Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

485, chemin d'Aylmer

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Gatineau

Date :

  • 1935 – (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Images

Carte

Description

La maison située au 485, chemin d'Aylmer, est une résidence érigée en 1935. Le corps de logis principal de plan irrégulier comporte un étage et demi et est coiffé d'un toit à deux versants droits. Une annexe de volume semblable est implantée perpendiculairement au corps principal et est reliée à ce dernier par un entre-deux de moindre hauteur. La demeure est implantée sur un terrain paysager planté d'arbres matures, dans le secteur d'Aylmer de la ville de Gatineau.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Gatineau) 1997-05-06
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison située au 485, chemin d'Aylmer présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Cette résidence témoigne de l'histoire de la voie publique près de laquelle elle est érigée. Il s'agit de la plus ancienne route de la région, reliant depuis deux siècles Hull et Aylmer. Aménagé à partir de 1805, ce chemin est d'abord désigné sous le nom de « Britannia » ou « Turnpike ». Celui-ci permet de contourner les chutes et les rapides qui empêchent les navires de remonter la rivière des Outaouais au-delà de Hull. Il est ensuite prolongé jusqu'à Aylmer. En 1820, cette voie publique est élargie. Dès le début du XIXe siècle, de prospères agriculteurs s'installent le long de cette route. Ils sont suivis par de riches marchands de bois à partir des années 1830. De nombreux services sont aussi offerts pour répondre aux besoins des voyageurs et des résidents. Au tournant du XXe siècle, plusieurs lots provenant du morcellement des grandes fermes d'origine sont vendus à des résidents nantis d'Ottawa. Ces derniers, désireux de profiter des avantages de la campagne facilement accessible à partir de la ville, font construire plusieurs nouvelles demeures. Construite en 1935, la maison située au 485, chemin d'Aylmer, à l'instar de nombreuses résidences des environs, rappelle l'importance de cette voie de circulation dans le développement de la région.

La maison sise au 485, chemin d'Aylmer présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Elle témoigne des influences variées qui marquent l'architecture résidentielle de la première moitié du XXe siècle. Plusieurs de ses caractéristiques sont tirées de l'architecture domestique traditionnelle, dont le toit à deux versants droits, les fenêtres à guillotine et à carreaux et le fronton surmontant l'entrée principale. Ces éléments sont toutefois organisés de façon à créer des effets visuels nouveaux. Le recul de la partie gauche de la façade, la rupture dans le versant avant du toit qui en découle ainsi que la lucarne rentrante décentrée démontrent cette recherche de volumes complexes, marqués notamment par une organisation asymétrique des composantes architecturales. Par ailleurs, l'annexe implantée perpendiculairement au corps de logis principal est reliée à celui-ci par un entre-deux dont le faîte du toit est moins élevé que celui des autres parties du bâtiment. L'annexe participe donc à la diversité des volumes de l'édifice. La maison située au 485, chemin d'Aylmer constitue donc un exemple représentatif des formes nouvelles adoptées par l'architecture résidentielle au cours de la première moitié du XXe siècle.

Source : Ville de Gatineau, 2008.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison située au 485, chemin d'Aylmer, liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- son implantation sur un terrain paysager et planté d'arbres matures, en retrait du chemin d'Aylmer, dans un environnement rural;
- son volume, dont le plan irrégulier, l'élévation d'un étage et demi et le toit à deux versants droits;
- les matériaux, dont le crépi peint, le parement de planches à clins, la couverture de bardeaux de cèdre et les éléments ornementaux et architecturaux en bois;
- les ouvertures, dont les fenêtres rectangulaires à guillotine et à carreaux, la lucarne rentrante à pignon ainsi que les chambranles;
- l'ornementation sobre, dont le portail surmonté d'un fronton et les contrevents;
- la cheminée en brique;
- l'annexe disposée perpendiculairement au corps principal, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage et demi, le toit à deux versants droits, la couverture de bardeaux de cèdre, le parement posé horizontalement, les lucarnes rentrantes à pignon, les fenêtres rectangulaires à guillotine et à carreaux et les retours de corniche;
- l'entre-deux, dont l'élévation plus basse que celle des autres parties du bâtiment.

Haut de la page

Informations historiques

La maison située au 485, chemin d'Aylmer est érigée à proximité de la plus ancienne route de la région, reliant depuis plus de deux siècles Hull et Aylmer. En 1802, Philemon Wright (1760-1839) entreprend l'aménagement d'un chemin. Celui-ci permet de contourner les chutes et les rapides qui empêchent les navires de remonter la rivière des Outaouais au-delà de Hull. Trois ans plus tard, la route est prolongée jusqu'à Aylmer. Dès le début du XIXe siècle, des agriculteurs s'installent le long de cette voie publique. Ils sont suivis par de riches marchands de bois à partir des années 1830, à une époque où Aylmer connaît une période de croissance marquée. Plusieurs services sont également offerts pour répondre aux besoins des voyageurs et des résidents.

L'implantation de la Hull Electric Railway en 1900 favorise la croissance résidentielle et le développement des activités récréatives le long du chemin d'Aylmer. Au tournant du XXe siècle, plusieurs lots adjacents provenant du morcellement des grandes fermes établies au début du siècle précédent sont vendus à des résidents nantis d'Ottawa, désireux de profiter des avantages de la campagne facilement accessible à partir de la ville. C'est dans ce contexte qu'est construite, en 1935, la maison sise au 485, chemin d'Aylmer.

La maison située au 485, chemin d'Aylmer est citée en 1997.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Gatineau

Municipalité :

  • Gatineau

Adresse :

  • 485, chemin d'Aylmer

Lieux-dits :

  • Aylmer

Latitude :

  • 45° 23' 51.7"

Longitude :

  • -75° 48' 53.0"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Gatineau Canton de Hull Rang 2 17B-6

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • ALDRED, Diane. Aylmer Québec. Its Heritage / Aylmer Québec. Son patrimoine. Aylmer, Association de Patrimoine d'Aylmer, 1977. 228 p.
  • ALDRED, Diane. Le Chemin d'Aylmer : une histoire illustrée. The Aylmer Road: an illustrated history. Aylmer, Association du patrimoine d'Aylmer, 1994. 256 p.
  • BEAULIEU, Marc. Hull-Aylmer : quelques éléments d'histoire et d'architecture. Hull, Institut d'histoire et de recherche sur l'Outaouais, 1984. 115 p.
  • BRAULT, Lucien. Aylmer d'hier / of Yesteryear. Aylmer, Institut d'histoire de l'Outaouais, 1981. 272 p.
  • MALO, Pierre. « Aylmer, une ville jalouse de sa beauté ». Continuité. No 69 (1996), p. 36-37.
  • POIRIER, Nathalie. « Un bijou de chemin ». Continuité. No 117 (2008), p. 46-48.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013