Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

93, rue Court

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Gatineau

Date :

  • vers 1840 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons de colonisation)

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

La résidence située au 93, rue Court est une maison de colonisation en pièce sur pièce construite vers 1840. Cette demeure rectangulaire, à un étage et demi, est coiffée d'un toit à deux versants droits pourvu d'une grande lucarne-pignon en façade. Une aile, ajoutée à une époque postérieure, est implantée à l'arrière. La résidence est située en milieu urbain, dans le secteur d'Aylmer de la ville de Gatineau.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Bois, pièce sur pièce

Annexes :

  • Autre

Élévations :

  • Toutes les façades : Bois (Structure apparente)
  • Façade droite : Bois (Planche verticale à couvre-joint)
  • Façade gauche : Bois (Planche verticale à couvre-joint)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Tôle profilée

Porte principale :

  • contemporaine

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, Contemporaine

Lucarne(s) :

  • Lucarne-pignon

Éléments architecturaux :

  • Chambranle
  • Girouette

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Gatineau) 1997-05-06
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La résidence située au 93, rue Court présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Cette demeure est représentative des maisons de colonisation québécoises construites au XIXe siècle. Ce modèle d'habitation se distingue par un système de construction en pièce sur pièce laissée à nu, par une faible hauteur et par l'usage de toits à deux versants. La disposition des ouvertures est généralement régie par des considérations fonctionnelles plutôt qu'esthétiques, ce qui explique leur asymétrie. La résidence du 93, rue Court illustre ce modèle architectural par son système de construction en pièce sur pièce assemblée à queue d'aronde et laissée à nu, son plan rectangulaire, son élévation à un étage et demi ainsi que par la disposition irrégulière des ouvertures. La grande lucarne-pignon en façade procure plus d'espace habitable à l'étage. Il s'agit d'un trait caractéristique de l'architecture domestique de la région de l'Outaouais.

Source : Ville de Gatineau, 2006.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la résidence située au 93, rue Court liés à sa valeur architecturale comprennent, notamment :
- son volume, dont le plan rectangulaire de la partie originale, l'élévation d'un étage et demi, le toit à deux versants droits ainsi que la grande lucarne-pignon en façade;
- les matériaux, dont le système de construction en pièce sur pièce assemblée à queue d'aronde;
- les ouvertures, dont leur disposition irrégulière;
- les bouts des poutres visibles en façade qui soutiennent le plancher de l'étage;
- le solage peu dégagé.

Haut de la page

Informations historiques

La résidence du 93, rue Court est construite vers 1840. Elle sert alors d'habitation à une famille de colons. À cette époque, le village d'Aylmer compte environ 500 habitants. En 1841, Aylmer est choisi comme chef-lieu du comté d'Ottawa et comme siège d'un tribunal.

À une date indéterminée, une aile est ajoutée à l'arrière de la maison du 93, rue Court afin d'augmenter l'espace habitable.

Cette résidence du 93, rue Court est citée en 1997.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Gatineau

Municipalité :

  • Gatineau

Adresse :

  • 93, rue Court

Lieux-dits :

  • Aylmer

Latitude :

  • 45° 23' 54.8"

Longitude :

  • -75° 50' 45.3"

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Association du patrimoine d'Aylmer. Étude - Bâtiments patrimoniaux. Aylmer (Québec), 1998. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013