Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Presbytère de Saint-Henri

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Chaudière-Appalaches

Municipalité :

  • Saint-Henri

Date :

  • 1906 – (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Mission curiale)
  • Patrimoine religieux (Vie quotidienne)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Presbytères et bâtiments associés)

Images

Carte

Description

Le presbytère de Saint-Henri est une maison curiale construite en 1906. Le bâtiment en brique est composé de volumes simples s'élevant sur deux étages. Il est coiffé de toits en pavillon percés de lucarnes. La façade est ornée d'une grande lucarne surmontée d'un toit pyramidal, d'un balcon ainsi que d'une galerie qui se poursuit sur un côté. Le presbytère est situé légèrement en retrait de la voie publique sur un grand terrain face à la rivière Etchemin. Il se trouve à proximité de l'église et du cimetière au coeur de la municipalité de Saint-Henri.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Saint-Henri) 1990-08-06
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

Le presbytère de Saint-Henri présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Il est représentatif des maisons curiales construites au début du XXe siècle. Le bâtiment en brique beige s'élevant sur deux étages date de 1906. Les volumes simples, les toits en pavillon, les lucarnes et la longue galerie rappellent l'influence de la maison cubique, modèle populaire à cette époque, notamment pour la construction de presbytères. À cette structure s'ajoutent des éléments ornementaux issus de différents courants, dont le toit pyramidal de la grande lucarne et les consoles. Avec le balcon, ces éléments mettent l'accent sur l'entrée principale, contribuant ainsi à son caractère imposant. La monumentalité du bâtiment symbolise l'importance de l'Église et du curé au sein de l'organisation sociale. Le presbytère de Saint-Henri témoigne de cette prédominance au Québec au début du XXe siècle.

Le presbytère de Saint-Henri présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Entre 1750 et 1782, un presbytère est aménagé à l'étage supérieur de la première chapelle située dans un autre secteur du village. En 1781, au moment de la construction du deuxième lieu de culte, le centre du village se déplace sur son site actuel. Une maison curiale est implantée en 1784 au sein de ce nouvel ensemble. Le présent bâtiment est construit en 1906. Le presbytère de Saint-Henri marque la continuité du noyau religieux au coeur de la municipalité de Saint-Henri depuis la fin du XVIIIe siècle.

Source : Municipalité de Saint-Henri, 2009.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques du presbytère de Saint-Henri liés à ses valeurs architecturale et historique comprennent, notamment :
- sa situation sur la place de la Fabrique à proximité de l'église et du cimetière, au coeur de la municipalité;
- son implantation sur un grand terrain légèrement en retrait de la voie publique, face à la rivière Etchemin;
- son volume, dont les deux corps de logis rectangulaires, l'élévation sur deux étages, les toits en pavillon, la galerie et le balcon;
- ses matériaux, dont le parement en brique beige, le soubassement en pierre, la couverture en tôle à la canadienne ainsi que les éléments ornementaux et architecturaux en bois;
- ses ouvertures, dont la porte semi-vitrée à double vantail avec imposte, les portes semi-vitrées à simple vantail avec imposte (et une avec baies latérales), les fenêtres à grands carreaux (dont certaines avec imposte) ainsi que les lucarnes à pignon;
- son ornementation, dont les colonnes ouvragées, les aisseliers, la balustrade, la corniche à modillons, les consoles, les plates-bandes et les clefs décoratives;
- la grande lucarne, dont le toit pyramidal, les fenêtres rectangulaires et cintrées ornées de petits bois, les frontons et les pilastres corniers.

Haut de la page

Informations historiques

Le presbytère de Saint-Henri fait partie du noyau institutionnel et religieux de la municipalité du même nom. Le territoire sur lequel est situé Saint-Henri est concédé dès 1636 au gouverneur Jean de Lauzon. En 1714, la seigneurie de Lauzon est vendue à Étienne Charest. Le secteur de Saint-Henri, qui est traversé par la rivière Etchemin, est colonisé dès la première moitié du XVIIIe siècle. Pendant un moment, il porte le nom de Sainte-Geneviève-à-la-Côte-Saint-Henry. Le village se développe grâce aux moulins sur la rivière Etchemin ainsi qu'aux activités forestières et agricoles.

L'abbé Louis-Joseph Mercereau est considéré comme le fondateur de la paroisse de Saint-Henri. À compter de 1749, date de l'établissement de la mission, les lieux sont dénommés Saint-Henri-de-Lauzon. Une première chapelle est construite en 1750. Elle est située sur une petite colline, près des îles et des chutes Etchemin; le seigneur Charest fait don du terrain. Le rez-de-chaussée sert de chapelle et le deuxième étage est utilisé comme presbytère. Au moment de la construction de l'église en 1781, le centre du village se déplace sur son site actuel, en face de la rivière. C'est également au cours de cette année que le premier curé résident, l'abbé Joseph-Marie Vézina, arrive. La maison curiale est construite trois ans plus tard. L'église actuelle est érigée à partir de 1869 et le nouveau presbytère en 1906. En 1907, l'ancien bâtiment est démoli.

Le presbytère de Saint-Henri est cité en 1990. Peu de temps après, la mairie de la municipalité de Saint-Henri y est aménagée.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Chaudière-Appalaches

MRC :

  • Bellechasse

Municipalité :

  • Saint-Henri

Adresse :

  • 219, rue Commerciale

Lieux-dits :

  • Saint-Henri-de-Lévis

Latitude :

  • 46° 41' 32.6"

Longitude :

  • -71° 4' 3.6"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Lévis Paroisse de Saint-Henri-de-Lauzon Absent 118 ptie

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • LEMAY, J-Armand et Robert MERCIER. Esquisse de Saint-Henri de la seigneurie de Lauzon. Saint-Henri, R. Mercier, 1979. 571 p.
  • s.a. La petite histoire des paroisses de la Fédération des Cercles des Fermières du district no 4 : comtés Lévis, Bellechasse, Dorchester et Lotbinière. s.l. 1952. 775 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013