Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Compagnie de téléphone Bell du Canada

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

La Compagnie de téléphone Bell du Canada est fondée à Montréal, le 29 avril 1880, par une loi fédérale. Elle reçoit, en vertu de sa charte, le droit de construire des lignes de téléphone le long des droits de passages publics du Canada. Charles Fleetford Sise est le premier directeur général de l'entreprise et Andrew Robertson, le premier président.

Dès la fin de l'année 1880, la Compagnie de téléphone Bell du Canada offre des services au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, en Ontario, au Québec et au Manitoba. Elle compte alors 150 employés et 2100 clients, la plupart d'entre eux se trouvant à Montréal, à Ottawa et à Toronto. En 1881, elle procède à son premier appel interurbain entre Toronto et Hamilton.

La compagnie détient le monopole de la téléphonie durant quelques années seulement. Dès 1885, le gouvernement fédéral annule son brevet et met fin au droit exclusif de l'entreprise de fabriquer et de distribuer le téléphone. Au début du XXe siècle, comme les activités de la Compagnie de téléphone Bell du Canada sont surtout concentrées au Québec et en Ontario, les provinces du Manitoba, de l'Alberta et de la Saskatchewan créent leurs propres compagnies de téléphonie. Afin d'assurer le service téléphonique à l'échelle nationale, ces compagnies forment des alliances. L'Association du téléphone du Canada est créée en 1920. Elle est remplacée par le Réseau téléphonique transcanadien en 1931, puis par l'Alliance Stantor en 1992. À partir de 1999, c'est Bell Canada qui se charge d'offrir des services de téléphonie pancanadiens pour les autres compagnies de téléphone.

En 1962, la Compagnie de téléphone Bell du Canada est la première au monde à proposer des services commerciaux de télécopie. Six ans plus tard, elle est autorisée à utiliser la raison sociale Bell Canada. Dans les années 1970, elle ouvre ses premières Téléboutiques au Québec et en Ontario.

En 1983, la société Bell Canada Entreprises, connue sous le nom de BCE, devient la société mère de Bell Canada et de 80 autres entreprises anciennement dirigées par le Groupe Bell. Cette nouvelle organisation permet d'augmenter la latitude de la compagnie en ce qui concerne les acquisitions et les placements. Elle devient une société de portefeuille transnationale dont la marque la plus connue est Bell Canada. Avec les années, elle offre de nouveaux services, dont Internet et la téléphonie cellulaire. Son siège social se trouve toujours à Montréal.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BABE, Robert E. « Entreprises Bell Canada Inc. ». Institut Historica-Dominion. L'encyclopédie canadienne [En ligne]. http://www.thecanadianencyclopedia.com
  • BCE. À propos de BCE, Historique [En Ligne]. http://www.bce.ca/
  • SAVARD, Jean, dir. La Réorganisation de Bell Canada : revue de presse. Québec, Ministère des communications, 1983. s.p.
  • SURTEES, Lawrence. Pa Bell : A. Jean de Grandpré & the meteoric rise of Bell Canada Enterprises. Toronto, Random House of Canada, 1992. 481 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013