Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Ancien hôtel Bank

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Hôtel Bank

Région administrative :

  • Outaouais

Municipalité :

  • Gatineau

Date :

  • 1907 (Construction)

Usage :

  • Fonction résidentielle (Hôtels)

Éléments associés

Personnes associées (3)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

L'ancien hôtel Bank est un immeuble commercial de style néo-Queen Anne, construit en 1907. De plan rectangulaire, le bâtiment en brique compte deux étages et présente une façade ornée de baies en encorbellement garnies de motifs ainsi qu'une corniche et un bandeau décoratif surmontant les ouvertures du rez-de-chaussée. L'ancien hôtel Bank est situé au centre-ville de Gatineau, dans le secteur de Hull.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Plan au sol :

Rectangulaire

Nombre d'étages :

2

Groupement :

Détaché

Saillies :

  • Baie en saillie
  • Balcon
  • Mât

Fondations :

  • Pierre

Élévations :

  • Toutes les façades : Brique

Toit :

  • Forme : Plat
    Matériau : Composite, multicouche

Porte principale :

  • contemporaine

Autre(s) porte(s) :

  • contemporaine

Fenêtre(s) :

  • cintrée, Contemporaine
  • Rectangulaire, Contemporaine

Éléments architecturaux :

  • Amortissement
  • Balustrade en fer forgé
  • Bandeau
  • Console
  • Corbeau
  • Corniche à modillons
  • Fronton
  • Jeu de briques
  • Pierre millésimée
  • Plate-bande

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Gatineau) 1998-03-03
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'ancien hôtel Bank présente un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. Il constitue un bel exemple des hôtels inspirés du style néo-Queen Anne construits au tournant du XXe siècle en milieu urbain au Québec. Dans les villes, les hôtels présentent généralement des volumes compacts en raison de la densité du tissu urbain. L'ornementation se réduit donc souvent à la façade principale, notamment aux toits et aux ouvertures. Très éclectique, le style néo-Queen Anne se prête bien à cette architecture qui se veut pittoresque. Ce style tire son nom de la reine Anne Stuart (1665-1714), qui règne sur l'Angleterre, l'Écosse et l'Irlande au tournant du XVIIIe siècle. Il émerge en Angleterre au XIXe siècle lorsque des architectes reprennent le caractère des cottages ruraux du XVIIIe siècle dans leur travail. Au Québec, ce style apparaît à la fin du XIXe siècle et se répand au début du XXe siècle. Il se manifeste plus particulièrement dans les lieux de villégiature, notamment dans de grandes résidences privées et des hôtels. Le style néo-Queen Anne se traduit dans l'ancien hôtel Bank par une élévation asymétrique, des baies en encorbellement coiffées d'un fronton et de motifs plaqués, une corniche de métal ouvré et un bandeau se terminant par de lourdes consoles. L'utilisation de briques rouges, les fondations en pierre, les décorations en bois et en fer blanc sont d'autres éléments significatifs de ce bâtiment et de son style.

L'ancien hôtel Bank présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur historique. Cet hôtel est construit au coeur de l'un des secteurs les plus achalandés de Hull à l'époque, soit celui de la rue du Pont (Eddy), près de la rue Principale (Promenade du Portage), des usines Eddy et du terminus des tramways. Au début du siècle dernier, la rue Principale était le centre d'affaires le plus important de la région. C'est dans les hôtels de ce secteur que s'arrêtaient les voyageurs et se détendaient les ouvriers des mines et des usines. Il convient par ailleurs de noter que l'ancien hôtel Bank fut érigé par les partenaires Joseph-Napoléon Fortin (1843-1943) et Joseph-Éphrem Gravelle (1864-1940), qui étaient aussi les propriétaires de l'une des 27 mines de mica alors en exploitation en Outaouais, et ce, au moment où cette région connaissait un boom minier important. De plus, l'ancien hôtel Bank est l'oeuvre de Charles Brodeur, un architecte prolifique dans la région de l'Outaouais. Outre ce bâtiment, il est également l'auteur des casernes 2 et 3, de l'hôtel de ville de Hull (1902-1903) incendié en 1970 et de quelques églises dans les environs de Hull et d'Ottawa.

Source : Ville de Gatineau, 2005.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'ancien hôtel Bank liés à ses valeurs architecturale et historique comprennent, notamment :
- la situation en bordure de la rue, au coeur de l'ancien centre-ville de Hull;
- l'étroitesse du lot;
- le volume, dont le plan rectangulaire, l'élévation de deux étages, le toit plat la galerie, les baies en encorbellement et le porche d'entrée;- les ouvertures, notamment leur emplacement et leurs dimensions ainsi que leur symétrie;
- le parement extérieur, notamment la brique rouge utilisée sur quatre faces ainsi que les détails architecturaux tels que les appareils de maçonnerie au sommet des ouvertures;
- les fondations en pierre;
- les éléments ornementaux, dont la corniche en métal à modillons, les consoles et les frontons en fer blanc ainsi que le large bandeau décoratif.

Haut de la page

Informations historiques

L'ancien hôtel Bank doit sa construction aux gens d'affaires Joseph-Napoléon Fortin (1843-1943) et Joseph-Éphrem Gravelle (1864-1940) qui, alors que la région de l'Outaouais connaît un boom minier important, louent une partie d'un lot appartenant aux héritiers Wright-Scott pour y ériger les fondations du futur hôtel. Fortin et Gravelle sont alors d'importants propriétaires fonciers et possèdent une mine de mica de 100 acres dans le canton de Hull. À peine 10 ans après la construction de leur hôtel, Fortin et Gravelle s'en départirent au profit d'un hôtelier de Sudbury, John P. Coulson.

L'ancien hôtel Bank est l'oeuvre de Charles Brodeur, un architecte prolifique dans la région de l'Outaouais. Outre ce bâtiment, il est également l'auteur des casernes 2 et 3, de l'hôtel de ville de Hull (1902-1903) incendié en 1970 et de quelques églises dans les environs de Hull et d'Ottawa.

L'ancien hôtel Bank est cité en 1998. Au début des années 2000, l'hôtel fut complètement rénové dans le but de lui redonner une façade reprenant les éléments caractéristiques de sa façade d'origine.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Outaouais

MRC :

  • Gatineau

Municipalité :

  • Gatineau

Adresse :

  • 14, rue Eddy

Lieux-dits :

  • Hull

Latitude :

  • 45° 25' 30.0"

Longitude :

  • -75° 43' 9.0"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Non déterminée Inconnue Absent 690-2
693-2

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • BRAULT, Lucien. Hull 1800-1950. Ottawa, Les Éditions de l'Université d'Ottawa, 1950. 262 p.
  • CDG Associés. Bâtiments historiques de la ville de Hull. Phase III. Hull, 1998. s.p.
  • CINQ-MARS, E.-E. Hull, son origine, ses progrès, son avenir. Hull, Bérubé Frères, 1908. s.p.
  • Ethnotech inc. Ville de Hull. Étude d'ensemble du patrimoine. Identification, analyse et évaluation des potentiels. Recommandations de sauvegarde et de mise en valeur. Hull, 1988. s.p.
  • GAFFIELD, Chad et al. Histoire de l'Outaouais. Histoire des régions. Québec, IQRC, 1994. 876 p.
  • Institut d'histoire et de recherche sur l'Outaouais. Le Hull disparu. Hull, 1988. 89 p.
  • Institut d'histoire et de recherche sur l'Outaouais. Le Hull industriel, 1900-1960. Hull, 1986. 104 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013