Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Gore

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Québec

Date :

  • après 1790 – avant 1822 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Personnes associées (4)

Carte

Description

La maison Gore est une résidence traditionnelle d'inspiration classique construite entre 1790 et 1822. Cette demeure en pierre, de plan rectangulaire à un étage et demi, est coiffée d'un toit à deux versants droits. Les murs pignons coupe-feu sont prolongés par de larges souches de cheminée. Cette maison est située dans l'arrondissement municipal de Beauport de la ville de Québec.

Ce bien est classé immeuble patrimonial.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

1 ½

Groupement :

Détaché

Structure :

  • Maçonnerie en pierre

Annexes :

  • Autre

Saillies :

  • Cheminée
  • Galerie
  • Perron
  • Terrasse

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Toutes les façades : Pierre (Taillée)

Toit :

  • Forme : À deux versants droits
    Matériau : Tôle à baguettes

Fenêtre(s) :

  • Rectangulaire, À battants, à moyens ou grands carreaux

Lucarne(s) :

  • À croupe

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2012-10-19

Statuts antérieurs

  • Reconnaissance, 1979-09-14
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Gore présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Construite entre 1790 et 1822, cette demeure en pierre rappelle la maison d'inspiration française par son plan rectangulaire à un étage et demi, son toit à deux versants droits et ses murs coupe-feu soulignés de corbeaux. Ce dernier élément, caractéristique de l'architecture urbaine, s'est étendu aux constructions isolées en tant qu'élément stylistique. L'influence classique est illustrée par la hauteur des murs, la pente moyenne du toit, la disposition symétrique et régulière des ouvertures ainsi que par la galerie centrale surmontée d'un fronton. L'intérieur se distingue notamment par la hauteur du sous-sol et du rez-de-chaussée, de même que par les boiseries. La maison Gore est un bon exemple de l'adaptation de l'architecture résidentielle aux nouvelles tendances du XIXe siècle.

La maison Gore présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique reposant surr son association à quelques personnages importants. Peter Patterson (1768-1851), seigneur de Beauport, est l'un de ses illustres propriétaires. Patterson fait le commerce du bois et possède les scieries situées au pied de la chute Montmorency. À sa mort, son gendre George Benson Hall (1810-1876) reprend ses affaires et habite la demeure. Il est l'un des plus prospères commerçants de bois au Canada au XIXe siècle. La maison porte cependant le nom de la famille qui l'a occupée le plus longtemps. En effet, le laitier George Henry Gore l'acquiert en 1912 et des membres de sa famille y résident jusqu'en 1978.

Source : Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, 2007.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison Gore liés à ses valeurs architecturale et historique comprennent, notamment :
- le volume, dont le plan rectangulaire à un étage et demi ainsi que le toit à deux versants droits;
- les matériaux, dont la maçonnerie en pierre, la couverture en tôle à baguettes et les ouvertures en bois;
- les éléments d'inspiration classique, dont la hauteur des murs, la pente moyenne du toit, la disposition symétrique et régulière des ouvertures, la corniche à modillons ainsi que la galerie à fronton triangulaire, balustres et frise menuisés en façade;
- les deux souches de cheminée dans la continuité des murs pignons;
- les ouvertures, dont la porte principale vitrée, les fenêtres à battants à grands carreaux, les deux rangées de lucarnes à croupe sur chaque versant du toit;
- les murs coupe-feu et les corbeaux en pierre de taille;
- l'ornementation intérieure en bois, dont les boiseries, les plinthes, les chambranles, les corniches et les plafonds à caissons moulurés.

Haut de la page

Informations historiques

Les origines de la maison Gore sont inconnues. La littérature mentionne qu'elle aurait été construite entre 1790 et 1822. Cependant, des initiales « H. L. » et la date « 1820 », gravées dans une planche du plafond du soubassement ainsi qu'à deux autres endroits, ont été relevées.

La résidence a logé quelques personnages illustres dans l'histoire de Beauport, notamment Peter Patterson (1768-1851), seigneur de Beauport à partir de 1844. Ce dernier fait le commerce du bois et possède les scieries situées au pied de la chute Montmorency. À la suite de son décès, sa fille Mary Jane devient propriétaire de tous ses avoirs. C'est cependant son mari, George Benson Hall (1810-1876), qui exploite l'entreprise. Il devient bientôt l'un des commerçants de bois les plus prospères au Canada.

La maison porte le nom de la famille qui l'a occupée le plus longtemps. Le laitier George Henry Gore l'acquiert en 1912 et des membres de sa famille y résident jusqu'en 1978.

La maison Gore est reconnue en 1979. Elle est devenue classée à l'entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel en 2012.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • Québec

Municipalité :

  • Québec

Arrondissement municipal :

  • Beauport

Adresse :

  • 8, avenue des Cascades

Latitude :

  • 46° 51' 49.902"

Longitude :

  • -71° 12' 15.55"

Désignation cadastrale :

  • Lot 5 143 688
  • Lot 5 143 689
  • Lot 5 143 690
  • Lot 5 143 691
  • Lot 5 143 692

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • DÉSILETS, Andrée. « Hall, George Benson ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/
  • DORION, Jacques. « Maison Gore ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome I. Québec, Les Publications du Québec, 1990, p. 253.
  • KEYES, John. « Patterson, Peter ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca/fr/ShowBioPrintable.asp?BioId=38248

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013