Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Dominion Bridge Company Limited

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

La société Dominion Bridge Company Limited reçoit ses lettres patentes du gouvernement fédéral le 23 septembre 1882. Elle se spécialise dans le travail du fer et de l'acier ainsi que dans la fabrication de ponts et de structures métalliques partout au Canada. Étant une société à capital-actions, elle débute avec un capital de 500 000 dollars qui est divisé en 5 000 actions. Après plusieurs enchères entre diverses municipalités, l'entreprise décide d'installer ses ateliers à Lachine (Montréal). Cette ville offre à la compagnie une subvention de 10 000 dollars ainsi qu'une exemption de taxes d'une durée de vingt ans. La proximité du canal de Lachine permet également à la société de transporter facilement ses structures par bateau.

Job Abbot devient le premier président et ingénieur en chef de la Dominion Bridge Company. Quoique des investisseurs britanniques aient acheté pour 185 000 dollars d'actions, leur pouvoir de décision est limité par la distance qui les sépare de Montréal; Abbott a donc les mains libres pour gérer la compagnie. Très tôt, cette dernière obtient plusieurs contrats importants, notamment celui de l'érection d'un pont de type cantilever à poutres inégales au-dessus des chutes Reversing à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick, en 1883 et 1884. Pour ce projet, la compagnie innove en construisant un des premiers ponts de ce type au Canada et en employant l'acier, matériau relativement nouveau dans le domaine de la construction. Un an plus tard, la Compagnie du chemin de fer canadien du Pacifique retient les services de la société pour la construction d'un pont de 3 400 pieds au-dessus du fleuve Saint-Laurent afin de relier la ville de Lachine à la rive sud.

À cette époque, la plupart des commandes de l'entreprise proviennent de la Compagnie du chemin de fer canadien du Pacifique qui souhaite remplacer ses ponts à chevalets. Font également appel à la compagnie, les municipalités qui veulent se pourvoir de ponts de structures en acier pour la construction d'immeubles en hauteur.

Abbott, après avoir donné l'impulsion initiale à la compagnie, quitte son poste en 1890, mais y demeure conseiller jusqu'à sa mort en 1896. Il est remplacé par James Ross, ingénieur et entrepreneur de chemins de fer, secondé par James Pawley Dawes, qui devient vice-président en 1893. Sous leur direction, la société continue son expansion. Ils obtiennent, entre autres, le contrat pour la construction du pont de Québec et pour la plupart des ponts commandés par le gouvernement provincial. Dans les années 1920, l'entreprise fait l'acquisition de compagnies spécialisées dans la fabrication du métal à Amherst (Nouvelle-Écosse), Winnipeg, Edmonton et Calgary. Des succursales sont implantées à Ottawa, Toronto et Vancouver. La société domine les marchés canadiens de la construction de ponts, de l'érection de structures d'acier destinées à des immeubles et de la fabrication de matériel lourd. Elle érige plusieurs hôtels, gratte-ciel et usines à travers le pays.

Dans les années 1970, l'entreprise, constatant les limites du marché canadien, entreprend l'acquisition de compagnies américaines. En 1981, elle prend la raison sociale d'AMCA International et son siège social déménage aux États-Unis. Dans les vingt années qui suivent, la compagnie connaît plusieurs changements de raisons sociales et ferme ses ateliers de Lachine qui sont achetés en 1998 par le Groupe ADF inc.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Bibliothèque et Archives Canada. « Fonds Dominion Bridge Company ». Bibliothèque et Archives Canada. Bibliothèque et Archives Canada [En ligne]. http://collectionscanada.cg.ca/
  • MCNALLY, Larry. « Abbott, Job ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • REGEHR, Theodore D. « Ross, James ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • s.a. Wikipedia. L'encyclopédie libre [En Ligne]. http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013