Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison John-Davis

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Gatineau

Date :

  • vers 1890 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Carte

Description

La maison John-Davis est une demeure villageoise en bois d'inspiration néo-Queen Anne construite vers 1890. Cette résidence de plan rectangulaire, à deux étages, est coiffée d'un toit à deux versants droits. L'un des versants se prolonge pour couvrir l'aile latérale en appentis où est située la porte d'entrée principale. La façade est aménagée sur l'un des murs pignons de ce bâtiment plus profond que large. La maison John-Davis est implantée en milieu urbain, dans le secteur d'Aylmer de la ville de Gatineau.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Bois

Annexes :

  • Autre

Saillies :

  • Porche

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Toutes les façades : Bois (Planche à feuillure)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Asphalte, bardeaux

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage, à imposte

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À guillotine

Éléments architecturaux :

  • Chambranle
  • Console
  • Corniche moulurée
  • Fronton
  • Planche cornière

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Gatineau) 1997-05-06
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison John-Davis présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Cette demeure villageoise, à laquelle des éléments néo-Queen Anne ont été appliqués, est représentative des modestes maisons de bois qui parsèment le paysage d'Aylmer et de Hull au tournant du XXe siècle. Ce modèle d'habitation vernaculaire se caractérise par un plan rectangulaire, par un volume profond et étroit, par ses deux étages qui compensent la faible surface au sol, par un toit à deux versants droits et par l'utilisation du bois, un matériau peu coûteux et abondant dans la région. Le style néo-Queen Anne apparaît en Angleterre vers le milieu du XIXe siècle. Il se répand rapidement aux États-Unis et au Canada grâce aux nouvelles revues d'architecture. Les résidences de style néo-Queen Anne possèdent une volumétrie irrégulière agrémentée d'éléments architecturaux pittoresques. L'effet recherché par la combinaison de différents matériaux et textures des demeures de ce style est purement décoratif. La maison John-Davis illustre cette cohabitation des influences vernaculaires et néo-Queen Anne par son volume profond et étroit, ses deux étages, son toit à deux versants, son porche dans-oeuvre, et par l'utilisation de différentes textures et de boiseries décoratives. La maison John-Davis est un bel exemple de demeure vernaculaire rehaussée d'éléments décoratifs d'inspiration néo-Queen Anne construite à Aylmer à la fin du XIXe siècle.

Source : Ville de Gatineau, 2006.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison John-Davis liés à sa valeur architecturale comprennent, notamment :
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation de deux étages, l'appentis situé du côté droit, le toit à versants droits inégaux (un versant étant plus long afin de couvrir l'appentis), le solage peu dégagé;
- le porche dans-oeuvre, incluant la porte flanquée de fenêtres latérales et surmontée d'une imposte composée de quatre petites fenêtres cintrées, et les fenêtres cintrées situées sur le mur de côté;
- la disposition régulière des ouvertures en façade et les fenêtres à guillotine;
- les matériaux, dont le parement en planches posées à clins, le couvrement en bardeau de cèdre des avant-toits disposés au-dessus de certaines fenêtres, les éléments architecturaux (porte et fenêtres) et l'ornementation en bois;
- l'ornementation, dont les chambranles découpés, les planches cornières, les planches posées en éventail au sommet du pignon, l'entablement orné d'appliques marquant la transition vers le pignon en façade, le contraste de couleur entre les élévations et les éléments architecturaux et décoratifs.

Haut de la page

Informations historiques

La maison John-Davis, une demeure villageoise inspirée du style néo-Queen Anne, est construite vers 1890.

En 1997, la maison John-Davis est restaurée. Les travaux comprennent, notamment, la réintégration des boiseries d'origine et leur rehaussement par l'utilisation d'une couleur contrastante.

La maison John-Davis est citée en 1997.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Gatineau

Municipalité :

  • Gatineau

Adresse :

  • 23, rue du Couvent

Lieux-dits :

  • Aylmer

Localisation informelle :

L'adresse de ce bien était autrefois le 23, rue Notre-Dame.

Latitude :

  • 45° 23' 48.0"

Longitude :

  • -75° 51' 7.0"

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • ALDRED, Diane. Aylmer Québec. Its Heritage / Aylmer Québec. Son patrimoine. Aylmer, Association de Patrimoine d'Aylmer, 1977. 228 p.
  • Association du patrimoine d'Aylmer. Étude - Bâtiments patrimoniaux. Aylmer, Association du patrimoine d'Aylmer, 1988. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013