Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

7570, 1ère Avenue

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Québec

Date :

  • vers 1922 – vers 1943 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Description

La demeure sise au 7570, 1ère Avenue est une imposante maison cubique construite vers 1929. De plan carré, cette résidence en brique de deux étages est coiffée d'un toit en pavillon couvert de tôle posée à la canadienne. Une galerie protégée par un pare-soleil est aménagée sur la façade avant et se poursuit sur la façade latérale sud. La maison est implantée en retrait d'une artère ancienne, sur un terrain où la végétation est importante. Elle est située dans le noyau villageois de l'arrondissement municipal de Charlesbourg de la ville de Québec.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Québec) 2000-08-08

Statuts antérieurs

  • Citation, 1989-05-15
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La demeure située au 7570, 1ère Avenue présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Elle est représentative d'un type d'architecture domestique, soit la maison cubique. Ces maisons sont érigées au Québec dès la fin du XIXe siècle, et ce, jusque dans la première moitié du XXe siècle. Ce modèle résidentiel qui provient des États-Unis est communément appelé Foursquare. Développé vers 1890, il est surtout destiné à la classe moyenne qui habite la banlieue. Sa popularité s'explique par son volume simple et dépouillé qui contraste avec l'architecture victorienne de la fin du XIXe siècle ainsi que par son accessibilité. En effet, les modèles de maisons cubiques sont notamment diffusés dans des catalogues d'architecture. Aussi, le marché offre des matériaux standards peu coûteux et disponibles, pour certains, par catalogue. C'est le cas notamment des portes et des fenêtres. La demeure de la 1ère Avenue se rattache à ce modèle architectural entre autres par son volume cubique de deux étages, son toit bas en pavillon aux avant-toits débordants, son revêtement de briques et sa galerie couverte d'un pare-soleil, aménagée en façade et sur un mur latéral du rez-de-chaussée. Véritable symbole de confort, la galerie constitue le principal ornement, avec ses poteaux en bois de facture classique et les balustres tournés de son garde-corps. Située dans le noyau villageois de Charlesbourg, la demeure possède encore toutes ses composantes architecturales d'origine et témoigne de la vogue que connaît la maison cubique au Québec.

Source : Ville de Québec, 2005.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la résidence sise au 7570, 1ère Avenue comprennent, notamment :
- sa situation au centre d'un terrain paysager, en retrait d'une artère ancienne du noyau villageois de Charlesbourg;
- son volume, dont le plan carré, les deux étages, le toit bas en pavillon et la galerie aménagée sur deux façades, protégée d'un pare-soleil;
- ses matériaux, dont le parement en brique rouge, la tôle posée à la canadienne sur le toit et la tôle à baguettes sur le pare-soleil;
- ses ouvertures, disposées de manière symétrique en façade, dont les fenêtres en bois à battants avec imposte et baies latérales ainsi que les portes de la façade et du mur latéral en bois à carreaux, surmontées d'une imposte;
- son ornementation, dont les poteaux en bois de facture classique et le garde-corps aux balustres tournés de la galerie et les linteaux de briques en soldat couronnant les ouvertures de la façade.

Haut de la page

Informations historiques

La demeure située au 7570, 1ère Avenue aurait été érigée vers 1929. Elle est bâtie d'après les modèles de maisons cubiques diffusés notamment au Québec par le biais de catalogues d'architecture. Développé vers 1890, ce modèle résidentiel communément appelé Foursquare provient des États-Unis. Destiné à la classe moyenne qui habite la banlieue, il est populaire au Québec dans la première moitié du XXe siècle.

La résidence sise au 7570, 1ère Avenue est citée en 1989.

Haut de la page

Évaluation d'inventaire

  • Inventaire patrimonial de l'arrondissement de Charlesbourg de la ville de Québec, à l'extérieur du site patrimonial déclaré de Charlesbourg (2018)
    Ville de Québec


  • La maison Cléophas-Rainville, implantée au 7570, 1re Avenue, possède une valeur patrimoniale supérieure qui repose sur son ancienneté, son intérêt architectural, son authenticité ainsi que sur sa position. Elle est citée immeuble patrimonial.

    La maison possède une bonne valeur d'âge. Elle a été érigée entre 1922 et 1943, à l'époque où Cléophas Rainville en est propriétaire. En 1989, la Ville de Charlesbourg cite la maison immeuble patrimonial et protège ainsi son enveloppe extérieure.

    La maison présente une valeur architecturale supérieure en raison de sa représentativité par rapport à la maison cubique. Ce modèle architectural développé aux États-Unis à la fin du 19e siècle se répand ensuite au Canada, où elle gagne en popularité, en raison de ses méthodes de construction devenues simplifiées par l'utilisation de matériaux standardisés, d'une charpente à claire-voie, de composantes préfabriquées et de la diffusion de plans de maison par le biais de catalogues et de revue. Particulièrement populaire pour la quantité d'espace habitable qu'elle offre, la maison cubique se reconnait par son plan carré, ses deux ou trois étages coiffés d'une toiture à quatre versants ou plate et sa composition classique. Des galeries et des balcons sont habituellement greffés aux façades alors que l'ornementation varie selon le goût et les moyens financiers du propriétaire.

    La maison possède une bonne valeur d'usage. Elle conserve depuis son origine un usage résidentiel. Il s'agit d'une ancienne maison villageoise de Charlesbourg.

    La maison présente une valeur d'authenticité supérieure en raison de la conservation de la majorité de ses composantes traditionnelles. En effet, on retrouve la toiture à quatre versants en tôle à la canadienne, trois façades en brique, la porte à panneaux de bois et vitrage surmontée d'une imposte, les fenêtres à battant sans carreaux en bois surmontées d'une imposte de la façade principale, sont deux éléments typiques des années 1920. La galerie qui court sur deux façades complètes est un véritable symbole de confort. Spacieuse et avenante, ses poteaux rappellent les colonnes classiques et sa balustrade de poteaux de bois tournés lui confèrent de belles qualités. Toutes les façades sont symétriques, percées de grandes ouvertures au rez-de-chaussée, et d'ouvertures plus petites à l'étage. Quelques modifications ont été apportées au fil de temps, notamment aux fenêtres arrière et celle du côté droit par un modèle à guillotine ainsi que le revêtement de la façade arrière qui semble être en aluminium. La fenêtre en baie sur la façade arrière a été ajoutée dans les années 1990.

    La maison possède une valeur de position supérieure. Bien que son paysage villageois ait bien changé, elle se situe à proximité de site patrimonial de Charlesbourg, dans un regroupement de maisons anciennes. La maison est implantée en bordure de la 1re Avenue, artère importante reliant Québec à Charlesbourg.

    Haut de la page

    Emplacement

    Region administrative :

    • Capitale-Nationale

    MRC :

    • Québec

    Municipalité :

    • Québec

    Arrondissement municipal :

    • Charlesbourg

    Adresse :

    • 7570, 1e Avenue

    Latitude :

    • 46° 51' 30.6"

    Longitude :

    • -71° 16' 2.9"

    Désignation cadastrale

    Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
    Québec Paroisse de Charlesbourg Absent 686-3 ptie

    Haut de la page

    Références

    Notices bibliographiques :

    • Patri-Arch. Patrimoine de l'arrondissement historique de Charlesbourg. Charlesbourg, Ville de Charlesbourg, Gestion du territoire, 1999. 105 p.

    Multimédias disponibles en ligne :

    Haut de la page

    Gouvernement du Québec

    © Gouvernement du Québec, 2013