Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Grange-écurie des Prêtres-Chaumont

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Laurentides

Municipalité :

  • Sainte-Anne-des-Plaines

Thématique :

  • Patrimoine agricole

Usage :

  • Production et extraction de richesses naturelles (Granges, granges-étables et étables)

Éléments associés

Personnes associées (3)

Carte

Description

La grange-écurie des Prêtres-Chaumont est une dépendance agricole de la fin du XIXe siècle. Ce bâtiment en bois de forme rectangulaire, à un étage et demi, est coiffé d'un toit à deux versants asymétriques. La grange-écurie est située dans un contexte urbain, au coeur de la municipalité de Sainte-Anne-des-Plaines, près du noyau religieux.

Ce bien est classé immeuble patrimonial. Il forme un ensemble avec la maison des Prêtres-Chaumont, aussi classée immeuble patrimonial.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Bois, poteau sur sole

Fondations :

  • Béton, blocs

Élévations :

  • Toutes les façades : Bois (Planche verticale)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Tôle à baguettes

Porte principale :

  • bois, à panneaux, à battants

Autre(s) porte(s) :

  • bois, à panneaux, coulissante

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, Fixe

Éléments architecturaux :

  • Chevron

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1988-03-10
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La grange-écurie des Prêtres-Chaumont présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Construite peu de temps après la maison des Prêtres-Chaumont (1884), elle reprend le modèle de la grange à pignon, qui est le plus répandu au Québec. La charpente des murs à poteaux sur soles est recouverte de planches de pin posées verticalement. Le prolongement du versant ouest permet l'aménagement, à l'intérieur d'une arcade, d'une remise ouverte. L'asymétrie du toit témoigne d'une influence américaine. La grange-écurie des Prêtres-Chaumont, qui est dans un état de conservation remarquable, est particulièrement représentative de ce type de grange autrefois courant sur les deux rives du Saint-Laurent.

La grange-écurie des Prêtres-Chaumont présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique découlant de son association avec la famille Chaumont. C'est Joseph Chaumont (mort en 1915), un cultivateur prospère forcé de quitter son exploitation agricole pour des raisons de santé, qui l'a fait construire. À sa mort, la grange-écurie revient à deux de ses douze enfants, soit les prêtres J. Donat Chaumont (mort vers 1957) et Joseph-Conrad Chaumont (1875-1966). Ecclésiastique important, ce dernier est l'évêque auxiliaire de Montréal de 1941 jusqu'à sa mort. La grange-écurie demeure la propriété des descendants de la famille Chaumont jusqu'en 1986. Elle témoigne de la prospérité des gens qui l'ont utilisée et qui ont marqué l'histoire de la région.

La grange-écurie des Prêtres-Chaumont présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur ethnologique. L'ensemble formé par la maison et par la grange-écurie reflète une certaine aisance financière et un souci de la mode alliés à des considérations pratiques. Située derrière la maison, la grange-écurie est une dépendance agricole multifonctionnelle. La remise ouverte sert pour dételer les chevaux et ranger les harnais, tandis que les compartiments originaux sont affectés à divers usages : glacière, remise pour les voitures, remise pour le grain, poulailler, enclos à chevaux. Plusieurs de ces fonctions témoignent de la transposition d'une économie rurale en milieu villageois.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2005.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments clés de la grange-écurie des Prêtres-Chaumont liés à ses valeurs historique, architecturale et ethnologique comprennent, notamment :
- sa situation dans un contexte urbain, au coeur de la municipalité de Sainte-Anne-des-Plaines, près du noyau religieux;
- sa complémentarité avec la maison des Prêtres-Chaumont, aussi classée immeuble patrimonial;
- son volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage et demi, le toit à deux versants asymétriques couvert de tôle à baguettes et le prolongement du versant ouest formant une remise ouverte;
- la charpente des murs à poteaux reposant sur des soles constituées de larges troncs d'arbre équarris et le revêtement en planches de pin verticales;
- la charpente du toit sans panne faîtière, composée de chevrons, d'entraits et de faux-entraits supportés par des aisseliers, et assemblée à tenons, mortaises et chevilles;
- les ouvertures, dont une porte coulissante;
- les divisions intérieures isolant les multiples fonctions.

Haut de la page

Informations historiques

La grange-écurie des Prêtres-Chaumont est érigée quelque temps après la maison des Prêtres-Chaumont, construite en 1884 pour Joseph Chaumont (mort en 1915), un cultivateur prospère. Au moment de son décès, il laisse en héritage la maison et la grange-écurie à deux de ses fils, les prêtres J. Donat Chaumont (mort en 1957) et Joseph-Conrad Chaumont (1875-1966). Ecclésiastique important, ce dernier est l'évêque auxiliaire de Montréal de 1941 jusqu'à sa mort. La grange-écurie, comme la maison, appartient aux descendants de la famille Chaumont jusqu'en 1986, alors qu'elle devient la propriété de la municipalité qui l'utilise à des fins communautaires et culturelles.

La grange-écurie des Prêtres-Chaumont est classée en 1988, tout comme la maison.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Laurentides

MRC :

  • Thérèse-De Blainville

Municipalité :

  • Sainte-Anne-des-Plaines

Adresse :

  • 163, boulevard Sainte-Anne

Latitude :

  • 45° 45' 39.654"

Longitude :

  • -73° 48' 51.944"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Terrebonne Paroisse de Sainte-Anne-des-Plaines Absent 249
519

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BLAIS, Sylvie. « Maison et grange-écurie des prêtres Chaumont ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome II. Québec, Les Publications du Québec, 1991, p. 389-390.
  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • FORGET, Madeleine. Maison et grange-écurie des prêtres Chaumont, 163, boulevard Saint-Anne, Sainte-Anne-des-Plaines : histoire, relevés, analyse et évaluation patrimoniale. Montréal, ministère des Affaires culturelles, 1986. 162 p.
  • LAFRAMBOISE, Yves. La maison au Québec : de la colonie française au XXe siècle. Montréal, Les Éditions de l'Homme, 2001. s.p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013