Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Cimetière de Saint-Éphrem-de-Beauce

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Cimetière de Saint-Éphrem

Région administrative :

  • Chaudière-Appalaches

Municipalité :

  • Saint-Éphrem-de-Beauce

Date :

  • 1882 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Usage :

  • Services et institutions (Cimetières)

Images

Carte

Description

Le cimetière de Saint-Éphrem-de-Beauce est un lieu de sépulture aménagé en 1882. Ce cimetière de taille moyenne se compose d'un terrain au relief peu accusé, sans arbres et entouré d'une clôture de fer. Les stèles et les monuments funéraires sont disposés en rangées rectilignes séparées par une allée centrale. Le cimetière est situé au milieu du noyau villageois de Saint-Éphrem-de-Beauce, à proximité de l'église.

Ce bien est cité immeuble patrimonial.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Saint-Éphrem-de-Beauce) 1991-08-06
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le cimetière de Saint-Éphrem-de-Beauce présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Plusieurs personnalités marquantes de l'histoire de la localité y reposent. Le territoire de Saint-Éphrem est colonisé à partir du début des années 1840. En 1856, après quelques années de peuplement, la paroisse est fondée. L'année 1866 voit l'érection canonique de la paroisse et l'érection civile de la municipalité. Le premier cimetière de la paroisse est inauguré la même année. En 1880, commence la construction de l'église, qui doit occuper une partie du terrain du cimetière; c'est pourquoi celui-ci est déménagé avant d'être béni en 1882. L'église est terminée en 1884. Plusieurs citoyens éminents sont inhumés dans le cimetière de Saint-Éphrem-de-Beauce. C'est le cas d'Édouard Roy (1843-1927), médecin ayant exercé sa profession à Saint-Éphrem-de-Beauce durant de nombreuses années; de Dorilas Roy (1883-1931), fils du précédent et lui aussi médecin, qui a pratiqué la médecine à Saint-Éphrem-de-Beauce conjointement avec son père; de Joseph Gignac (1872-1944), curé de Saint-Éphrem-de-Beauce durant plus de trente ans, de 1913 à 1944; et de Clovis-Ernest Pagé (1857-1948), notaire de la municipalité pendant 66 ans, de 1882 à 1948.

Le cimetière de Saint-Éphrem-de-Beauce présente aussi un intérêt patrimonial pour ses valeurs historique et paysagère reposant sur sa représentativité par rapport à un type de lieu de sépulture, le cimetière paroissial catholique en milieu rural. C'est à partir du IXe siècle de notre ère que les chrétiens commencent à enterrer leurs défunts dans un cimetière situé près de l'église. Cette tradition est encore en usage lorsque les Français s'établissent dans la vallée du Saint-Laurent, aux XVIIe et XVIIIe siècles. Quelques seigneurs et notables ont le privilège d'être inhumés sous l'église. Cependant, la plupart des personnes sont enterrées dans le cimetière paroissial. Le XIXe siècle est l'époque des cimetières-jardins, et le Québec n'échappe pas à cette tendance. Toutefois, le cimetière de Saint-Éphrem-de-Beauce, qui date de 1882, démontre que la tradition du cimetière paroissial ne disparaît pas. Le cimetière de Saint-Éphrem-de-Beauce présente en effet les caractéristiques généralement associées à ce genre de cimetière. Il est situé au coeur de la localité, près de l'église, sur la route 108 Est, qui traverse la municipalité de Saint-Éphrem-de-Beauce. Le cimetière, de taille modeste, est aménagé en rangées rectilignes, séparées par une allée centrale. Il comprend un calvaire et plusieurs monuments funéraires imposants.

Source : Municipalité de Saint-Éphrem-de-Beauce, 2007.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du cimetière de Saint-Éphrem-de-Beauce liés à ses valeurs historique et paysagère comprennent, notamment :
- les sépultures de plusieurs notables locaux;
- la situation à proximité de l'église;
- l'aménagement marqué par l'alignement des stèles et des monuments en rangées droites, séparées par une allée centrale;
- la localisation dans la municipalité de Saint-Éphrem-de-Beauce.

Haut de la page

Informations historiques

Les terres du canton de Tring, où se trouve Saint-Éphrem-de-Beauce, sont concédées en 1804. Cependant, elles ne sont défrichées que durant les années 1830 et peuplées à partir de 1840 environ. En 1849, l'arpenteur Jean-Pierre Proulx, de Sainte-Marie, achète les terres où s'élève plus tard Saint-Éphrem-de-Beauce. Quatre ans plus tard, en avril 1853, il fait don à la fabrique du terrain où sont érigés l'église et le cimetière. Une première chapelle est construite en 1855. La paroisse, fondée l'année suivante, est vraisemblablement nommée Saint-Éphrem, en l'honneur d'Éphrem Proulx. Celui-ci est le fils aîné de l'arpenteur Jean-Pierre Proulx. L'érection canonique de la paroisse et l'érection civile de la municipalité de Saint-Éphrem-de-Beauce ont lieu la même année, en 1866. C'est aussi cette année-là qu'est inauguré le premier cimetière de la paroisse. En 1880, la construction d'une église commence afin de remplacer la chapelle, devenue vétuste. Le futur temple doit empiéter sur le terrain du cimetière; c'est pourquoi celui-ci est déménagé au cours de l'été 1882. Le cimetière actuel est béni au cours de l'année. Le cimetière, qui mesure environ 82 mètres sur 54 à l'origine, est agrandi en 1914. Il a probablement fait l'objet d'autres agrandissements par la suite.

Le cimetière de Saint-Éphrem est cité en 1991.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Chaudière-Appalaches

MRC :

  • Beauce-Sartigan

Municipalité :

  • Saint-Éphrem-de-Beauce

Adresse :

  • route 271 Sud

Lieux-dits :

  • Saint-Éphrem-de-Tring

Latitude :

  • 46° 3' 42.6"

Longitude :

  • -70° 57' 0.0"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Beauce Paroisse de Saint-Éphrem-de-Tring Absent 232

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • MATHIEU, Hermann. Notes historiques sur la paroisse de St-Ephrem de Beauce et le canton de Tring. s.l. 1981. 310 p.
  • MATHIEU, Hermann. Répertoire des naissances, mariages, annotations marginales et sépultures, paroisse Saint-Éphrem-de-Beauce, 1866-1991.... Saint-Éphrem-de-Beauce, Société historique de St-Éphrem-de-Beauce, 1991. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013