Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Ancienne église unie de Chelsea

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Église Chelsea United Church
  • Le Centre des arts La Fab

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Chelsea

Date :

  • 1875 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Protestantisme (Église Unie))
  • Christianisme (Protestantisme (Méthodiste))

Usage :

  • Fonction culturelle et récréative, loisir (Lieux de diffusion artistique, culturelle et scientifique > Centres culturels et communautaires)
  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Carte

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Chelsea) 2021-10-05
 
Inventorié --
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'Ancienne église unie présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. « Première église anglicane de Chelsea. Cette église a été construite avant St-Stephens. [...] Le corps principal du bâtiment a été construit à la fin XIXe siècle, en 1875 lors de la colonisation et avant l'urbanisation de son environnement immédiat. [...] Le bâtiment a conservé en partie sa fonction originelle, soit celle d'une église, et La Fab, regroupement d'artistes locaux, occupera maintenant la majorité des locaux. »

L'Ancienne église unie présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. « L'architecture du bâtiment possède plusieurs caractéristiques propres au style gothic carpenter, style devenu courant en Amérique du Nord à la fin du XIXe siècle. Le corps original du bâtiment se démarque par sa composition de l'ensemble, sa symétrie, ses fenêtres cintrées, ses retours d'avant-toit et l'utilisation de déclin de bois. La construction est une charpente à claire-voie. [...] Selon le rapport d'inspection effectué en 2017, il se pourrait que le déclin de bois embouveté se retrouvant sous le revêtement d'amiante actuel soit celui d'origine. Les fenêtres cintrées extérieures ont été conservées, de même que le portique et son fronton, ainsi que le retour des avant-toits. Il semblerait que la cheminée nord ne faisant pas partie du bâtiment à l'origine. Toutefois les détails de sa partie supérieure laissent à penser qu'elle aurait été ajoutée dans les années 30. L'addition effectuée dans les années 50 a malheureusement été effectuée sans tenir compte du style architectural du corps original du bâtiment. Pour l'intérieur du bâtiment, les murs sont majoritairement recouverts de plâtre, tout comme a voûte en arc polygonal. Le plan au sol est rectangulaire avec un choeur en saillie à chevet plat. Le plan intérieur est composé d'une nef à un vaisseau. [...] Il s'agit de l'église la plus vieille de la Municipalité et la seule de ce type architectural. »

L'Ancienne église unie présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur paysagère. « La propriété se démarque par la grandeur de sa cour latérale et sa clôture la délimitant. »

Source: Municipalité de Chelsea, 2021

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'Ancienne église unie comprennent notamment :
« - La composition symétrique de la façade avant du corps principal de bâtiment;
- Le revêtement de déclin ce bois;
- La toiture à forte pente, à deux versants;
- Les détails du retour de l'avant-toit de la toiture;
- Les cheminées de briques;
- L'alignement horizontal et vertical des ouvertures;
- Les fenêtres cintrées du corps principal du bâtiment, leur dimension, proportion et composition;
- Le portique et son fronton. »

Source: Municipalité de Chelsea, 2021

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Les Collines-de-l'Outaouais

Municipalité :

  • Chelsea

Adresse :

  • 8, chemin Mill

Latitude :

  • 45° 30' 26.7"

Longitude :

  • -75° 47' 2.4"

Désignation cadastrale :

  • Lot 2 636 016

Haut de la page

Références

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013