Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Henry-Marshall-Fulford

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Maison Fulford

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Gatineau

Date :

  • vers 1850 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Personnes associées (2)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

La maison Henry-Marshall-Fulford est une habitation de ferme bâtie au début des années 1850. Cette demeure rectangulaire, à un étage et demi, est coiffée d'un toit à deux versants pourvu d'une grande lucarne-pignon en façade. La maison Henry-Marshall-Fulford est située en retrait du chemin d'Aylmer, sur un terrain paysager, dans le secteur d'Aylmer de la ville de Gatineau.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Bois

Annexes :

  • Agrandissement

Saillies :

  • Perron

Fondations :

  • Béton

Élévations :

  • Toutes les façades : Brique
  • Façade droite : Bois (Bardeau découpé)
  • Façade gauche : Bois (Bardeau découpé)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Asphalte, bardeaux

Porte principale :

  • contemporaine

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, Contemporaine

Lucarne(s) :

  • Lucarne-pignon

Éléments architecturaux :

  • Boiserie ornementale
  • Jeu de briques
  • Plate-bande

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Gatineau) 1997-05-06
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Henry-Marshall-Fulford présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique reposant sur son association avec l'une des familles pionnières d'Aylmer. Henry Marshall Fulford part du Connecticut en 1812 pour venir s'établir dans le canton de Hull. En 1829, disposant de l'appui de Philemon Wright (1760-1839), il présente une demande au gouvernement pour acheter une terre de la Couronne. Sa demande soulève l'opposition d'Abraham Olmstead qui a déjà travaillé une partie de la terre en question. Henry Marshall Fulford se porte finalement acquéreur d'un lot situé au nord du chemin d'Aylmer. Dans les années 1850, Henry Marshall (ou son fils Marshall) fait construire une maison de bois équarri recouverte d'un parement de planches posées à clins. La maison Henry-Marshall-Fulford évoque le souvenir de cette famille de pionniers.

La maison Henry-Marshall-Fulford présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Cette petite maison de ferme est représentative d'un modèle architectural largement répandu au Québec. Plus particulièrement, il se retrouve dans les communautés où la présence des anglophones est significative. Ce modèle d'architecture domestique se distingue principalement par un plan rectangulaire, une faible élévation et la présence d'une grande lucarne-pignon en façade. Le modèle intègre souvent des éléments décoratifs d'inspiration néogothique pour souligner les rives de toits et marquer les ouvertures. Construite au début des années 1850, la maison Henry-Marshall-Fulford constitue un exemple de ce type d'architecture domestique, par son plan rectangulaire, son élévation d'un étage et demi, son toit à deux versants droits, sa grande lucarne-pignon, et par le décor de menuiserie néogothique qui orne les gâbles.

Source : Ville de Gatineau, 2006.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison Henry-Marshall-Fulford liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- sa localisation en retrait du chemin d'Aylmer, sur un terrain boisé;
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage et demi, le toit à deux versants droits;
- la lucarne-pignon en façade;
- la symétrie de la composition et la disposition régulière des ouvertures;
- les éléments décoratifs néogothiques, dont la partie supérieure des gâbles;
- la charpente de bois équarri et le solage peu dégagé.

Haut de la page

Informations historiques

La maison Henry-Marshall-Fulford, bâtie au début des années 1850, est associée à l'une des familles pionnières d'Aylmer. Henry Marshall Fulford, un Américain du Connecticut, arrive en 1812 pour s'établir dans le canton de Hull. En 1829, disposant de l'appui de Philemon Wright (1760-1839), il présente une demande au gouvernement pour acheter une terre de la Couronne. Sa demande soulève l'opposition d'Abraham Olmstead qui a déjà travaillé une partie de la terre en question. Henry Marshall Fulford réussit à se porter acquéreur d'un lot situé au nord du chemin d'Aylmer. La maison Fulford est construite au début des années 1850 pour Henry Marshall Fulford ou pour son fils Marshall. Cette maison de bois équarri est alors recouverte de planches posées à clins.

Louisa, la fille de Fulford, épouse le marchand de bois John Foran (mort en 1896). En 1858, le couple quitte Aylmer pour occuper la ferme Fulford située le long du chemin d'Aylmer. Par la suite, la maison Henry-Marshall-Fulford est intégrée à la propriété des Foran. Elle est louée au fil des ans à différents occupants. Pendant les années 1930, Elwood Edey, alors secrétaire de la municipalité de Hull-Sud, y loue une chambre. Il se conforme ainsi au règlement voulant que le bureau municipal demeure en tout temps sur le chemin d'Aylmer.

En 1993, la maison Henry-Marshall-Fulford subit des modifications. Un appentis est alors bâti et un parement de brique grise est posé.

La maison Henry-Marshall-Fulford est citée en 1997.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Gatineau

Municipalité :

  • Gatineau

Adresse :

  • 825, chemin d'Aylmer

Lieux-dits :

  • Aylmer

Latitude :

  • 45° 24' 14.0"

Longitude :

  • -75° 47' 48.0"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Gatineau Canton de Hull Rang 2 14A-1-208-2

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • ALDRED, Diane. Le Chemin d'Aylmer : une histoire illustrée. The Aylmer Road: an illustrated history. Aylmer, Association du patrimoine d'Aylmer, 1994. 256 p.
  • Association du patrimoine d'Aylmer. Étude - Bâtiments patrimoniaux. Aylmer, Association du patrimoine d'Aylmer, 1988. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013