Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Presbytère de Saint-Georges-de-Windsor

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Presbytère de la Fabrique Saint-Georges-de-Windsor

Région administrative :

  • Estrie

Municipalité :

  • Saint-Georges-de-Windsor

Date :

  • 1926 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Mission curiale)
  • Patrimoine religieux (Vie quotidienne)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Presbytères et bâtiments associés)

Éléments associés

Personnes associées (2)

Voir la liste

Images

Carte

Description

Le presbytère de Saint-Georges-de-Windsor est une résidence à caractère religieux érigée en 1926. Ce bâtiment en brique, de plan carré à deux étages et demi, est coiffé d'un toit en pavillon. Une galerie ceinture le bâtiment sur trois côtés et un balcon est aménagé en façade. Une aile de plan rectangulaire à deux étages est ajoutée à l'arrière. Le presbytère se situe en retrait de la voie publique, sur un grand terrain dégagé, dans le noyau villageois de la municipalité de Saint-Georges-de-Windsor.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Saint-Georges-de-Windsor) 1993-10-06
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le presbytère de Saint-Georges-de-Windsor présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Le bâtiment est représentatif de la maison cubique, un type d'architecture résidentielle très répandu dans la première moitié du XXe siècle. Ce modèle, communément appelé « Four Square House », apparaît aux États-Unis vers 1890. Il est ensuite largement diffusé grâce aux catalogues d'architecture. Il devient rapidement populaire dans toute l'Amérique du Nord, notamment grâce à son volume simple et spacieux. Une ornementation sobre ou plus élaborée peut y être aussi appliquée. La maison cubique apparaît au moment où l'architecture domestique s'industrialise notamment grâce à l'arrivée sur le marché de matériaux et d'éléments préfabriqués offerts par catalogue. Le modèle, polyvalent, est adopté tant par les entrepreneurs que par les architectes. Le presbytère de Saint-Georges-de-Windsor constitue un exemple représentatif de maison cubique, notamment par son plan carré, son élévation de deux étages et demi, son toit en pavillon percé de grandes lucarnes et sa galerie ceinturant le bâtiment sur trois côtés. Il témoigne de l'utilisation de ce type architectural résidentiel au Québec dans la première moitié du XXe siècle.

Source : Municipalité de Saint-Georges-de-Windsor, 2007.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du presbytère de Saint-Georges-de-Windsor liés à sa valeur architecturale comprennent, notamment :
- son volume, dont le plan carré, l'élévation de deux étages et demi, le toit en pavillon;
- les matériaux, dont le parement en brique rouge, la couverture en tôle à baguettes ainsi que la menuiserie décorative;
- les ouvertures, dont les fenêtres rectangulaires à guillotine, les fenêtres serliennes des lucarnes, les portes (certaines à double vantail) ainsi que leurs chambranles;
- la galerie couverte ceinturant le bâtiment sur trois côtés et le balcon aménagé au centre de la façade;
- la souche de cheminée en brique;
- l'annexe située à l'arrière du bâtiment, dont le plan carré, l'élévation de deux étages et le toit à croupes.

Haut de la page

Informations historiques

Le presbytère de Saint-Georges-de-Windsor est la deuxième maison curiale construite dans la paroisse. Celle-ci est érigée canoniquement en 1863. En 1868, l'évêque de Trois-Rivières, Thomas Cooke (1792-1870), autorise l'édification de l'église. Sa bénédiction a lieu en 1870. Un premier presbytère en bois est construit vers 1870. L'église fait l'objet d'un agrandissement en 1914.

Le presbytère actuel est bâti en 1926 d'après les plans de M. Désilets, d'Acton Vale. Il remplace la première maison curiale. Alénor Boisvert dirige les travaux. Le presbytère est un exemple de maison cubique. Ce modèle, communément appelé « Four Square House », apparaît aux États-Unis vers 1890. Il est ensuite largement diffusé grâce aux catalogues d'architecture. Ce type devient rapidement populaire dans toute l'Amérique du Nord, notamment grâce à son volume simple et spacieux. Une ornementation sobre ou plus élaborée peut y être appliquée. La maison cubique apparaît au moment où l'architecture domestique s'industrialise, notamment grâce à l'arrivée sur le marché de matériaux et d'éléments préfabriqués offerts par catalogue. Le modèle, polyvalent, est souvent adopté par les constructeurs locaux, comme en témoigne le presbytère de Saint-Georges-de-Windsor.

Le presbytère de Saint-Georges-de-Windsor est cité en 1993. Un musée d'arts religieux catholiques est aménagé dans les combles du presbytère. Une friperie occupe le reste de l'édifice, au profit de la réfection de l'église.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Estrie

MRC :

  • Les Sources

Municipalité :

  • Saint-Georges-de-Windsor

Adresse :

  • 493, rue Principale

Lieux-dits :

  • Windsor

Latitude :

  • 45° 41' 54.2"

Longitude :

  • -71° 50' 42.6"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Richmond Canton de Windsor Absent 175 ptie

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • Comité de l'album de Saint-Georges-de-Windsor. Saint-Georges-de-Windsor, 1861-1986. Sherbrooke, Albums souvenirs québécois, 1985. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013