Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Simon-Hill

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Gatineau

Date :

  • 1832 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Personnes associées (1)

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

La maison Simon-Hill est une résidence en pierre construite en 1832. Cette demeure de plan rectangulaire est coiffée d'un toit à deux versants. Elle comprend deux étages et demi ainsi qu'une galerie couverte par le prolongement de l'avant-toit sur sa façade avant. La façade arrière présente un niveau en moins; un volume en retour d'équerre y est ajouté en 1952. La maison Simon-Hill est située sur un vaste terrain paysager, à bonne distance de la voie publique, en périphérie du centre-ville du secteur d'Aylmer de la ville de Gatineau.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2 ½

Groupement :

Autre

Annexes :

  • Autre
  • Garage

Saillies :

  • Cheminée
  • Galerie

Élévations :

  • Toutes les façades : Pierre (À bossages)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À guillotine

Éléments architecturaux :

  • Chaîne d'angle
  • Chambranle
  • Plate-bande

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Gatineau) 1997-05-06
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Simon-Hill présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. La demeure est représentative de l'intégration d'un modèle urbain en milieu rural et de son évolution. La maison, construite en 1832, se situe dans le prolongement de la demeure urbaine d'inspiration néoclassique apparue au Bas-Canada durant le XIXe siècle. La maison urbaine en pierre reprend un gabarit différent de celui préconisé dans la manière courante de bâtir à la campagne. Elle propose un volume plus élevé, d'au moins deux étages, surmonté d'un toit à pente moyenne à deux versants. La maison Simon-Hill comprend des fenêtres à guillotine et des souches de cheminées disposées dans le prolongement des murs pignons. À ces caractéristiques s'ajoutent des élévations de hauteur différente. Celles-ci ont été dictées par l'adaptation à la pente du site, soit deux étages et demi à l'avant et un étage et demi à l'arrière. Plus tard, une grande galerie est ajoutée à la hauteur de l'étage en façade principale et l'avant-toit est aussi prolongé pour la couvrir. Ce genre d'ajout se voit souvent dans les campagnes québécoises à partir des années 1830 et 1840. La maison Simon-Hill représente de façon éloquente l'adaptation d'un modèle urbain dans un milieu rural ainsi que son évolution au fil du XIXe siècle.

La maison Simon-Hill présente en outre un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Construite en 1832, la demeure est l'une des plus anciennes du secteur d'Aylmer de la ville de Gatineau. En effet, l'ancien noyau villageois d'Aylmer voit l'essentiel de ses rues tracées en 1830. Dans cette optique, l'âge de la maison Simon-Hill confère à ce bâtiment un caractère d'ancienneté à l'échelle de la région.

Source : Ville de Gatineau, 2006.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison Simon-Hill liés à ses valeurs architecturale et historique comprennent, notamment :
- la situation éloignée de la route, sur une grande propriété en marge de l'ancien noyau villageois;
- le volume de deux étages et demi de la façade principale et d'un étage et demi à l'arrière, le plan rectangulaire, le toit à deux versants à pente moyenne, le volume secondaire en retour d'équerre sur la façade arrière;
- l'ordonnance symétrique des ouvertures, les fenêtres à guillotine à petits carreaux, les portes en bois à vitrage, les chambranles moulurés;
- la grande galerie de la façade principale au deuxième niveau et le prolongement de l'avant-toit au-dessus de cette galerie;
- la maçonnerie en moellon, les plates-bandes en pierre et les chaînes d'angle;
- les souches de cheminées disposées dans le prolongement des murs pignons.

Haut de la page

Informations historiques

À partir des années 1820, le développement de l'industrie forestière en Outaouais engendre plusieurs vagues d'immigration, dont l'arrivée de bon nombre d'Irlandais. Le marchand de bois Simon Hill est l'un d'entre eux. Il s'installe dans le canton de Hull en 1828 et fait construire la maison en 1832, qui s'inspire essentiellement du courant néoclassique. Les élévations de la maison sont adaptées au site. La façade principale est conçue à deux étages et demi, et la face arrière épouse le profil montant du terrain avec un étage de moins. Ensuite, une galerie est ajoutée sur la largeur de l'étage de la façade principale; celle-ci est dotée d'un avant-toit allongé. Le domaine reste aux mains de la famille Hill jusqu'en 1905; il connaît ensuite plusieurs propriétaires.

D'importants travaux sont réalisés sur la résidence en 1952, soit l'ajout de deux corps de bâtiment. Le premier, d'un étage et demi, est inséré sur la façade arrière en retour d'équerre. Il est percé d'une lucarne centrale sur la façade sud-est et de deux lucarnes sur sa face opposée. À cette occasion, la maison Simon-Hill est également agrandie latéralement vers le nord-ouest avec l'adjonction d'un large et profond volume à toit plat à un étage. Cet ajout sert de garage et comprend deux larges portes. Ce nouveau corps de bâtiment, aussi en pierre, est couronné par la continuation de la galerie du bâtiment initial. Le propriétaire, A. M. Shaw, utilise la même pierre des champs ayant servi à l'aile de la première cuisine, depuis démolie. Au rez-de-chaussée et à l'étage, des poteaux supplémentaires sont ajoutés par la suite.

La construction de la voie rapide, nommée désormais le boulevard des Allumettières, à proximité de la résidence en 1996 entraîne une modification. En effet, l'accès principal est déplacé sur la façade arrière sud-est.

La maison Simon-Hill est citée en 1997.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Gatineau

Municipalité :

  • Gatineau

Adresse :

  • 46, impasse Simon-Hill

Lieux-dits :

  • Aylmer

Localisation informelle :

L'ancienne adresse du bien était le 199, chemin McConnell.

Latitude :

  • 45° 24' 41.0"

Longitude :

  • -75° 51' 10.0"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Gatineau Inconnue Absent 1151

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • ALDRED, Diane. Aylmer Québec. Its Heritage / Aylmer Québec. Son patrimoine. Aylmer, Association de Patrimoine d'Aylmer, 1977. 228 p.
  • Association du patrimoine d'Aylmer. Étude - Bâtiments patrimoniaux. Aylmer, Association du patrimoine d'Aylmer, 1988. s.p.
  • Pluram Inc. Préservation et mise en valeur des sites d'intérêt historique. Ville d'Aylmer. Inventaire et analyse du paysage architectural. Aylmer, Ville d'Aylmer, 1985. 92 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013