Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Maison Lanthier

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Montréal

Municipalité :

  • Kirkland

Date :

  • vers 1785 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons rurales et urbaines)

Éléments associés

Personnes associées (1)

Images

Carte

Description

La maison Lanthier est une demeure d'inspiration française érigée vers 1785. La résidence en pierre de plan carré, à un étage et demi et au solage dégagé, est coiffée d'un toit aigu à deux versants droits. Une annexe servant de cuisine d'été, ajoutée vers 1875, s'élève à droite du corps de logis. La maison Lanthier est située sur un vaste terrain paysager formant le parc Héritage, dans la ville de Kirkland.

Ce bien est classé immeuble patrimonial.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1976-07-30
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

La maison Lanthier présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Érigée vers 1785, elle est représentative de la maison rurale d'inspiration française. Ce type est issu de savoir-faire et de modèles français qui ont été progressivement adaptés aux conditions particulières du pays (climat, disponibilité des matériaux) et à certaines influences stylistiques. Cette tradition architecturale se poursuit au-delà de la Conquête (1760). La maison Lanthier illustre ce type par son corps de logis massif en pierre, son toit aigu à deux versants droits aux larmiers peu saillants, ses cheminées latérales en pierre disposées en chicane ainsi que ses ouvertures distribuées de manière asymétrique. L'absence de crépi et le solage dégagé, reflétant la présence d'une cave, sont des traits rencontrés plus fréquemment dans la région de Montréal et les régions avoisinantes.

La maison Lanthier présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur ethnologique. Certains détails architecturaux témoignent, en effet, des activités de ses anciens occupants. La présence de coffres à grain à l'étage, à titre d'exemple, illustre l'utilisation des combles pour l'entreposage des récoltes. Une cuisine d'été a été ajoutée à l'un des murs pignons du corps de logis vers 1875. Ce petit bâtiment accueillait généralement la famille durant la belle saison et servait de lieu d'entreposage en hiver. La pierre d'évier et la porte de cave nous renseignent également sur la manière d'habiter la maison rurale aux XVIIIe et XIXe siècles.

La maison Lanthier présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Elle constitue un des rares témoins des débuts de la colonisation de la ville de Kirkland, qui s'est développée au XVIIIe siècle. Elle illustre, de plus, l'ancienne vocation agricole de ce territoire situé à l'intérieur des terres, à l'ouest de l'île de Montréal.

Source : Ministère de la Culture et des Communications du Québec, 2004.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de la maison Lanthier liés à ses valeurs architecturale, ethnologique et historique comprennent, entre autres :
- sa situation sur un vaste terrain paysager formant le parc Héritage, dans la ville de Kirkland;
- ses caractéristiques associées à la maison rurale d'inspiration française, dont le corps de logis à un étage et demi, le toit aigu à deux versants droits couvert de bardeaux de cèdre aux larmiers peu saillants, la charpente de la toiture comportant une ferme unique avec entrait, poinçon et aisseliers, les cheminées latérales disposées en chicane, le mur de refend au sous-sol, la fenestration asymétrique comportant des fenêtres à battants à petits carreaux, les portes à panneaux, l'imposte vitrée de la porte principale, les chambranles en bois, les esses ainsi que l'absence de lucarne;
- ses caractéristiques associées aux demeures de la région de Montréal, dont la maçonnerie en pierre non crépie et le solage dégagé;
- la cuisine d'été en pierre, l'entrée de cave dans le mur pignon droit, les coffres à grain ainsi que la pierre d'évier;
- ses caractéristiques intérieures, dont le plafond à couvre-joints soutenu par des poutres de bois ainsi que l'escalier à pente raide donnant accès à l'étage.

Haut de la page

Informations historiques

La maison Lanthier est érigée vers 1785 pour Joseph Lanthier fils. Une cuisine d'été est accolée au corps de logis vers 1875. La famille Lanthier conserve la demeure jusqu'en 1945. La propriété est alors vendue et devient une résidence secondaire. Elle passe entre plusieurs mains entre 1960 et 1974, période pendant laquelle elle reste inoccupée. En raison de sa valeur symbolique et malgré son état de délabrement, la ville de Kirkland l'acquiert ensuite pour la mettre en valeur. Le parc Héritage est aménagé autour de la demeure afin de préserver ses abords.

La maison est classée en 1976. Elle est restaurée l'année suivante sous la direction du bureau d'architectes Blouin, Blouin et associés, qui a réalisé plusieurs restaurations et dont les pratiques s'inscrivent dans l'histoire de la mise en valeur du patrimoine québécois. Elle est par la suite utilisée à des fins culturelles.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Montréal

MRC :

  • Montréal

Municipalité :

  • Kirkland

Adresse :

  • 11, chemin Lantier

Latitude :

  • 45° 26' 28.74"

Longitude :

  • -73° 53' 51.832"

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • ARCHAMBAULT, Diane. « Maison Lanthier ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome II. Québec, Les Publications du Québec, 1991, p. 179.
  • Commission des biens culturels du Québec. Répertoire des motifs des biens classés et reconnus (document interne). Québec, 2003. s.p.
  • PINARD, Guy. Montréal, son histoire, son architecture. Vol. 5. Montréal, Éditions du Méridien, 1992. 500 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013