Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Roy

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Maison Parent

Région administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

Municipalité :

  • Rimouski

Date :

  • vers 1810 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Personnes associées (2)

Voir la liste

Images

Carte

Description

La maison Roy est une résidence d'inspiration néoclassique construite vers 1810. Cette demeure en pierre, de plan rectangulaire à un étage et demi, reposant sur un soubassement exhaussé, est coiffée d'un toit à deux versants à larmiers retroussés formant des avant-toits. Une galerie ceinture le bâtiment sur quatre côtés. La maison Roy est située légèrement en retrait de la voie publique, dans la ville de Rimouski.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Rimouski) 2003-02-03
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Roy présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique reposant sur son ancienneté. Elle est l'une des plus anciennes habitations de Rimouski. La seigneurie de Rimouski est concédée le 24 avril 1688 à Augustin Rouer de Villeray et de La Cardonnière (vers 1664-1711). René Lepage, sieur de Sainte-Claire (1656-1718), l'acquiert en 1694. Lepage et son père, Germain, s'installent dans leur seigneurie en 1696. La paroisse créée en 1701 prend le nom de Saint-Germain en hommage au père du seigneur. Malgré sa fondation hâtive, Rimouski se développe lentement. Aussi, elle ne compte que 85 « feux » catholiques en 1791. La paroisse est érigée canoniquement en 1829. Construite vers 1810 ou reconstruite sur le solage d'un bâtiment plus ancien, la maison Roy est aujourd'hui l'une des plus anciennes habitations de Rimouski.

La maison Roy présente en outre un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Cette demeure est représentative de la maison québécoise d'inspiration néoclassique. Ce type d'habitation fait la synthèse de la tradition architecturale d'esprit français du XVIIIe siècle, d'apports formels d'origine britannique et découle également d'une nouvelle manière d'occuper les espaces. Dominant le paysage rural québécois au XIXe siècle, la maison néoclassique adopte des proportions plutôt horizontales; c'est le cas de la maison Roy. La façade symétrique de celle-ci où la porte centrale est flanquée de deux fenêtres de part et d'autre est caractéristique de ce type d'habitation, comme les fenêtres bien ordonnancées des murs pignons. Au deuxième niveau, les fenêtres moins hautes éclairent les pièces désormais habitées de cet étage. C'est la nouvelle façon d'occuper les espaces. L'esprit néoclassique se lit encore dans le toit à deux versants retroussés formant des avant-toits. Ils protègent la grande galerie entourant la maison Roy.

Source : Ville de Rimouski, 2007.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison Roy liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- sa situation légèrement en retrait de la voie publique, dans la ville de Rimouski;
- son volume, dont le plan rectangulaire, le soubassement surhaussé plus large que le corps de logis, l'élévation d'un étage et demi, le toit à deux versants à larmiers retroussés formant des avant-toits ainsi que la galerie ceinturant le bâtiment sur quatre côtés;
- les matériaux, dont la maçonnerie en moellons, la couverture en bardeaux de cèdre ainsi que les éléments architecturaux et ornementaux en bois;
- les ouvertures disposées symétriquement, dont les portes, les fenêtres à battants et à grands carreaux, les petites fenêtres des murs pignons, les lucarnes à pignon et les soupiraux;
- l'ornementation sobre, dont les chambranles et le garde-corps;
- la souche de cheminée centrale.

Haut de la page

Informations historiques

René Lepage, sieur de Sainte-Claire (1656-1718), acquiert en 1694 la seigneurie de Rimouski. Celle-ci avait été concédée le 24 avril 1688 à Augustin Rouer de Villeray et de La Cardonnière (vers 1664-1711). Lepage et son père, Germain, s'installent dans leur seigneurie en 1696. La paroisse créée en 1701 prend le nom de Saint-Germain en hommage au père du seigneur. Malgré sa fondation hâtive, Rimouski se développe lentement. Aussi elle ne compte que 85 « feux » catholiques en 1791. La paroisse est érigée canoniquement en 1829.

La maison Roy est probablement construite ou reconstruite sur le solage d'un bâtiment plus ancien vers 1810.

En 1875, Louis Parent vend sa terre et ses bâtiments, comprenant la maison, à Joseph Roy, de Saint-Fabien. Cette terre s'étend sur 122 mètres de front, sur une profondeur de 2,4 kilomètres. La maison possède alors une cheminée centrale massive ainsi qu'une annexe à l'arrière, servant de fournil. Le toit est couvert en bardeau de bois reposant sur un rang d'écorce de bouleau servant de coupe-vapeur.

Joseph Roy habite d'abord le soubassement où se trouve un gros âtre pour la cuisine. En raison de l'épaisseur du massif de maçonnerie et des petites dimensions des fenêtres, il y fait très sombre. Vers 1890, la famille Roy emménage au rez-de-chaussée. Elle commence également à utiliser les combles, qui servaient de grenier, comme espace de vie. Le soubassement devient alors un lieu d'entreposage pour les produits de la ferme.

La maison Roy est épargnée lors de la conflagration de 1950 qui détruit plus de 300 bâtiments à Rimouski. La massive cheminée centrale est démolie vers 1960 pour satisfaire aux exigences des assureurs. Le toit est recouvert de tôle probablement dans la deuxième moitié du XXe siècle.

La maison Roy est citée en 2003. La galerie bordée d'un garde-corps, entourant autrefois la résidence, est enlevée en 2004.

Après 2007, d'importants travaux de restauration sont effectués. La couverture en bardeaux, la galerie ainsi que la cheminée centrale sont notamment rétablies. L'enduit imitant la pierre de taille est également retiré.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Bas-Saint-Laurent

MRC :

  • Rimouski-Neigette

Municipalité :

  • Rimouski

Adresse :

  • 811, boulevard Saint-Germain

Latitude :

  • 48° 25' 44.0"

Longitude :

  • -68° 35' 17.0"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Rimouski Ville de Saint-Germain-de-Rimouski Absent 48-37 ptie

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • GUAY, Charles. Chronique de Rimouski. Québec, P.G. Delisle imprimeur, 1873. 417 p.
  • PINEAU, Louis. « D'esprit franco-québécois, la plus vieille maison date de 1810 environ ». Progrès Écho, s.d. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013