Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Poste d'incendie et de police Numéro-Deux-de-Shawinigan

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Poste d'incendie et de police no. 2

Région administrative :

  • Mauricie

Municipalité :

  • Shawinigan

Date :

  • 1922 (Construction)

Usage :

  • Services et institutions (Casernes de pompiers)
  • Services et institutions (Postes de police)

Éléments associés

Plaques commémoratives associées (1)

Personnes associées (1)

Voir la liste

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

Le poste d'incendie et de police Numéro-Deux-de-Shawinigan est un bâtiment de brique de plan rectangulaire flanqué de deux corps secondaires moins élevés et d'une tour carrée. Il se situe dans un milieu urbain hétérogène, au coeur de la municipalité de Shawinigan.

Ce bien est classé immeuble patrimonial.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2

Groupement :

Détaché

Annexes :

  • Agrandissement

Saillies :

  • Avant-corps
  • Cheminée
  • Escalier
  • Galerie
  • Mât
  • Tour

Fondations :

  • Béton

Élévations :

  • Façade arrière :
  • Façade droite : Brique
  • Façade gauche : Brique
  • Façade avant : Brique

Toit :

  • Forme : Plat

Porte principale :

  • bois, à panneaux et vitrage, à imposte

Autre(s) porte(s) :

  • de garage
  • métallique, à battants

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à moyens ou grands carreaux
  • Rectangulaire, À battants, à petits carreaux
  • Rectangulaire, Contemporaine

Éléments architecturaux :

  • Acrotère
  • Bandeau
  • Chaîne d'angle
  • Chambranle
  • Clé
  • Corniche moulurée
  • Entablement
  • Épi
  • Jeu de briques
  • Parapet
  • Pierre millésimée
  • Pilastre
  • Plate-bande

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2012-10-19

Statuts antérieurs

  • Reconnaissance, 2003-12-11
 
Avis d'intention de classement échu Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2002-12-16
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le poste d'incendie et de police Numéro-Deux-de-Shawinigan présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Ce bâtiment est l'un des derniers édifices d'importance construits au cours de l'âge d'or de Shawinigan qui subsiste. Au tournant du XXe siècle, Shawinigan connaît une période de grande prospérité liée à son développement industriel. La ville se dote alors d'édifices publics à la mesure de ses ambitions : hôtel de ville, marché public, postes d'incendie et de police. Ces immeubles sont remplacés au fil des ans, et le poste d'incendie et de police Numéro-Deux-de-Shawinigan constitue l'un des derniers témoins de cette époque.

Le poste d'incendie et de police Numéro-Deux-de-Shawinigan présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Il constitue un bon exemple d'utilisation de l'architecture Beaux-Arts dans la typologie formelle propre aux édifices publics du premier quart du XXe siècle. Ce style, qui s'inspire de courants internationaux provenant des États-Unis et d'Europe, touche la production québécoise de la première moitié de ce siècle. L'architecture Beaux-Arts marque une certaine rupture avec l'éclectisme de la période précédente. La caserne de Shawinigan en constitue un bon exemple par le volume simple, la composition tripartite des élévations et l'ornementation classique. Par ailleurs, ce bâtiment est représentatif d'une typologie fonctionnelle. L'expansion des agglomérations urbaines au début du XXe siècle nécessite la construction d'infrastructures modernes comme des postes d'incendie et de police. À cette époque, il est d'usage de rassembler les deux services dans un seul bâtiment. Par son architecture particulière facilement reconnaissable à ses grandes portes de garage et à sa tour de séchage des boyaux, le poste d'incendie et de police constitue un élément structurant du paysage urbain. L'édifice de Shawinigan, en raison de son intégrité architecturale, illustre bien ce type de bâtiment propre au début du XXe siècle.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du poste d'incendie et de police Numéro-Deux-de-Shawinigan liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, entre autres :
- les caractéristiques propres à l'architecture Beaux-Arts, notamment une composition tripartite des élévations (un soubassement de béton recouvert d'un parement qui imite la pierre de taille, un étage noble, un couronnement constitué d'un parapet), l'ordonnance régulière des ouvertures ainsi qu'un corps de bâtiment au volume simple en brique coiffé d'une toiture plate;
- les caractéristiques propres à l'ornementation Beaux-Arts, notamment des pilastres en brique se composant d'une base et d'un couronnement en pierre calcaire, des chaînages d'angle en brique ainsi que des entablements sobres;
- les caractéristiques préfigurant l'art Déco, notamment des bandeaux de brique ainsi que des insertions de pierre;
- les caractéristiques liées à la fonction de poste d'incendie, notamment une tour carrée servant au séchage des boyaux ainsi que des portes de garage en façade;
- des fenêtres en bois à battants à carreaux comportant des impostes vitrées;
- un épi;
- des encadrements de fenêtre en brique comprenant, notamment, des appuis en pierre calcaire.

Haut de la page

Informations historiques

L'aménagement de Shawinigan débute au tournant du XXe siècle, à la faveur de son important développement industriel. Dès les premières années du siècle, une ville moderne prend forme avec d'imposantes infrastructures publiques et industrielles. Pour répondre à la croissance de l'agglomération et se prémunir contre les conflagrations, la ville entreprend la construction d'un premier poste d'incendie et de police en 1920-1921, puis d'un second en 1922 selon les plans de l'architecte Ernest-A. Labelle. Originaire de Montréal, Labelle, qui réside à Shawinigan depuis 1918, poursuivra sa carrière à Trois-Rivières et à New York.

Les premiers édifices d'importance de la ville sont démolis au fil des ans. À titre d'exemple, le poste d'incendie et de police Numéro-Un-de-Shawinigan est détruit en 1965. En conséquence, le poste d'incendie et de police Numéro-Deux-de-Shawinigan constitue le dernier témoin de l'âge d'or de la ville, cette période de grande prospérité liée à son développement industriel.

Le poste d'incendie et de police Numéro-Deux-de-Shawinigan est reconnu en 2003. Il est devenu classé à l'entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel en 2012.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Mauricie

MRC :

  • Shawinigan

Municipalité :

  • Shawinigan

Adresse :

  • 1993, avenue Champlain
  • 2023, avenue Champlain

Latitude :

  • 46° 33' 15.344"

Longitude :

  • -72° 44' 36.484"

Haut de la page

Documents

Références

Notices bibliographiques :

  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • s.a. Poste d'incendie et de police numéro-deux-de-Shawinigan. Québec, Ministère de la Culture et des Communications, 2004. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013