (1)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

Le site patrimonial du Fort-de-Beaumont comprend les vestiges de la casemate nord-ouest et de l'abri à munitions, ainsi que les terrains connus et désignés comme étant le lot 5 861 267, 5 861 268 partie et 6 437 514 partie, du cadastre du Québec, circonscription foncière de Bellechasse.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Avis d'intention de classement Site patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2022-02-24

Statuts antérieurs

  • Proposition de statut national, 2021-10-13
 
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Beaumont) 2021-11-29

Statuts antérieurs

  • Citation, 2016-04-04
  • Citation, 2014-12-01
 
Inventorié --
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le site patrimonial du Fort-de-Beaumont présente un intérêt pour sa valeur historique. Ce fort est aménagé à un emplacement stratégique par le ministère fédéral de la Milice et de la Défense en 1914, à la suite de l'entrée en guerre du Canada. Il est doté de deux canons de marine de six pouces de type Vickers manœuvrés par une garnison du 6e régiment d'artillerie de Lévis. Avec les deux forts de la pointe de la Martinière et celui de Saint-Jean, sur l'île d'Orléans, le fort de Beaumont fait partie d'un système de défense côtière élaboré pour protéger le port de Québec et le chantier maritime de Lauzon, en plus de soutenir l'inspection obligatoire en temps de guerre des navires circulant dans le chenal du fleuve Saint-Laurent. À compter de 1915, le fort est utilisé seulement le jour, les deux batteries du fort de la Martinière, équipées de projecteurs, pouvant être en service la nuit. Le fort de Beaumont est délaissé par les militaires en 1917, l'Allemagne et ses alliés ne représentant plus une menace pour la navigation sur le fleuve Saint-Laurent. En 1920, les canons sont retirés de leur emplacement. Le fort de Beaumont est ainsi une des rares installations de défense côtière associées à la Première Guerre mondiale qui est située sur le territoire du Québec.

Le site patrimonial du Fort-de-Beaumont présente aussi un intérêt pour sa valeur archéologique. Le Québec compte très peu de sites archéologiques ayant eu des occupations militaires pendant le XXe siècle. Le fort de Beaumont était constitué de deux casemates, d'un abri à munitions, de structures temporaires et de rails qui permettaient le transport des munitions. Les casemates étaient destinées à protéger les canons et leurs servants. Ces constructions semi-circulaires étaient composées d'un mur en béton d'une hauteur d'environ deux mètres et d'une épaisseur de 4,6 mètres. Une petite baie de 2 mètres de rayon permettait au canon de tirer. Au centre, se trouvait une dalle de béton munie de tiges boulonnées permettant de fixer une pièce d'artillerie. L'abri à munitions se situait à une centaine de mètres des canons. Il s'agissait d'un bâtiment en béton muni d'un toit léger pour limiter les risques d'explosion latérale. Une porte en arc et deux portes rectangulaires permettaient d'accéder à l'intérieur du bâtiment. . L'abri à munitions et la casemate nord-ouest sont à l'état de vestiges. Le fort de Beaumont possède un potentiel de de recherche et de mise en valeur intéressant, considérant qu'il s'agit d'un des rares sites militaires exclusivement associés à la Première Guerre mondiale à se trouver en sol québécois.

Source: ministère de la Culture et des Communications, 2022.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Chaudière-Appalaches

MRC :

  • Bellechasse

Municipalité :

  • Beaumont

Adresse :

  • route du Fleuve

Latitude :

  • 46° 49' 57.86"

Longitude :

  • -71° 2' 46.482"

Désignation cadastrale :

  • Lot 5 861 267
  • Lot 5 861 268 Ptie
  • Lot 6 437 514 Ptie

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013