Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Château d'eau de l'ancienne mine Sullivan

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Abitibi-Témiscamingue

Municipalité :

  • Val-d'Or

Date :

  • 1940 (Construction)

Usage :

  • Production et extraction de richesses naturelles (Extraction minière: minéraux métalliques)

Éléments associés

Groupes associés (1)

Images

Carte

Description

Le château d'eau de l'ancienne mine Sullivan est une construction industrielle érigée en 1940. La structure est composée d'un réservoir cylindrique à base hémisphérique, surmonté d'un toit conique. Le réservoir est soutenu par quatre piliers métalliques et est relié au sol par une conduite d'eau cylindrique. Un petit édifice de plan carré surmonté d'un toit à quatre versants droits est construit sous le réservoir, entre les piliers de support. Le château d'eau de l'ancienne mine Sullivan est situé sur un léger promontoire, en retrait d'une route nationale, dans le secteur Sullivan de la ville de Val-d'Or.

Ce bien est cité immeuble patrimonial.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Val-d'Or) 1998-08-05
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le château d'eau de l'ancienne mine Sullivan présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Il constitue l'un des derniers témoins de l'existence de la mine Sullivan, la plus importante des trois mines ayant contribué au développement de la municipalité de Sullivan (maintenant fusionnée à Val-d'Or). En 1911, les prospecteurs Hertel Authier et James-Joseph O'Sullivan découvrent une veine aurifère près du lac De Montigny. Le développement de la mine est dirigé par le prospecteur et financier Pierre Beauchemin (1892-1968), à partir de 1928. L'extraction du minerai ne commence toutefois qu'en mai 1934. La même année, une partie de la concession minière est divisée en lots afin de permettre l'établissement du village de Sullivan. En 1939 et 1940, plusieurs bâtiments et équipements sont construits pour la mine Sullivan, dont le château d'eau. La mine cesse ses activités en 1967. Le château d'eau de l'ancienne mine Sullivan est l'un des seuls vestiges de ce site minier disparu ayant gardé son aspect originel, les autres bâtiments ayant été détruits ou transformés depuis la fermeture de la mine.

Le château d'eau de l'ancienne mine Sullivan présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Plusieurs châteaux d'eau jalonnent le paysage de l'Abitibi. Ces structures servent à garder une pression d'eau constante dans le système de canalisation. Le réservoir du château d'eau de l'ancienne mine Sullivan est plus étroit et élancé que la plupart des structures de même fonction. Il se distingue aussi des autres châteaux d'eau abitibiens par son toit conique très visible et sa base hémisphérique, deux éléments généralement peu visibles. Ces caractéristiques confèrent au château d'eau de l'ancienne mine Sullivan une esthétique particulière, qui le distingue des structures semblables de la région.

Source : Ville de Val-d'Or, 2007.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du château d'eau de l'ancienne mine Sullivan liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- sa situation sur une légère élévation de terrain, dans un environnement partiellement boisé;
- sa localisation en retrait d'une route nationale, dans le secteur Sullivan de la ville de Val-d'Or;
- le réservoir d'acier cylindrique, sa base hémisphérique, le garde-corps entourant la base, le toit conique surmonté d'une antenne, l'inscription peinte « Sullivan » indiquant le nom de la mine et de la municipalité;
- la structure de support métallique, dont les quatre piliers principaux, les traverses reliant les piliers, les tiges de contreventement en croix de Saint-André;
- la conduite d'eau cylindrique en bois et son sommier en acier;
- l'édifice de plan carré surmonté d'un toit à quatre versants droits, percé en son centre par la conduite d'eau.

Haut de la page

Informations historiques

En 1911, les prospecteurs Hertel Authier et James Joseph O'Sullivan découvrent une veine aurifère près du lac De Montigny. Vers 1927, la concession Authier-Sullivan est achetée par le financier et prospecteur Pierre Beauchemin (1892-1968) et ses frères. Les frères Beauchemin sont alors parmi les seuls dirigeants francophones de mine. L'extraction du minerai à la mine Sullivan commence en 1934. La même année, une partie de la concession minière est divisée en lots afin de permettre l'établissement des mineurs. Une ville naît alors et prend le nom de Sullivan.

En 1939 et 1940, la mine connaît une phase de développement sans précédent. Plusieurs nouveaux bâtiments et équipements sont construits, comme les bureaux de la société Sullivan, le magasin, l'atelier mécanique, la chambre de séchage, le bâtiment des chaudières, deux réservoirs de minerai supplémentaires et un nouveau treuil. C'est dans cette période de développement qu'est érigé le château d'eau de l'ancienne mine Sullivan. Il s'agit d'un gigantesque réservoir d'eau métallique, d'une capacité de 454 000 litres, permettant de garder une pression constante dans le système de canalisation. Le château d'eau de l'ancienne mine Sullivan se distingue des autres réservoirs d'eau abitibiens par sa silhouette plus étroite et élancée ainsi que par sa base hémisphérique et son toit conique très visibles.

La mine Sullivan est la dernière des trois mines ayant contribué au développement de la municipalité de Sullivan. L'entreprise a fermé ses portes en 1967, après la mine Greene-Stabell (1933-1937) et la mine Siscoe (1929-1949). À partir de 1972, la société Sullivan vend au village de Sullivan son système d'aqueduc et d'égouts, les bureaux, le laboratoire d'analyse, l'atelier mécanique et le château d'eau. Les structures ayant servi à l'exploitation minière sont détruites ou profondément altérées, depuis la fermeture de la mine, à l'exception de quelques-unes, dont le château d'eau. Ce dernier n'est plus utilisé depuis la fermeture de la mine.

Le château d'eau de l'ancienne mine Sullivan est cité en 1998.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Abitibi-Témiscamingue

MRC :

  • La Vallée-de-l'Or

Municipalité :

  • Val-d'Or

Adresse :

  • 456, rue Tremblay

Lieux-dits :

  • Sullivan

Latitude :

  • 48° 7' 40.5"

Longitude :

  • -77° 50' 15.4"

Désignation cadastrale :

  • Lot 4 720 781

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • s.a. En souvenir des jours: Sullivan 50, 1937-1987. s.l. Sullivan, 1987. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013