Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Site patrimonial du Cimetière-Protestant-de-Papineauville

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Cimetière protestant

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Papineauville

Thématique :

  • Patrimoine religieux

Usage :

  • Services et institutions (Cimetières)

Éléments associés

Personnes associées (3)

Carte

Description

Le site patrimonial du Cimetière-Protestant-de-Papineauville est un lieu de sépulture aménagé avant 1835. Ce site patrimonial du Cimetière-Protestant-de-Papineauville de taille moyenne se compose d'un terrain dégagé au relief peu accusé bordé par une clôture et des arbres matures. Les stèles sont disposées en rangées. Le site patrimonial du Cimetière-Protestant-de-Papineauville est situé à proximité d'une route régionale et de la rivière des Outaouais, à l'écart du noyau villageois de la municipalité de Papineauville.

Ce bien est cité site patrimonial.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Site patrimonial Municipalité (Papineauville) 1992-09-22
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le site patrimonial du Cimetière-Protestant-de-Papineauville présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique comme témoin du début de la colonisation de la seigneurie de La Petite-Nation. Celle-ci est concédée d'abord à François de Laval (1623-1708), puis au Séminaire de Québec. Elle passe ensuite aux mains de Joseph Papineau (1752-1841) au tournant du XIXe siècle. Papineau ouvre alors ses terres au peuplement. De nombreux anglophones originaires de la Nouvelle-Angleterre s'installent dès 1809 dans le secteur sud-ouest de la seigneurie, devenu plus tard Papineauville. Ceux-ci sont majoritairement rattachés aux Églises réformées. La proportion de francophones catholiques augmente rapidement au cours de la première moitié du XIXe siècle. Cependant, la population anglophone conserve un important pouvoir économique. Elle forme aussi une large part de la bourgeoisie locale composée de marchands et d'entrepreneurs forestiers. Plusieurs personnes ayant marqué l'histoire locale et régionale sont inhumées dans le site patrimonial du Cimetière-Protestant-de-Papineauville, notamment les membres de la famille Cooke. Asa Cooke, originaire des États-Unis, est entrepreneur forestier, marchand de bois et agriculteur. Il est élu premier maire de la municipalité de La Petite-Nation. Son fils Alanson (1811-1904) lui succède à la tête des affaires familiales. Il est élu député à la Chambre des communes en 1854. La seconde épouse du seigneur Louis-Joseph-Amédée Papineau (1819-1903), Martha Jane Iona Curren (1872-1949), repose également dans le site patrimonial du Cimetière-Protestant-de-Papineauville. Ce lieu de sépulture rappelle donc la présence d'une population anglophone dans la région dès le début du XIXe siècle. Il évoque aussi le rôle joué par plusieurs membres de cette communauté dans l'histoire de la localité.

Le site patrimonial du Cimetière-Protestant-de-Papineauville présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur historique reposant sur sa représentativité par rapport à ce type de lieu de sépulture. Les principales caractéristiques des cimetières ruraux des communautés protestantes portent sur l'implantation isolée du lieu, son intégration discrète à l'environnement naturel et la sobriété des stèles. Le site patrimonial du Cimetière-Protestant-de-Papineauville témoigne par son aménagement de l'identité religieuse de ceux qui y reposent.

Source : Municipalité de Papineauville, 2008.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du site patrimonial du Cimetière-Protestant-de-Papineauville liés à sa valeur historique comprennent, notamment :
- son implantation sur un terrain dégagé au relief peu accusé, bordé par une clôture et des arbres matures, à proximité d'une route régionale, dans le secteur sud-ouest de l'ancienne seigneurie de La Petite-Nation, à l'écart du noyau villageois;
- l'alignement des stèles en rangées droites;
- les monuments funéraires en pierre, d'apparence sobre;
- les sépultures de notables locaux et de membres de leur famille, dont Asa Cooke et son fils Alanson (1811-1904) ainsi que Martha Jane Iona Curren (1872-1949).

Haut de la page

Informations historiques

Le site patrimonial du Cimetière-Protestant-de-Papineauville est aménagé sur le territoire de l'ancienne seigneurie de La Petite-Nation, sur la concession du Front. La seigneurie est concédée d'abord à François de Laval (1623-1708), puis au Séminaire de Québec. Elle passe ensuite aux mains de Joseph Papineau (1752-1841) au tournant du XIXe siècle. Papineau ouvre alors ses terres au peuplement. De nombreux anglophones originaires de Nouvelle-Angleterre s'installent dès 1809 dans le secteur sud-ouest de la seigneurie, devenu plus tard Papineauville. Ceux-ci sont majoritairement de foi protestante. Le site patrimonial du Cimetière-Protestant-de-Papineauville est aménagé avant 1835, près de la rivière des Outaouais. Il se situe à proximité d'un endroit ayant probablement servi de lieu de sépulture pour des Amérindiens victimes d'une épidémie de typhus à la fin du siècle précédent.

La proportion de francophones catholiques augmente rapidement tout au long du XIXe siècle. Cependant, la population anglophone conserve un important pouvoir économique. Elle forme une large part de la bourgeoisie locale composée de marchands et d'entrepreneurs forestiers. Plusieurs personnes ayant marqué l'histoire locale et régionale sont inhumées dans le site patrimonial du Cimetière-Protestant-de-Papineauville, notamment les membres de la famille Cooke. Asa Cooke, originaire des États-Unis, est entrepreneur forestier, marchand de bois et agriculteur. Il est également élu premier maire de la seigneurie de La Petite-Nation. Son fils Alanson (1811-1904) lui succède à la tête des affaires familiales. Il est élu député à la Chambre des communes en 1854. D'autres membres de la bourgeoisie locale reposent aussi dans le site patrimonial du Cimetière-Protestant-de-Papineauville, notamment la seconde épouse du seigneur Louis-Joseph-Amédée Papineau (1819-1903), Martha Jane Iona Curren (1872-1949).

Le site patrimonial du Cimetière-Protestant-de-Papineauville est constitué site du patrimoine en 1992. Il est devenu un site patrimonial cité à l'entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel en 2012.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Papineau

Municipalité :

  • Papineauville

Adresse :

  • route 148

Lieux-dits :

  • Sainte-Angélique

Latitude :

  • 45° 37' 14.0"

Longitude :

  • -74° 59' 53.0"

Désignation cadastrale :

  • Lot 80

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • AUBIN, Georges. « Le portrait de Papineau ». Bulletin de la Bibliothèque de l'Assemblée nationale. Vol. 27, no 1-2 (1998), p. 20-23.
  • BARIBEAU, Claude. La seigneurie de la Petite-Nation, 1801-1854: le rôle économique et social du seigneur. Hull, Asticou, 1983. 166 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013